La France et la Macédoine dos à dos (1-1)

La France et la Macédoine dos à dos (1-1)

La France et la Macédoine dos à dos (1-1)

lundi 28 mars 2016 - 22:55 -

Après avoir repris jeudi dernier, grâce à leur succès 2-0 face à l'Ecosse à Angers, la tête du groupe 3 des éliminatoires de l'Euro 2017, les Espoirs (photo Adrien Rabiot) disputaient ce lundi soir à la MMA Arena du Mans leur septième match dans ces élimnatoires avec la réception de la Macédoine. Comme lors du match aller, les deux sélections ne sont pas parvenues à se départager (1-1) malgré le forcing des Bleuets en seconde période. Les deux buts de cette partie ont été marqués par les Macédoniens. Viktor Angelov a ouvert le score à la 15e minute et Egzon Bejtulai a marqué contre son camp à la 27e. La France reste à la première place mais manque l'occasion de creuser l'écart avec son dauphin l'Islande.

Sur la pelouse de la MMA Arena du Mans, les Bleuets ont connu un début de match difficile où la Macédoine, 3e de la poule derrière l'Islande et la France, a démontré qu'elle avait la capacité technique de bien manier le ballon. Manquant d'allant, les Tricolores se sont fait sanctionner au bout d'un quart d'heure de jeu avec l'ouverture du score de leur adversaire par Viktor Angelov (0-1, 15e). Après un bon centre à ras de terre côté droit de Boban Nikolov, l'avant-centre du Borussia Dortmund a repris le cuir du gauche, qui n'a laissé aucune chance à Thomas Didillon, le gardien tricolore.

Ce but a eu le mérite de réveiller Thomas Lemar (photo ci-dessus) et ses partenaires et sur un coup franc excentré côté gauche le milieu de terrain Lyonnais a été tout prêt de déposer le ballon sur la tête de Sébastien Haller qui en effleurant le cuir a été tout prêt cependant de trouver la lucarne droite de la cage gardée par Igor Aleksovski (18e). Le public de la MMA Arena s'est levé cinq minutes plus tard en pensant voir arriver l'égalisation française mais le plat du pied d'Ousmane Dembélé, placé à moins de 8 mètres de la cage adverse, s'est heurté au haut du montant droit, après une bonne remise en retrait de Sébastien Haller (23e). 

Les joueurs de Pierre Mankowski en passant beaucoup par les ailes ont fini par faire craquer la défense macédonienne à la 27e minute. Sur un centre pourtant sans grand danger de l'attaquant Rennais Dembele, le malheureux défenseur macédonien Egzon Bejtulai en voulant dégager son camp de la tête propulse le ballon dans la lucarne droite d'Aleksovski (1-1, 27e).

Les Tricolores qui ont passé la vitesse supérieure sont tout près de doubler la mise trois minutes plus tard mais Aleksovski est à la parade sur une déviation au premier poteau à bout portant de Sébastien Haller, qui avait surgi après un centre fort de Thomas Lemar (30e). Malgré leur domination lors du dernier quart d'heure des quarante-cinq premières minutes, Antoine Conte et ses partenaires n'ont pas réussi à trouver à nouveau les filets des joueurs des Balkans et sont tenus en échec 1-1 à la pause.

En seconde période, les Bleuets (photo ci-dessus Tiemoue Bakayoko) ont continué de dominer mais sans réellement faire trembler les Macédoniens. Il faut attendre la 78e minute pour voir la première grosse occasion signée Antoine Conte sur une frappe lourde de 25 mètres dégagé des poings par Aleksovski. La balle de match s'est finalement retrouvée dans les pieds du capitaine français Corentin Tolisso à trois minutes de la fin du temps réglementaire. Sur un ballon repoussé par la défense macédonienne, Le Lyonnais a adressé une reprise de l'extérieur du pied droit prenant la direction du petit filet mais Aleksovski encore lui a réussi à se détendre et a sauvé son équipe de la défaite.

Comme à l'aller (2-2), c'est donc sur un score de parité que les deux sélections se sont quittées (1-1). La France après 7 matches joués reste en tête du groupe 3 avec deux points d'avance sur l'Islande (2e) comptant un match en moins et cinq sur son adversaire du jour n'ayant joué également que six rencontres.



Crédit photos : AFP / Jean-François Monier

Le calendrier des Espoirs dans le groupe 3:

02/09/2016 : Ukraine-France
06/09/2016 : France-Islande
11/10/2016 : Irlande du Nord-France

La fiche technique

La réaction du sélectionneur Pierre Mankowski avec AFP

"On sera encore premier quand les matches officiels vont recommencer. C'est dommage. On a eu une très mauvaise entame de match. On n'était pas présent dans les duels, on a manqué de mouvements. On a senti que certains joueurs avaient de la peine physiquement. (Sur les deux matches) on prend ces quatre points et la première place, c'est le premier bilan. On a fait un très bon premier match mais là c'était plus difficile, on a été moins constant dans le jeu qu'auparavant".