Les Bleus en demi-finale (5-2) !

Les Bleus en demi-finale (5-2) !

Les Bleus en demi-finale ! (5-1)

dimanche 3 juillet 2016 - 22:50 -

L'Equipe de France jouait ce dimanche son 1/4 de finale de l'Euro 2016 au Stade de France. Opposés à l'Islande, les Tricolores ont offert un festival de buts à leurs supporters en l'emportant 5 buts à 2, grâce à Olivier Giroud (12e, 59e), Paul Pogba (20e), Dimitri Payet (43e) et Antoine Griezmann (45e). Ils retrouveront en demi-finale l'Allemagne, jeudi prochain au Stade Vélodrome de Marseille.

Pour ce 1/4 de finale, le cinquième match des Français dans cet Euro 2016, Didier Deschamps devait composer avec les suspensions d'Adil Rami et de N'Golo Kanté. Pour les remplacer, le sélectionneur tricolore choisissait d'aligner Samuel Umtiti (qui honorait ainsi sa première sélection sous le maillot bleu) en défense et Moussa Sissoko au milieu.

Le onze des Bleus : Lloris (cap.) - Sagna, Koscielny, Umtiti, Evra - Pogba, Matuidi - Sisssoko, Griezmann, Payet - Giroud. Du côté de l'Islande, le duo Heimir Hallgrimsson / Lars Lagerbäck alignait l'équipe suivante, en 4-4-2 : Halldorsson - Saevarsson, Arnason, R. Sigurdsson, Skulason - Gunnarsson (cap.), G. Sigurdsson, Gudmundsson, Bjarnason - Sigthorsson, Bödvarsson.



La première occasion du match était islandaise. A la 3e minute, Gylfi Sigurdsson parvenait à enchaîner dans la surface, mais sa frappe trop molle était captée sans difficulté par Hugo Lloris. La réponse française ne se faisait pas attendre. Trois minutes plus tard, Dimitri Payet profitait d'un bon une-deux pour frapper à l'entrée de la surface, mais Hannes Halldorsson interceptait le ballon en deux temps. C'est ensuite Birkir Bjarnason qui tentait sa chance aux 20 mètres plein axe, sans succès.

Contrairement au match face aux Irlandais, les Français réalisaient cette fois-ci une entame parfaite. En effet, bien lancé en profondeur par Blaise Matuidi, Olivier Giroud pénétrait dans la surface et trompait le portier adverse d'une frappe croisée entre les jambes (1-0, 12e) ! Les Bleus doublaient ensuite la mise sur un corner frappé par Antoine Griezmann. Paul Pogba s'élevait plus haut que tout le monde au second poteau et catapultait le ballon dans les buts d'Halldorsson (2-0, 20e) !



Entre ces deux buts, la tentative lobée de la tête de Jon Dadi Bödvarsson dans la surface était saisie sans souci par Lloris. A la 25e, Bödvarsson, encore lui, faisait trembler le Stade de France, mais sa reprise à bout portant en taclant passait heureusement au-dessus des buts tricolores. Alors que le rythme retombait un peu sur la pelouse, les supporters français et islandais assuraient eux le spectacle en tribunes, avec notamment une belle ola ! A 7 minutes de la pause, Matuidi tentait une frappe du droit à l'entrée de la surface. Mais le milieu de terrain du PSG dévissait, et le ballon passait largement à côté des cages islandaises. Dans les cinq dernières minutes de la première période, G. Sigurdsson frappait un coup franc lointain, dont le rebond était tout proche de tromper Lloris.

Juste avant la pause, les Bleus faisaient de nouveau chavirer le stade ! Profitant d'une belle remise de Griezmann, Payet effectuait une frappe du gauche qui achevait sa course dans le petit filet opposé d'Halldorsson (3-0, 43e) ! Passeur, le numéro 7 tricolore se muait ensuite en buteur. Bien décalé en profondeur par Giroud, Griezmann se retrouvait en face à face avec le portier adverse, et le trompait d'une superbe balle piquée (4-0, 45e) ! Et c'est sur ce score que M. Kuipers sifflait la fin de la première période.



Au retour des vestiaires, l'Islande effectuait un double changement, avec les entrées de Sverrir Ingason et Alfred Finnbogason. La première occasion de ce second acte était pour Payet, dont sa reprise à l'entrée de la surface passait au-dessus des cages adverses. A noter que l'ampleur du score ne décourageait pas la ferveur des supporters islandais, qui continuaient à donner de la voix pour encourager leur équipe.

Ils étaient finalement récompensés puisque, sur un centre de G. Sigurdsson, Kolbeinn Sigthorsson reprenait en taclant au premier poteau et trompait Lloris (4-1, 56e). Mais les Bleus douchaient l'enthousiasme islandais en ajoutant un cinquième but ! Sur un long ballon de Payet, Giroud remportait son duel de la tête et inscrivait ainsi un doublé (5-1, 59e). Dans la foulée, Didier Deschamps faisait sortir son avant-centre, sous le coup d'un carton jaune et qui aurait manqué la demi-finale s'il avait pris un jaune ce soir, pour le remplacer par André-Pierre Gignac.



Dans ce match fou, c'est ensuite Lloris qui s'illustrait en repoussant quasiment sur sa ligne une tête à bout portant d'Ingason ! A 20 minutes du terme, Eliaquim Mangala faisait son entrée en lieu et place de Laurent Koscielny, qui était dans le même cas de figure que Giroud. C'est ensuite Payet qui cédait sa place à Coman pour les dix dernières minutes. Mais les Islandais ne s'avouaient pas vaincus. Sur un centre de Ari Skulason, Bjarnason reprenait de la tête au second poteau et trompait Lloris (5-2, 84e).

Au terme des deux minutes de temps additionnel, l'arbitre néerlandais libérait finalement le Stade de France ! En demi-finale, les hommes de Didier Deschamps retrouveront l'Allemagne, qui a éliminé l'Italie en quart (1-1, 6 t.a.b. à 5). Une rencontre programmée jeudi prochain (21h00), au Stade Vélodrome de Marseille.

Les résultats de l'Euro 2016

La fiche technique