La vie de château des écoliers lauréats

La vie de château des écoliers lauréats

Web_Rencontre-EDF-1.jpg

vendredi 25 mai 2018 - 18:00 -

Deux classes de primaire, lauréates du concours national Foot à l’École 2017-2018, ont été invitées à Clairefontaine pour passer « 24 heures avec les Bleus ». Les jeunes écoliers ont vécu intensément cette immersion au cœur du CNF.

Des étoiles plein les yeux, les bras chargés de cadeaux, les jeunes élèves de l’école Jeanne d’Arc de Landeronde (Vendée) et de l’école primaire de Soultzmatt (Haut-Rhin) remontent dans le car après avoir passé « 24 heures avec les Bleus ». Les paupières sont lourdes, les bambins tombent lentement, les uns après les autres, dans les bras de Morphée. Depuis le jeudi 24 mai, 14h00, les petits Vendéens et Haut-Rhinois vivent au rythme de Clairefontaine et de l’Équipe de France, en phase de préparation pour le Mondial 2018.

"Ils vont de surprise en surprise depuis que nous avons franchi les grilles du centre, se réjouit Alexandra Cuvelier, institutrice de la classe vendéenne multi-niveaux CE1-CE2. Ils sont excités comme des puces, émerveillés, et garderont à jamais un souvenir extraordinaire de cette journée. Cette opération nous a permis de travailler sur plusieurs disciplines et, surtout, de leur faire comprendre que le travail collectif peut nous permettre d’atteindre des objectifs extraordinaires."


Les Bleus avec les élèves de de la classe multi-niveaux CE1-CE2 de l’école Jeanne d’Arc de Landeronde.

Entraînements et rencontres bleues
À peine arrivés en forêt de Rambouillet, et après avoir pris possession de leurs chambres, les pensionnaires occasionnels du Centre national du football (CNF) ont assisté à la présentation de leur événement. Au programme, deux entraînements de football, une visite complète du centre technique, l’observation de la séance d’entraînement de l’Équipe de France et, moment phare de la journée, une rencontre avec les Bleus. Pas de quoi s’ennuyer.

"J’ai adoré le moment avec les joueurs, explique Hugo, jeune Landeronnais de 9 ans. Je suis trop content de les avoir rencontrés. Mon préféré ? Hugo Lloris, évidemment, nous avons le même prénom. J’ai bien regardé comment il attrape le ballon à l’entraînement. Il saute très haut. J’ai aussi fait des photos et ils nous ont signé des autographes." Plaisir partagé par Alix, 8 ans, licencié au club vendéen de Clouzeaux. "J’attendais ce moment avec impatience. Ils sont plus grands qu’à la télé et ils sont très gentils. J’ai aussi aimé nos entraînements. La pelouse est trop belle."


Les lauréats de l’école primaire de Soultzmatt avec l'Équipe de France.

Les premiers supporters
Les représentants du monde scolaire étaient aussi ravis. "L’opération Foot à l’école est un beau succès car le projet a été construit en étroite collaboration avec tous les partenaires afin de proposer des actions qui conviennent à la fois aux enfants et aux enseignants, se félicite Véronique Moreira, présidente de l’Union sportive de l’enseignement du premier degré (USEP). Ces deux jours passés à Clairefontaine par les classes lauréates, c’est la cerise sur le gâteau. Ils resteront gravés à coup sûr dans la mémoire des enfants, premiers supporters de l’Équipe de France. Je suis heureuse que la FFF puisse leur offrir ce moment privilégié."

Sentiment partagé par Christian Audeguy, chargé d’études sport au ministère de l’Éducation nationale. "3 700 classes de primaire ont participé à Foot à l’école, illustrant le partenariat très actif entre la FFF et le monde scolaire. Ces vingt-quatre heures à Clairefontaine sont le point d’orgue du projet et ont réservé une très belle fête aux enfants. Leurs sourires et ceux de leurs enseignants ont fait plaisir à voir. » La prochaine opération Foot à l’école sera lancée mi-juin, avec en ligne de mire la Coupe du monde féminine 2019 en France.

Les photos de l'opération "24 heures avec les Bleus"