Chiffres et records

Les stats marquantes

Le plus grand nombre de victoires : Paris SG (13)
Le plus grand nombre de victoires consécutives : Paris SG (4)
Le plus grand nombre de participations à une finale : Marseille (18)
Le plus grand nombre de victoires pour un joueur : Dominique Bathenay, Alain Roche, Marceau Sommerlinck, Thiago Silva (5)
Le plus grand nombre de victoires pour un entraîneur (depuis 1946) : André Cheuva et Guy Roux (4)
La victoire la plus large en finale : 5-0 (Saint-Etienne-Nantes en 1970)
Le plus grand nombre de buts marqués en finale : 9 (Toulouse-S.C.O. Angers 6-3 en 1957)
Le but le plus rapide en finale : 29 secondes par Roger Vandooren pour Lille lors de la finale Lille-Strasbourg (2-0) en 1947.
Meilleur buteur sur une finale : 3 buts pour Eric Pécout (Nantes 1979) et Jean-Pierre Papin (Marseille 1989)
Vainqueur sans avoir rencontré une seule équipe de D1 : Metz (1988)
Nombre de finales avec prolongation : 15 (1919, 1924, 1930, 1938, 1960, 1979, 1982, 1984, 1986, 1988, 1990, 1997, 2001, 2007, 2010)
Nombre de finales avec séance de coups de pied au but : 5 (1982, 1988, 1997, 2001, 2007)
Nombre de finales rejouées après un premier match nul : 5 (1925, 1943, 1959, 1963, 1965)
L'arbitre ayant arbitré le plus de fois une finale : Michel Vautrot (1979, 1982, 1983, 1984, 1987)
La finale accueillant le plus grand nombre de spectateurs : 2009 (80 056 spectateurs pour Guingamp-Rennes)
Le match de 32ème ayant accueilli le plus grand nombre de spectateurs : Red Star - OM du samedi 7 janvier 2012 avec 50 892 spectateurs au Stade de France
Nombre de clubs de D2 ayant disputé une finale : 12
Nombre de clubs de D2 ayant remporté la Coupe de France : 2 (Le Havre 1959, Guingamp 2009)
Vainqueur de la Coupe de France et du Championnat de Première Division la même année : FC Sète (1934), RC Paris (1936), Lille OSC (1946), OCG Nice (1952), Stade de Reims (1958), AS Monaco (1963), AS Saint-Etienne (1968, 1970, 1974, 1975), Olympique de Marseille (1972, 1989), Girondins de Bordeaux (1987), AJ Auxerre (1996), Olympique Lyonnais (2008), Lille (2011), Paris SG (2015, 2016, 2018).
Vainqueur relégué en D2 la même saison : Saint-Etienne (1962), Nice (1997), Strasbourg (2001), FC Lorient (2002).

Les autres chiffres

Les clubs
Les joueurs
La progression des engagements
Les arbitres des finales
Le nombre de spectateurs par finale

 

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo PMU logo Volkswagen logo