Fin d'année victorieuse contre l'Italie (2-1)

Fin d'année victorieuse contre l'Italie (2-1)

U16

mercredi 13 décembre 2017 - 16:38 -

La sélection nationale U17 a dominé l'Italie (2-1) en match amical, mercredi au CNF Clairefontaine.

Un but dès les premiers instants de la rencontre et un second dans le temps additionnel ont permis à la France de s'imposer contre sa voisine italienne, sur la pelouse du stade Pierre-Pibarot, et de terminer l'année 2017 sur une victoire.

L'ouverture du score est donc survenue très rapidement, sur un retourné acrobatique de l'attaquant niçois Mohamed Lamine Diaby (1e, 1-0, photo), auteur de son septième but tricolore cette saison. Rien ne changera jusqu'à l'heure de jeu et une égalisation transalpine signée Edoardo Vergani, joueur de l'Inter Milan, à la suite d'un coup franc (60e, 1-1).

Mais les Bleuets, réduits à dix après l'exclusion de Lamine Diaby (deux cartons jaunes), avaient décidément les clés de ce match serré et disputé. Le défenseur stéphanois William Saliba est ainsi parvenu à offrir le succès aux siens dans les dernières secondes (80e, 2-1).

Cette rencontre s'inscrivait dans le cadre de la préparation de cette sélection pour le tour Élite des éliminatoires de l'Euro 2018, du 21 au 27 mars prochain en Autriche. Au programme des joueurs de Patrick Gonfalone, un match amical fin janvier (adversaire à définir) puis un tournoi à Malaga (Espagne), fin février, avec la Belgique, l'Écosse et la Pologne.

La fiche technique

Réaction du sélectionneur

Patrick Gonfalone : "Je suis particulièrement satisfait de cette rencontre face à une très belle opposition, une équipe d'Italie très costaude. Voilà exactement le genre d'adversaire, du niveau phase finale européenne, dont nous avons besoin pour situer notre groupe et notre jeu. Ce match est une bonne référence, il y a beaucoup à en retirer. Nous avons plutôt dominé la première période et connu un "coup de mou" lors de la seconde, qui a été italienne. Malgré cela et l'expulsion de Diaby, nous n'avons pas concédé beaucoup d'occasions et la pièce est finalement tombée de notre côté sur un coup de pied arrêté. C'est bien pour le mental et la dynamique de groupe, même s'il reste beaucoup de choses à améliorer."