Les U19 vainqueurs et qualifiés

Les U19 vainqueurs et qualifiés

Web2_177217_France-Allemagne_U18_-_Match_amical__26_mars_2017.jpg

samedi 11 novembre 2017 - 15:44 -

En battant la Bosnie-Herzégovine chez elle (2-1), samedi 11 novembre à Bijeljina, les Bleuets se sont qualifiés pour le tour Élite de l’Euro 2018 et sont assurés de terminer en tête de leur groupe.

Dans un match à rebondissements, la sélection U19 a validé son billet pour le tour Élite du championnat d’Europe 2018 en s'imposant face à la Bosnie-Herzégovine chez elle (2-1), samedi 11 novembre au Stadium Etno Selo Stanisici de Bijeljina. Elle est même certaine de terminer en tête de ce premier tour de qualification grâce à Andorre, qu'elle a battu au premier match (7-0), qui a tenu en échec la Géorgie (1-1), que la France rencontrera mardi 14 novembre pour sa dernière rencontre du groupe 11.

Les joueurs du sélectionneur Bernard Diomède (réaction ci-dessous) ont dominé l’entame du match, se procurant les premières occasions sur des tirs arrêtés par le gardien adverse de Thody Élie Youan (2e) et Myziane Maolida (11e). Ce dernier délivre trois minutes plus tard une passe décisive à Rafik Guitane, pour l’ouverture du score (14e).

Le gardien Alban Lafont repousse un coup franc bosniaque et, dans la même minute, Moussa Diaby double la mise pour les Tricolores (32e). Il permet à son équipe de rejoindre les vestiaires avec un bel avantage (2-0).

Les Français subissent la pression adverse en seconde période, et Mahamadou Dembélé marque contre son camp (53e). Les opportunités se succèdent de part et d’autre, jusqu’à un penalty concédé par le capitaine Dan-Axel Zagadou, arrêté par Lafont (74e). Boubakary Soumaré (81e) et Maolida (90e) ont d'autres occasions, jusqu’au dernier arrêt de Lafont sur un coup franc (90e + 2).

Les Bleuets disputeront le tour Élite le printemps prochain, après le tirage au sort du 6 décembre à Nyon (Suisse). La phase finale de l’Euro U19 2018 se déroulera en Finlande du 16 au 29 juillet.

La fiche technique

La réaction du sélectionneur

« Le premier match était important car ce groupe de joueurs, réceptif et vivant bien le projet de jeu, souffrait depuis deux ans d’un relatif problème d’efficacité. Marquer sept buts contre Andorre a contribué à le libérer. Il fallait ensuite s’imposer contre la Bosnie chez elle, qui a mis de l’agressivité dans tous les duels et a voulu nous prendre en contre. Elle a marqué et nous a mis en doute, avec des provocations verbales signalées à l’arbitre, et nous sommes tombés dans ce jeu qui nous a mis en difficulté. C’est l’apprentissage du haut niveau, savoir rester maître de ses émotions et garder ses nerfs. Il nous reste à remporter le dernier match contre la Géorgie, qui a mis la Bosnie en difficulté et qui peut encore se qualifier, afin de remplir l’objectif de terminer avec neuf points et d’être dans le premier chapeau du tirage du tour Élite ».