Notre histoire

Naissance de l’Équipe de France

Naissance de l’Équipe de France

1er mai 1904 

 

L’Équipe de France effectue ses débuts officiels en amical face à la Belgique, au stade du Vivier d'Oie d’Uccle devant 1 500 personnes. Arbitré par l’Anglais John Keene, le match se conclut sur un nul (3-3). Les Bleus, vêtus de blanc, Louis Mesnier, Marius Royet et Gaston Cyprès répliquent au doublé de Georges Quéritet et au but de Pierre-Joseph Destrebecq.

Création de la Coupe de France

Création de la Coupe de France

15 janvier 1917

 

La Coupe de France est créée par le Comité Français Interfédéral (CFI) à l’initiative de son secrétaire général Henri Delaunay. Il honore ainsi la mémoire de Charles Simon, fondateur du CFI tombé au champ d'honneur en 1915, dont l’épreuve prend le nom. Pour sa première édition, elle oppose 48 équipes et est aujourd’hui la plus grande compétition de football au monde unissant amateurs et professionnels.

Naissance de la FFF

Naissance de la FFF

7 avril 1919

 

L'instance succède au Comité français interfédéral (CFI) et prend le nom de Fédération Française de Football Association (FFFA). Elle est présidée par Jules Rimet, futur président de la FIFA. Sa mission : organiser les compétitions nationales et les matches internationaux des sélections regroupant les meilleurs joueurs français.

Premier journal 100% football

Premier journal 100% football

Avril 1919

 

La circulation des informations relatives à l'organisation et au déroulement des compétitions s'impose vite comme une nécessité. La FFF crée le premier journal dédié uniquement au football.

 

Premier match de football féminin

Premier match de football féminin

29 avril 1920

 

25 000 spectateurs assistent à Deepdale, dans le Nord-Ouest de l’Angleterre, à la première rencontre internationale féminine entre l’équipe de Preston et les meilleures joueuses françaises qui s’inclinent 0-2.

Création de la Coupe du monde

Création de la Coupe du monde

26 mai 1928

 

Jules Rimet, le président de la FFF, et Henri Delaunay, son secrétaire général, militent pour la création d'une compétition internationale. Ils sont entendus : le comité exécutif de la FIFA décide de créer une Coupe du Monde. La première édition aura lieu deux ans plus tard en Uruguay. Le trophée sera baptisé Jules Rimet en 1946.

Le concours du jeune footballeur

Le concours du jeune footballeur

27 avril 1930

 

La FFF est déjà sensible à la détection des futurs talents. La première édition du concours du jeune footballeur a lieu, en lever de rideau, de la finale de la Coupe de France. Jean-Michel Larqué en 1964, et Serge Chiesa, en 1967, inscriront leur nom à ce prix prestigieux, dont la dernière édition s’est déroulée en 1979.

Création du Championnat professionnel

Création du Championnat professionnel

Juillet 1930

 

Le Conseil national de la FFF, sous l'impulsion de Georges Bayrou, Emmanuel Gambardella et Gabriel Hanot, vote à 128 voix pour (et 20 contre) la création d'un Championnat professionnel. Il verra le jour deux ans plus tard.

Organisation de la Coupe du monde

Organisation de la Coupe du monde

4-19 juin 1938

 

À l’origine de sa création via Jules Rimet, la France organise sa première grande épreuve de football international avec la Coupe du monde 1938, troisième du nom. Après le forfait de l’Autriche, quinze équipes y participent dans dix villes et autant d’enceintes, dont le stade olympique Yves-du-Manoir de Colombes où l’Italie conserve son titre en battant la Hongrie en finale (4-2). Un match arbitré pour la première fois par un Français : Georges Capdeville.

Premier reportage audiovisuel

Premier reportage audiovisuel

4-19 juin 1938

 

Quinze sélections participent à la troisième édition de la Coupe du monde en France. Soucieuse d'assurer la promotion de son activité, la FFF finance le premier reportage audiovisuel consacré au football.

L'ancêtre de la LFP

L'ancêtre de la LFP

27 octobre 1944

 

Depuis 1932, une commission de la FFF, celle du Championnat de France professionnel présidée par Emmanuel Gambardella, est chargée de chapeauter les clubs autorisés à rémunérer leurs joueurs. La guerre terminée, les clubs se rassemblent sous la bannière de la Ligue de football, rebaptisée Groupement des clubs autorisés à utiliser des joueurs professionnels le 12 mars 1946, l'ancêtre de la Ligue professionnelle de football.

Premier match en nocturne

Premier match en nocturne

26 mars 1952

 

La FFF organise le premier évènement sportif international de plein air en nocture. Sous la lumière de 120 projecteurs de 1 000 watts, l’Équipe de France s’incline face à la Suède au Parc des Princes (0-1).

De quelques milliers à des millions de téléspectateurs

De quelques milliers à des millions de téléspectateurs

4 mai 1952

 

Premier match diffusé en direct à la télévision avec la finale de la Coupe de France entre Nice et Bordeaux. Le 9 octobre 1952, première diffusion d'un match des Bleus, contre l'Allemagne. La veille, 1 000 téléviseurs sont vendus en France. Le parc est alors estimé dans le pays à 40 000 écrans. Aujourd'hui, une finale de Coupe de France réunit au minimum 6 millions de téléspectateurs. L'Équipe de France truste les huit records d'audience de la TV française. Le plus suivi fut le France-Portugal de la Coupe du monde 2006, avec 22,2 millions de téléspectateurs.

Naissance de l'UEFA

Naissance de l'UEFA

15 juin 1954

 

Après Robert Guérin qui inspira la création de la FIFA, le 21 mai 1904 à Paris, son premier siège, Henri Delaunay oeuvre pour la création du Groupe des associations européennes, ancêtre de l'UEFA. Il en devient le premier secrétaire général. Pierre Delaunay, son fils, décédé en 2019, lui succédera comme secrétaire de la FFF et de l'UEFA.

Première Coupe Gambardella

Première Coupe Gambardella

26 mai 1955

 

L'AS Cannes gagne la première finale contre Lille OSC (3-0) au Parc des Princes. La Coupe Gambardella a pour ancêtre la Coupe nationale des juniors (1937 à 1939). Paul Nicolas a proposé cette épreuve pour jeunes des clubs pros et a suggéré que son nom honore Emmanuel Gambardella, président de la FFF décédé le 30 août 1953. La 66e édition se déroule cette saison 2018-2019, l'AJ Auxerre détient le record de trophées (7), devant Nîmes Olympiques, l'AS Monaco et l'AS Saint-Étienne (4).

Création du Championnat d'Europe

Création du Championnat d'Europe

10 janvier 1957

 

L'UEFA donne naissance au projet du Français Henri Delaunay de Coupe d'Europe des Nations.

Premier Euro en France

Premier Euro en France

6-10 juillet 1960

 

Pour la première édition du Championnat d'Europe des Nations, alors appelé Coupe d'Europe des Nations, et aujourd'hui Euro, l'UEFA choisit la France. Vainqueur du pays hôte en demi-finales (5-4), la Yougoslavie est battue par l'URSS après prolongation en finale (2-1 a.p.).

Premier sponsor maillot

Premier sponsor maillot

2 octobre 1968

 

La publicité apparaît sur les maillots. Les dix millions de postes de téléviseurs et les matches diffusés à la télévision attirent les annonceurs. L'année suivante, la FFF et l'ORTF trouvent un accord sur la base d'une diffusion annuelle de quinze rencontres de Championnat et cinq de Coupe de France.

La Direction technique nationale apparaît

La Direction technique nationale apparaît

1er août 1970

 

À l'initiative du sélectionneur national Georges Boulogne, la FFF met en place la Direction technique nationale (DTN) et un plan de formation. Un réseau de conseillers techniques régionaux et départementaux favorise la détection de talents et la formation dans l'ensemble des clubs. Plus de trois cents entraîneur(e)s nationaux(ales) et cadres techniques sont rattaché(e)s à la DTN. La France est aujourd'hui considérée comme l'un des premiers pays formateurs.

Le football féminin reconnu

Le football féminin reconnu

17 avril 1971

 

En battant les Pays-Bas à Hazebrouck (4-0), sur un triplé de Jocelyne Ratignier et un but de Marie-Claire Harant, le onze tricolore féminin a gagné bien plus qu’un match. Car s’il avait déjà disputé plusieurs amicaux, c’est celui-là que la Fédération – qui a reconnu la pratique en 1970 – désignera comme le premier de l’Équipe de France féminine. Elle sera imitée par la FIFA qui le tient aujourd’hui pour le premier de l’histoire du football international féminin.

L'INF Vichy voit le jour

L'INF Vichy voit le jour

6 novembre 1972

 

La FFF crée l'Institut national du football qui s'installe à Vichy. L'INF déménagera ensuite à Clairefontaine. Vingt-quatre pôles espoirs masculins et féminins - dont un dédié au Futsal - ont depuis vu le jour dans les régions.

Un France-Allemagne d'Anthologie

Un France-Allemagne d'Anthologie

8 juillet 1982

 

Éliminée lors des tirs au but (3-3, 4-5 aux t.a.b.), au terme d'un match à la dramaturgie inégalée, l'Équipe de France, incarnée par une génération dorée (Platini, Giresse, Tigana, Rocheteau, Six, Trésor, Bossis...), éblouit par son jeu cette demi-finale de Coupe du monde à Séville. Un match qui fait partie de la légende.

Les Tricolores champions d’Europe

Les Tricolores champions d’Europe

27 juin 1984

 

La France remporte son premier grand titre européen. Lors de cet Euro, organisé à domicile, les Bleus dirigés par Michel Hidalgo gagnent tous leurs matches jusqu'à celui contre l'Espagne en finale (2-0). Michel Platini établit un nouveau record de buts marqués (9).

Premier titre olympique

Premier titre olympique

11 août 1984

 

L'Équipe de France olympique, dirigée par Henri Michel, remporte à Pasadena la médaille d'or lors des JO aux USA, aux dépens du Brésil (2-0). Les buteurs : François Brisson et Daniel Xuereb.

Inauguration de Clairefontaine

Inauguration de Clairefontaine

11 juin 1988

 

Sous sa présidence (1972-1984), Fernand Sastre lance l'idée de doter la FFF d'un centre d'excellence pour la formation et les sélections. Inauguré en 1988 en présence du président de la République François Mitterrand, le Centre technique national, installé sur les 56 ha du domaine de Montjoye à Clairefontaine (Yvelines), avec son fameux château du XVIIe, a fait école dans le monde entier. Il a été rebaptisé Centre National du Football.

Création de la DNCG

Création de la DNCG

1990

 

La FFF met en place un outil de contrôle financier des clubs inédit dans le football. Cette Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG) initiée notamment par Noël Le Graët, élu président de la Ligue Nationale de Football (ex-LFP) en 1991, a par la suite inspiré de nombreux pays et l'UEFA pour le fair-play financier.

La consécration mondiale

La consécration mondiale

12 juillet 1998

 

Au soir du 12 juillet 1998, la France entière fête le premier titre mondial de l'Équipe nationale. Plus d'1,5 million de personnes se rassemblent sur les Champs-Élysées. Les Bleus d'Aimé Jacquet et leur capitaine Didier Deschamps battent le Brésil en finale (3-0), grâce à un doublé de la tête de Zinédine Zidane et un but d'Emmanuel Petit. Fabien Barthez est désigné meilleur gardien.

 

L'inoubliable exploit de Calais

L'inoubliable exploit de Calais

7 mai 2000

 

Cette année-là, le Petit Poucet de la Coupe de France fait chavirer le pays. Le club amateur de CFA (4e division) réalise une épopée magnifique, du quatrième tour de l'épreuve jusqu'à la finale au Stade de France, devant 80 000 spectateurs, après avoir notamment éliminé deux clubs de D2 (Lille et Cannes) et de D1 (Strasbourg et Bordeaux). En finale, Calais fait quasiment jeu égal avec le FC Nantes mais finit par s'incliner sur un penalty à la dernière minute (1-2). Réginald Becque, capitaine de Calais, travaille aujourd'hui à la FFF au sein de la Ligue du football amateur (LFA).

Les Bleus s'offrent le doublé

Les Bleus s'offrent le doublé

2 juillet 2000

 

Dirigée par Roger Lemerre, l'Équipe de France remporte brillamment l'Euro 2000 organisé aux Pays-Bas et en Belgique. Après avoir écarté l'Espagne en quarts (2-1), le Portugal en demie (2-1 b.e.o.), les Bleus battent l'Italie en finale (2-1), grâce à un but en or mémorable de David Trezeguet en prolongation, lors d'une rencontre palpitante.

Deuxième Coupe des Confédérations

Deuxième Coupe des Confédérations

29 juin 2003

 

À domicile, l'Équipe de France alors dirigée par Jacques Santini soulève sa deuxième Coupe des Confédérations de la FIFA aux dépens du Cameroun (1-0 a.p.), deux ans après avoir décroché ce titre mondial pour la première fois en Corée du Sud et au Japon face au Japon (1-0).

Un nouveau siège pour la FFF

Un nouveau siège pour la FFF

11 janvier 2007

 

La FFF, présidée par Jean-Pierre Escalettes, quitte son siège avenue d'Iéna dans le 16e arrondissement de Paris pour s'installer au 87, boulevard de Grenelle, dans le 15e arrondissement de la capitale.

Création de l'Institut de Formation du Football

Création de l'Institut de Formation du Football

22 septembre 2009

 

Sous la présidence de Jean-Pierre Escalettes, la Fédération met en place un organisme de formation des encadrants du football : dirigeant(e)s, éducateurs(rices), animateurs(rices). Cette politique de formation se déploie sur tout le territoire à travers les instituts régionaux de formation, organismes gérés par les Ligues régionales du football amateur. Plus de 25 000 éducateurs(rices) sont formé(e)s chaque saison.

La FFF lance un plan de féminisation

La FFF lance un plan de féminisation

2012

 

Noël Le Graët impulse un plan de féminisation du football. Les Bleues montent en gamme au niveau des A. Les clubs ouvrent des sections féminines, le nombre de licenciées est multiplié par quatre (près de 200 000 à ce jour), la formation, la D1 féminine, aujourd'hui rebaptisée D1 Arkema et diffusée par Canal +, se développent. Récompensée de sa politique de développement, la FFF obtient également, en mars 2015, l'organisation de la Coupe du monde 2019.

Nomination de Didier Deschamps

Nomination de Didier Deschamps

8 juillet 2012

 

Au lendemain de l'élimination des Bleus en huitième de finale de l'Euro 2012, Noël Le Graët décide de nommer Didier Deschamps à la place de Laurent Blanc. Sous la direction de l'ex-entraîneur de Marseille, l'Équipe de France s'inscrit dans une nouvelle dynamique. Elle atteint les quarts de finale de la Coupe du monde 2014 puis la finale de l'Euro 2016 avant de remporter son deuxième titre mondial en Russie, en 2018.

Premier titre mondial pour le foot féminin

Premier titre mondial pour le foot féminin

13 octobre 2012

 

À Bakou, l'Équipe de France féminine des moins de 17 ans, dirigée par Guy Ferrier, décroche le premier titre mondial du football féminin français face à la Corée du Nord (1-1, 7-6 aux t.a.b.). La défenseure Griedge Mbock termine meilleure joueuse du tournoi, Romane Bruneau meilleure gardienne.

Label d'excellence pour le centre médical

Label d'excellence pour le centre médical

17 avril 2013

 

Le centre médical du CNF de Clairefontaine reçoit le Label "FIFA Medical Center of Excellence". Installé dès 1988, il dispense des soins pour les footballeurs de haut niveau, des sélections nationales et des clubs professionnels. Il accueille également d'autres sportifs (rugby, basket...). Il dispose du nec plus ultra des équipements et fait également de la recherche.

La FFF crée un club de supporters

La FFF crée un club de supporters

2014

 

La Fédération décide de créer un vrai club des supporters de l'Équipe de France, à l'image des plus grands kops français et européens. Elle organise des animations, les déplacements... Ce club des supporters compte aujourd'hui plus de 25 000 membres actifs.

Lancement du programme éducatif de la FFF

Lancement du programme éducatif de la FFF

22 septembre 2014

 

Élaboré et financé par la FFF, le programme éducatif fédéral (PEF) est un outil pédagogique pour aider les clubs amateurs dans la formation de leurs jeunes licencié(e)s âgé(e)s de 5 à 18 ans. Ces derniers(ères) sont ainsi sensibilisé(e)s aux valeurs républicaines et citoyennes du football (plaisir, respect, engagement, tolérance, solidarité) par l'apprentissage des règles (de jeu et vie), autour de six thèmes : santé, engagement citoyen, environnement, fair-play, règles du jeu et arbitrage, et culture foot. La FFF est l'une des rares fédérations sportives, dans le monde, à avoir mis en place un tel dispositif éducatif.

Premier pays formateur du monde

Premier pays formateur du monde

2014

 

Une étude du CIES, cabinet d'études indépendant, souligne que la France est le premier pays formateur parmi les 32 nations qualifiées pour la Coupe du monde 2014 au Brésil. Devant l'Allemagne et l'Angleterre. Une autre étude parvient à la même conclusion à l'occasion de la Coupe du monde 2018 en Russie.

Un Clairefontaine à la pointe

Un Clairefontaine à la pointe

2016

 

Le nouveau Clairefontaine est inauguré avant l'Euro 2016. La FFF a investi 25 millions d'euros pour moderniser, développer et pérenniser le CNF, vitrine de la formation et de la performance du football français. Un nouveau centre de formation et de conférences ainsi qu'une nouvelle salle de récupération dernier cri, des terrains tout neufs, une augmentation de la capacité d'accueil au service des sélections et de la formation ont notamment été installés.

Professionnalisation des arbitres

Professionnalisation des arbitres

2016

 

La FFF, avec le concours de la LFP, décide de professionnaliser les arbitres. Ceux de l'élite peuvent ainsi se consacrer pleinement à leur préparation physique, mentale et technique à Clairefontaine, tout au long de la saison.

La réussite de l’Euro

La réussite de l’Euro

10 juin-10 juillet 2016

 

La France organise son deuxième Euro (le premier à 24 équipes au lieu de 16). Finalistes, les Bleus de Didier Deschamps confirment leur montée en puissance. La compétition est une réussite sportive et populaire. Le dossier de candidature porté par la FFF a permis de rénover le parc des stades. Pour la première fois, la Fédération prévoit aussi un héritage concret pour le football amateur, à hauteur de 42 millions d'euros pour financer des infrastructures, des équipements, des formations...

Une réforme territoriale d’envergure

Une réforme territoriale d’envergure

2017

 

La FFF revoit sa carte administrative des Ligues et Districts qui gèrent le football amateur partout en France, en régions et dans les départements. Ce chantier d'envergure, en un temps record, avec la mobilisation des élus du football amateur, voit passer les Ligues de 22 à 13 et les Districts de 102 à 90.

L’ère de l’innovation et de la digitalisation

L’ère de l’innovation et de la digitalisation

2017

 

Réélu pour la troisième fois en mars 2017 à la tête de la Fédération, Noël Le Graët poursuit la modernisation de l'instance. Baptisé "Ambition 2020", un plan stratégique dédié à l'innovation et à la performance est élaboré. "Kick off", une cellule innovation, et un centre de la performance sont mis en place au service du haut niveau et du football amateur. Parmi ses réalisations : l'informatisation des feuilles de matches, la digitalisation des licences, des applications mobiles dédiées aux licencié(e)s (joueurs(ses), entraîneur(e)s), l'exploitation des données...

Une communauté de 22 millions

Une communauté de 22 millions

2018

 

La FFF a le plaisir de réunir une communauté de 22 millions de membres et passionné(e)s sur ses réseaux sociaux (YouTube, Twitter, Instagram, Facebook...). Ce qui situe l'instance au premier rang des nations mondiales.

 

Un budget record

Un budget record

2 juin 2018

 

Juste avant la Coupe du monde en Russie, la FFF annonce un budget record de 250 millions d'euros grâce à la renégociation de tous les contrats commerciaux (200 millions d'euros en 2010-2011). Des financements exceptionnels en faveur du football amateur sont prévus, à hauteur de 86 millions d'euros auxquels la FFF a ajouté une enveloppe de 10 millions d'euros pour les clubs amateurs en retombées du titre de champion du monde.

Inauguration du premier Pôle France futsal

Inauguration du premier Pôle France futsal

9 juin 2018

 

Forte des résultats de l'Équipe de France de futsal, qualifiée pour la première fois pour une compétition majeure, l'Euro 2018 en Slovénie, la FFF décide de mettre en place un plan de formation spécifique pour cette discipline technique et spectaculaire. Le premier pôle France a accueilli ses premiers stagiaires à Lyon à la rentrée 2018.

Une 2e étoile pour la France

Une 2e étoile pour la France

15 juillet 2018

 

L'Équipe de France décroche une deuxième étoile en dominant en finale la Croatie (4-2), à Moscou. Didier Deschamps devient le troisième sélectionneur à remporter le trophée mondial comme joueur puis comme coach. Kylian Mbappé est désigné meilleur jeune joueur et Benjamin Pavard distingué comme auteur du "but du tournoi", inscrit contre l'Argentine (4-3), en huitièmes de finale, lors de l'un des plus beaux matches de la compétition.

Une année mémorable

Une année mémorable

2019

 

L'année de son centenaire, la FFF organise le Mondial féminin (7 juin-7 juillet) et le congrès de la FIFA (6 juin). Entre mai et août, la plupart des sélections disputent aussi des phases finales dans leurs catégories respectives : les Espoirs à l'Euro (16-30 juin en Italie), les U20 à la Coupe du monde (23 mai-15 juin en Pologne), ou les U19 à l'Euro masculin (14-27 juillet en Arménie) et féminin (16-28 juillet en Écosse), alors que les Bleues vont disputer le Mondial et que les A sont engagés dans les qualifications à l'Euro 2020. L'été sera marqué par le sacre européen des U19 féminines.

Le Mondial féminin dans l’Hexagone

Le Mondial féminin dans l’Hexagone

7 juin – 7 juillet 2019

 

Pour la première fois de son histoire, la France organise la Coupe du Monde féminine dans neuf villes (7 juin-7 juillet 2019). Plus d’un million de spectateurs assistent aux 52 rencontres du tournoi. Malgré la défaite, le quart de finale des Bleues, face aux États-Unis (1-2), est l’occasion d’établir un nouveau record d’affluence avec 45 595 spectateurs. Une huitième édition qualifiée par Gianni Infantino, le Président de la FIFA, comme « la plus belle en termes d’impact et d’héritage ».

Les U19 féminines de nouveau Championnes d'Europe

Les U19 féminines de nouveau Championnes d'Europe

28 juillet 2019

 

Victorieuse de l’Espagne en demi-finales (3-1 a.p.), l’Équipe de France féminine U19 - pourtant menée dès la 6e minute - renverse l’Allemagne en finale (2-1) grâce à des buts de Sandy Baltimore (13e) et de la capitaine Maëlle Lakrar (73e). Les Bleuettes signent leur cinquième succès dans l’épreuve (10 finales disputées, un record) et l’attaquante Melvine Malard se voit remettre le soulier d’or (meilleure buteuse de l'épreuve, 4 réalisations). Avec ce succès, la France valide sa participation à la Coupe du Monde féminine U20 en 2020.

Signature de la charte éco-responsable

Signature de la charte éco-responsable

7 février 2020

 

La FFF a signé le vendredi 7 février à Paris la Charte des quinze engagements éco-responsables du ministère des Sports, élaborée en partenariat avec le WWF France. Lancée en janvier 2017, elle est ouverte depuis le 11 juin 2018 aux gestionnaires de grands équipements sportifs français. En la paraphant via sa Directrice Générale, Florence Hardouin, en présence de Véronique Andrieux, directrice générale du WWF France et de la ministre des Sports Roxana Maracineanu, la Fédération s’engage à rendre les principaux évènements qu’elle organise au Stade de France éco-responsables, en réduisant leur impact sur l’environnement, ainsi que favoriser et accroître la gestion éco-responsable des infrastructures du Centre national du football de Clairefontaine-en-Yvelines.

Lancement du Tournoi de France

Lancement du Tournoi de France

Mars 2020

 

Après le succès de la Coupe du monde Féminine de la FIFA, France 2019, la FFF a décidé de créer un nouveau tournoi international féminin dont la première édition se déroulera en mars 2020 (du 4 au 10) dans les Hauts-de-France (à Calais et Valenciennes). Cette décision s’inscrit dans la continuité du plan de développement du football féminin mis en œuvre par la Fédération depuis 2011-2012. Baptisée « Tournoi de France », cette nouvelle compétition a réuni quatre des meilleures équipes du monde, avec les Pays-Bas, champions d’Europe en titre et vice-champions du monde, le Canada, le Brésil et les Bleues de Corinne Diacre, victorieuses de l'épreuve. Le Tournoi sera organisé chaque saison sur des territoires différents.

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo Volkswagen logo