Assemblée fédérale : un budget historique

Assemblée fédérale : un budget historique

Assemblée de la FFF

samedi 2 juin 2018 - 11:30 -

La Fédération Française de Football a tenu son Assemblée fédérale de fin de saison ce matin à Strasbourg (Ligue du Grand Est), sous la présidence de Noël Le Graët.

L'Assemblée d'été de la FFF s'est ouverte ce matin au Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg (Bas-Rhin). Voici les principaux points évoqués lors de cette réunion :

Budget 2018-2019 : un cap historique

Avec 250,2 M€, le budget prévisionnel de la FFF pour l’exercice 2018-2019 atteint un niveau historique. En augmentation de 22 % depuis 2011, il franchit pour la première fois la barre des 250 M€. Cette progression importante  est liée à l’application des nouveaux contrats de partenariat et de droits télévisuels pour la période 2018-2022, qui représentent respectivement 41 et 25 % des ressources. Le total des ressources commerciales s’élève à 181,6 M€ (soit 73 %), dont 113 millions générés par l’Équipe de France. « Ce budget sera complété d’un montant de 16,3 M€ dans le cas d’une participation de l’Équipe de France aux quarts de finale de la Coupe du monde 2018, en Russie, pour atteindre un montant global de 266,5 M€", a indiqué Lionel Boland, le trésorier général de la FFF. Il a souligné la bonne santé financière de la Fédération. Ces comptes prévisionnels ont été adoptés par l’Assemblée fédéral à 89,54 % des voix.

Les aides au football amateur en hausse

L’augmentation des ressources de la FFF prévue pour 2018-2019 servira notamment au financement du football amateur. Les moyens mis à sa disposition progressent ainsi de 9 M€ (soit +12 %) pour atteindre 80,1 M€, soit 32 % du budget de la FFF. Les aides aux ligues et aux districts s’élèvent à 29,5 M€, les aides aux clubs 21 M€, les aides aux clubs nationaux à 24,1M€ et l'aide à l'animation du football amateur à 5,5 M€. S'y ajoutent 5,8 M€ de dotations pour la Coupe de France, qui portent à 86 M€ les sommes allouées au football amateur.

14 M€ pour l'héritage Coupes du monde féminines 2018 et 2019

À deux mois de la Coupe du monde U20 féminine de la FIFA en Bretagne (5 au 24 août) et à un an de la Coupe du monde féminine de la FIFA 2019 en France (7 juin au 7 juillet), Brigitte Henriques, la vice-présidente déléguée de la FFF, a insisté sur « l’enjeu majeur de laisser un héritage pérenne et tangible » de ses deux grands rendez-vous pour le football féminin. "Le succès sportif et populaire, le rayonnement sur l’ensemble du territoire, l’excellence organisationnelle et la mobilisation des ligues et des districts, seront les clés de la réussite", a-t-elle souligné. Pour permettre cet héritage dans le cadre du plan Ambition 2020 de la FFF, un budget de 14 M€ sera consacré au football féminin sur dix-huit mois, afin notamment d’accroître les capacités du football à accueillir l’afflux de nouvelles licenciées. Parmi les événements à venir, le tirage au sort de la Coupe du monde féminine 2019 aura lieu le samedi 8 décembre à La Seine Musicale, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), près de Paris.

Droits TV de la Ligue 1 : Noël Le Graêt félicite la LFP

Noël le Graët, le président de la FFF, a félicité Nathalie Boy de la Tour, présidente de la Ligue de Football Professionnel (LFP), et Didier Quillot, son directeur général, pour "le travail fantastique" réalisé sur le dossier des droits téléviseurs du championnat de France de Ligue 1 pour la période 2020-2024. Ces droits ont été commercialisés pour un montant d'1,153 milliards d'euros."Ils offriront, à partir de 2020-2021, de nouvelles possibilités aux clubs pros mais ausi à la FFF à travers les accords qui la lient à la LFP. Cet appel d'offre intelligent a été lancé au bon moment."

Modifications aux textes et réglements de la FFF

- Coupe de France féminine : à partir de la saison prochaine, l'entrée en lice des douze clubs de Division 1 féminine se fera en 16es de finale (au lieu des 32es de finale).

- Division 1 féminine : pour tenir compte de l'entrée en vigueur du contrat Canal + en tant que diffuseur du championnat de France de D1 féminine, les matches seront principalement fixés au samedi après-midi, à l'exception du match phare dont la programmation sera décalée. Canal + retransmettra l'intégralité des rencontres de ce championnat.

- National Beach Soccer :expérimenté depuis 2010, le National Beach Soccer devient une compétition nationale à part entière. Il sera organisée en trois phases, départementale, régionale et nationale. La phase nationale comprendra des demi-finales (deux groupes de six équipes) et une finale (deux groupes de quatre équipes).