Septième trophée pour l'AJ Auxerre !

Septième trophée pour l'AJ Auxerre !

Septième trophée pour l'AJ Auxerre !

samedi 3 mai 2014 - 19:00 -

En lever de rideau de la finale de la Coupe de France 2014, l’AJ Auxerre s’est adjugée la 60ème édition de la Coupe Gambardella-Crédit Agricole en dominant (2-0) le Stade de Reims sur la pelouse du Stade de France.

Cette finale 2014 met aux prises Auxerre et Reims (voir la bande annonce). Détenteur du record du plus grand nombre de trophées soulevés dans l'épreuve, l'AJA aligne six succès (1982, 1985, 1986, 1993, 1999 et 2000) en huit participations, tandis que les Rémois ont emporté une fois l'épreuve (1964) en quatre finales. Les Champenois se sont cependant imposés à deux reprises en championnat cette saison face aux Bourguignons (6-3 et 3-0).

Menacée de relégation en National à quatre journées de la fin du Championnat de L2, l’AJ Auxerre s’est offerte ce samedi après-midi sur la pelouse de l’enceinte dionysienne un rayon de soleil avec la participation de son équipe U19 à sa neuvième finale de la Coupe Gambardella. Les Auxerrois ont amélioré un peu plus leur record en soulevant un septième trophée dans la compétition face à Reims.

Les Rémois sont pourtant les premiers à se mettre en évidence dès la 3e minute de jeu par leur attaquant Grejohn Kyei. Lancé en profondeur, il oblige Xavier Lenogue, le portier icaunais, à un premier arrêt déterminant. Trois minutes plus tard, le rapide ailier droit bourguignon François Xavier Fumu Tamuzo voit son centre devant le but à destination de son capitaine Grégory Berthier être détourné du bout des doigts par le gardien Rémois Ibrahima Gassama (6e).

Les débats s’équilibrent durant les vingt-cinq premières minutes de jeu sans pour autant offrir aux supporters des deux équipes de nombreuses actions de but. Une frappe en force au-dessus de l’Auxerrois Romain Montiel (21e) et un tir non cadré du Rémois Grejohn Kyei (25e) sont d’ailleurs les deux seules situations notables.
 

Les joueurs de Johan Radet prennent petit à petit le contrôle des opérations. Le milieu international U18 Samed Kilic, une première fois sur une tentative de déviation sur coup franc (30e) rasant le poteau de Gassama, puis une seconde après une reprise à bout portant repoussée par la tête du portier rémois, donne des frayeurs aux Champenois.

Auxerre pousse en cette fin de première période. François Xavier Fumu Tamuzo, virevoltant, se crée deux nouvelles occasions  sans réussite. Bien lancé au second poteau sur un corner de Berthier sa tête passe à quelques centimètres du poteau droit de Gassama (38e). Puis après une belle incursion dans la surface rémoise, son tir enchaîné est repoussé brillamment par le dernier rempart rémois. Les deux équipes rentrent finalement aux vestiaires dos à dos (0-0).

La seconde période démarre sur la même physionomie que la fin de la première, c’est à dire une domination auxerroise. Les Bourguignons voient leurs initiatives rapidement récompensées par l’ouverture du score signée Samed Kilic (1-0, 53e). Après un contrôle de la tête à l’intérieur de la surface rémoise, le milieu auxerrois élimine son défenseur direct puis trompe Gassama d’une belle demi-volée du gauche. L’attaquant auxerrois Romain Montiel manque ensuite le but du break. Servi sur un plateau par Fumu Tamuzo, il voit son tir heurter le poteau droit de Gassama (61e). Ce n’est que partie remise pour des Icaunais dominateurs. Ils poursuivent sur leur élan et doublent la mise par Fumu Tamuzo (2-0, 65e) et ses jambes de feu lui permettant de prendre de vitesse la défense rémoise avant d'ajuster de près Gassama.

Les Rémois tentent de réagir mais la maîtrise technique auxerroise fait la différence. Grégory Berthier s’offre une nouvelle occasion. L'inévitable Gassama est une nouvelle fois à la parade (69e). Les Auxerrois gèrent leur avance en fin de match, se procurant un dernier coup franc près de la surface adverse, mais qui ne donne rien.

Auxerre remporte la Coupe Gambardella pour la septième fois de son histoire, et possède désormais trois trophée de plus que son dauphin, Nîmes Olympique. Un record historique !

Les réactions :

Franck Chalençon (entraîneur du Stade de Reims)
"Nous sommes compétiteurs et nous n'aimons jamais perdre, surtout une finale. Mais le principal souci ce soir est que l'on quitte cette finale avec des regrets. Je pense que mes joueurs vont d'ailleurs en avoir en se couchant encore plus que moi. Je n'ai pas vraiment reconnu mon équipe sur l'ensemble du match. Je pense que l'enjeu à malheureusement rattraper mes joueurs. Peut-être qu'Auxerre a certainement fait ce qu'il fallait pour nous contrer, mais je n'ai pas vu le visage habituel de mes joueurs. Sur certaines situations, il y avait la place de faire de bonnes choses mais on a manqué de vitesse, de justesse et de détermination. C'est dommage même si on a tout de même réaliser un beau parcours".

Johan Radet (entraîneur de l'AJ Auxerre)
"Durant ce parcours, l'équipe a su répondre présente à chaque match quel que soit l'adversaire. Les garçons ont bien respecté notre plan de jeu, peut-être même au-delà de nos espérances. Ils ont su malgré l'enjeu maîtriser cette finale. Bravo à eux. C'était notre aventure. Le staff technique a essayé durant la préparation de désacraliser ce match en étant le plus détendu possible. Et ils l'ont très bien abordé. On leur a montré juste avant de sortir des vestiaires une petite vidéo dont ils devaient écrire la fin de l'histoire. Ils l'ont fait de belle manière. Je suis fier d'eux".

Grégory Berthier (attaquant et capitaine de l'AJ Auxerre)
"C'est magnifique ce que nous venons de vivre ce soir. C'est la victoire d'une bande de copains. On a encore du mal à imaginer. On est en plein rêve. Je pense qu'on mérite largement de gagner cette finale. On aurait pu corser l'addition avec plus de réussite devant le but. On a montré qu'on avait un collectif fort et notre victoire est belle. Aujourd'hui, c'est notre jour. On pensera à l'équipe première demain".

Xavier Lenogue (gardien de but de l'AJ Auxerre)
"On est fiers pour le club et le centre de formation de l'AJ Auxerre d'avoir remporté un nouveau trophée. On a beaucoup travaillé durant toute la saison pour atteindre cet objectif. C'est chose faite, c'est une grande satisfaction. Il est vrai que je réalise un arrêt décisif en début de match, c'est mon travail. L'équipe a ensuite pris progressivement la mesure de son adversaire. A la mi-temps (0-0), Johan Radet, notre entraîneur, nous a dit de ne pas lâcher car on allait trouver la faille. C'est ce qui s'est passé".

Retrouvez les photos de la rencontre dans ce diaporama.

Le résumé vidéo


Finale Coupe Gambardella 2014 : Auxerre-Reims... par ffftv

La fiche technique

Samedi 3 mai 2014
AJ Auxerre - Stade de Reims :  (60ème finale de la Coupe de France, Stade de France)

Arbitres : Romain Lissorgue assisté de Julien Rouquette et Antoine Grare. Antoine Chiaramonti, 4ème officiel.

Buts : S.Kilic (53e), F-X Fumu Tamuzo (65e) pour Auxerre

Auxerre : 1.Xavier Lenogue – 2. Timi Bouvier, 4.Kenji-Van Boto, 5. Chihab Falatt, 3. Steven Bakeba, 6.Loïc Goujon, 10. Samed Kilic, 8. Moussa Diallo, 11. Grégory Berthier (14. Grégory Soupramanien, 90e), 9. Romain Montiel, 7. Francois Xavier Fumu Tamuzo. Remplaçants : 12. Louis Semence, 13. Noam Trabe, 15.Sabri Hattab, 16 Axel Salhi ;
Entraîneur : Johan Radet.

Stade de Reims :
1. Ibrahima Gassama – 2. Nicolas Descotes, 3. Swann Vincent, 4. Hydaz Krasniqi, 5. Baptiste Fournier ; 6. Cédric Darmon © (12.Edwin Quarshiz, 27e), 7. Clément Gonel (14.Mouhamed Sow, 76e), 8. Lobry Victor, 10. Théoson Jordan Siebatcheu (15. Eddy Maanane, 59e), 9. Grejohn Kyei, Fousseni Diabate. Remplaçants : 13. Ali Ndom, 16. Pierrick Stubert.
Entraîneur : Franck Chalençon.