Défaite (0-2) face à l'Espagne

Défaite (0-2) face à l'Espagne

000_N25Q6.jpg

mardi 28 mars 2017 - 22:50 -

Malgré une bonne réaction en seconde période, les Bleus ont conclu leur semaine internationale par une défaite en amical contre l'Espagne (0-2), marquée par la double intervention de l'arbitrage video.

La compo des Bleus

Les Tricolores débutent la rencontre dans une composition initiale marquée par six changements par rapport à celle alignée samedi dernier au Luxembourg (victoire 3-1). En défense, Layvin Kurzawa retrouve le couloir gauche et Christophe Jallet son aile droite. Au milieu, Adrien Rabiot enregistre sa troisième sélection, Corentin Tolisso sa première. Enfin, sur le front de l'attaque, Kevin Gameiro est aligné avec K.ylian MBappé pour accompagner Antoine Griezmann.

Enfin, la titularisation de Hugo Lloris pemet au capitaine des Bleus de rejoindre Fabien Barthez au palmarès des joueurs les plus sélectionnés (87 sélections).

Les faits du match

En seconde période, les Bleus provoquent rapidement l'intervention de l'arbitrage video, testé pour la première fois hier dans le cadre d'un match international en France. A la 48e minute, Griezmann trouve les filets de De Gea de la tête, mais après une communication de l'arbitre assistant video, l'arbitre central invalide le but. A la 69e, Laurent Koscielny stoppe irrégulièrement Deulofeu dans la surface de réparation. David Silva transforme le pénalty (0-1). A la 78e, Deulofeu voit dans un premier temps son but refusé pour un hors jeu ; il est validé après une nouvelle consultation de l'arbitre assistant video dans ce match (0-2).

Les occasions

Dans cette rencontre, les Espagnols ont longuement possédé le ballon (60 %) tout en laissant les Bleus les inquiéter sur des attaques placées. Layvin Kurzawa trouve Kylian MBappé pour une déviation habile repoussée par De Gea (5e). Puis Laurent Koscielny, d'un puissant coup de tête, oblige Piqué à sauver sur sa ligne (11e). En réponse, Iniesta est tout près d'ouvrir le score d'un tir enroulé qui frôle le montant de Hugo Lloris (14e). Le milieu espagnol remet cela à la 28e, mais le portier des Bleus réponde présent lors de son face-à-face. En deuxième mi-temps, les Bleus affichent un visage plus conquérant dans la gestion du ballon, mais se font surprendre à deux reprises par les Ibériques.

La fiche technique