Éric Caballero : "Un triple projet"

Éric Caballero : "Un triple projet"

7968d3a2-050d-4ece-9265-03b6c7746b0f.JPG

vendredi 23 mars 2018 - 10:15 -

Le responsable de la section sportive scolaire du lycée Pierre-de-Coubertin de Meaux (Seine-et-Marne) évoque la phase finale du 22e Challenge Jean-Leroy, prévue du 27 au 29 mars à Clairefontaine.

La phase finale du Challenge Jean-Leroy se tiendra du mardi 27 au jeudi 29 mars au CNF de Clairefontaine. Que représente-t-elle pour vous ?
Au-delà de ce que vivent les jeunes dans leurs clubs, les rendez-vous du Challenge sont toujours particuliers, ils requièrent concentration et investissement. Et cela dépasse le cadre des joueurs. Lorsque nous jouons à domicile, le proviseur et de nombreux professeurs viennent les encourager et les voient dans des conditions différentes. En tant que régionaux de la phase finale, ils se déjà sont organisés pour faire le déplacement à Clairefontaine.

Quel est le fonctionnement de votre section ?
La majorité de l'équipe pédagogique est centrée sur la section. Ainsi, les professeurs délivrent leur enseignement en s'appuyant sur le football. Lorsque le professeur d'espagnol fait un cours sur la Catalogne, il va l'aborder sous l'angle du FC Barcelone, son collègue de mathématiques va traiter des paris sportifs, etc. Cela suscite l'intérêt des élèves et les motive davantage. Seule difficulté, certains professeurs ne jouent pas le jeu et sont assez réticents par rapport à cette manière de fonctionner.

Pouvez-vous nous détailler votre projet ?
Il est triple. Outre l'aspect scolaire, il y a l'axe sportif, puisque certains de nos jeunes sont suivis par des clubs professionnels. Et le dernier volet est éducatif, car nous encourageons nos jeunes à passer le Certificat Fédéral de Football 1. Je souligne que nous travaillons avec une triple section, qui regroupe des joueuses, des joueurs et des arbitres.

Vous avez également eu l'occasion de montrer votre savoir-faire à l'étranger...
Nous sommes notamment partis à Dubaï (Émirats arabes unis) il y a quelques années. Une école émirati souhaitait ouvrir une section sportive scolaire et je m'y étais rendu pour présenter notre façon de faire. Quelques mois plus tard, l'ensemble de la section a été invitée afin de montrer son fonctionnement. Nous partirons à Miami aux prochaines vacances, où nous disputerons deux matches face au FC Miami, et rencontrerons les personnes de la PSG Academy présentes là-bas.

Un mot sur votre parcours personnel ?
Je suis professeur d'éducation physique et sportive (EPS) au lycée Pierre-de-Coubertin depuis près de vingt ans, et suis à l'origine de la création de la section sportive. Je suis également entraîneur, ce qui m'a permis d’intervenir dans les formations de ligue, mais également de vivre une expérience avec l'équipe de Guinée. J'ai ainsi été son préparateur physique lorsque Luis Fernandez était à sa tête, entre avril 2015 et mai 2016. Concernant la section, nous travaillons régulièrement avec la FFF, notamment lorsque le CNF a besoin de joueurs pour ses formations.

Vous avez aussi participé à l'élaboration du Livret Interactif du Football d'Excellence (LIFE) de la FFF...
Le projet a abouti cette année, mais il est le fruit de deux ans de travail. Sous la houlette de José Alcocer, plusieurs entraîneurs nationaux et formateurs ont œuvré pour mettre au point cet outil, composé de deux volets : une partie théorique, avec entre autres le parcours de l'élève ou les attitudes pédagogiques, et une partie pratique avec des fiches et des vidéos sur les différents principes de jeu.

Le parcours du lycée Pierre-de-Coubertin de Meaux

Phase préliminaire (poule 8)

Résultats
Meaux-Amiens : 1-1, 4 t.a.b. à 3
Meaux-Le Quesnoy : 2-0
Meaux-Troyes : 0-2

Classement
Suite à la disqualification de la section sportive scolaire de Troyes, qui avait terminé en tête, celle de Meaux (2e, 6 points) a été repêchée.

Phase qualificative (poule 4)

Résultats
Meaux-Strasbourg : 0-0, 4 t.a.b. à 2
Meaux-Auxerre : 1-0
Meaux-Aulnoye-Aymeries : 2-0

Classement
1. Pierre-de-Coubertin (Meaux) : 10 pts
2. Joseph-Fourier (Auxerre) : 6 pts
3. Jeanne d'Arc/Pierre et Marie-Curie (Aulnoye-Aymeries) : 4 points
4. Jean-Monnet (Strasbourg) : 1 point

Barême :
- Victoire : 4 points
- Victoire aux tirs au but : 2 points
- Défaite aux tirs au but : 1 point
- Défaite : 0 point