Clément Turpin entre en scène en Russie

Clément Turpin entre en scène en Russie

Clément Turpin

mardi 19 juin 2018 - 17:30 -

L'arbitre français dirige mercredi le premier match de Coupe du monde de sa carrière. Il sera au sifflet d'Uruguay-Arabie Saoudite, à 17h00.

Après l'Euro en France et les Jeux Olympiques de Rio en 2016, après la Coupe des Confédérations (assistant vidéo sur la finale) et la Coupe du monde U17 en 2017, sans oublier la finale de la Ligue des champions (4e arbitre) cette année, Clément Turpin (36 ans) s'apprête à ajouter une nouvelle ligne à son palmarès d'arbitre. La FIFA l'a désigné pour diriger mercredi (17h00) la rencontre du premier tour (groupe A) de la Coupe du monde en Russie, entre l'Uruguay et l'Arabie Saoudite, à la Rostov Arena de Roston-sur-le-Don. Il sera assisté de ses deux compatriotes, Cyril Gringore et Nicolas Danos.

Avant son départ pour la Russie, le représentant de l'arbitrage français a confié sa joie de pouvoir participer à ce rendez-vous majeur du football mondial.

La Coupe du monde : "Une immense fierté de découvrir notre sélection"
"La satisfaction, ce n’est pas d’être l’un des plus jeunes arbitres retenus pour le Mondial, c’est d’y être, tout simplement ! Il n’y a que dix arbitres européens sélectionnés pour cinquante-trois nations. Avec mes deux assistants, apprendre notre sélection a donc été une immense fierté. Au-delà du sentiment individuel, ce plaisir est aussi partagé avec les autres collègues de Ligue 1, avec lesquels nous travaillons tout au long de la saison. C’est également un clin d’œil aux 25 000 arbitres français qui permettent à des millions de joueurs amateurs d’assouvir leur passion tous les week-ends".

Son entente avec ses assistants
: "Une relation de confiance, et même d’amitié"

"Avec Cyril Gringore et Nicolas Danos, nos rapports vont au-delà du domaine professionnel. Au fur et à mesure des expériences partagées, une relation de confiance, et même d’amitié, s’est créée. Nous passons beaucoup de temps ensemble, bien plus qu’avec nos familles ou nos enfants. Ce que l’on retient à la fin, ce sont des histoires d’hommes, avec des joies et des déceptions. Aujourd’hui, nous assumons pleinement notre statut. Nous allons avoir l’honneur de représenter notre arbitrage national dans la plus grande compétition de football au monde. Nous ne voyons pas cela comme une source de pression, mais au contraire comme une motivation supplémentaire".

La professionnalisation de l'arbitrage : "Une des raisons pour lesquelles nous sommes  tous les trois à la Coupe du monde"
"Depuis deux ans, la professionnalisation a été mise en place par FFF et la Ligue de Football Professionnel (LFP). Cela nous a permis de nous consacrer pleinement à notre activité, avec beaucoup plus de rassemblements et d’échanges. L’accent a également été mis sur un suivi médical et un travail athlétique encore plus poussés, ainsi qu’une individualisation des séances. Ce dispositif est sans doute l’une des raisons pour lesquelles nous partons tous les trois à la Coupe du monde". 



L’assistance vidéo utilisée pour la première fois au Mondial : "Une véritable aide à l’arbitrage"

"L’assistance vidéo est un dispositif sur lequel nous travaillons depuis plus d’un an, à la fois avec les instances internationale, mais aussi nationales. La FFF et la LFP ont pris la décision de la mettre en place sur les matches de barrages et de coupes cette année. Ce n’est donc pas une nouveauté, cela fait de longs mois que nous l’utilisons. C’est aujourd’hui une réalité et une véritable aide à l’arbitrage". 


Son programme de préparation : "Tout est réuni pour optimiser notre préparation"

"À l’issue de la saison de Ligue 1, nous aurons un stage de préparation à Clairefontaine avec la Direction Technique de l’Arbitrage (DTA). Le but sera notamment d’effectuer les derniers réglages médicaux et physiques. Au Centre National du Football, nous avons tout ce dont nous avons besoin pour préparer des événements à forts enjeux. Le cadre, les installations, le personnel, tout est réuni pour optimiser notre préparation. Clairefontaine est la maison de l’Équipe de France, mais c’est aussi la maison de l’arbitrage français."

 

 

Fiche

Né le 16 mai 1982 à Oullins (Rhône).
Arbitre international FIFA (catégorie Élite de l’UEFA).

Parcours
Arbitre de district (1997), de ligue (2000), Jeune Arbitre de la Fédération (2001), arbitre Fédéral 4 (2005), Fédéral 3 (2006), Fédéral 2 (2007), Fédéral 1 (juillet 2008), arbitre FIFA (décembre 2009).
Palmarès

  • Compétitions : Euro Espoirs 2015 (finale, 4e officiel), Euro 2016, Jeux olympiques 2016, Coupe des Confédérations 2017 (finale, assistant vidéo), Coupe du monde U17 2017.
  • Finales : Coupe de France 2010 (4è officiel), Coupe de France 2011 et 2016, Trophée des champions 2014, Coupe de la Ligue 2018.
  • Récompenses : Trophée UNFP 2011 du meilleur arbitre de Ligue 1.