L'Australie dans leur poche (2-0)

L'Australie dans leur poche (2-0)

France-Australiejpg

vendredi 5 octobre 2018 - 22:45 -

Les Bleues se sont imposées (2-0) contre l'Australie, vendredi soir à Saint-Étienne, en match de préparation à la Coupe du monde 2019, grâce à un doublé d'Eugénie Le Sommer.

À 245 jours de la Coupe du monde 2019 en France, les Bleues poursuivent leur série de matches de préparation victorieux. Après l'Allemagne (3-0), le Nigeria (8-0), le Canada (1-0) et le Mexique (4-0), les joueuses de Corinne Diacre ont dominé l'Australie (2-0), vendredi soir au stade Geoffroy-Guichard de Saint-Étienne. Cinq rencontres au cours desquelles les Tricolores n'ont pas concédé de but. Elles tenteront de poursuivre cette série mardi prochain 9 octobre contre le Cameroun (48e au classement de la FIFA), au stade des Alpes de Grenoble (21h00 sur W9).

Le match

Un match sérieux et appliqué pour des Bleues, alignées dans un nouveau système de jeu (3-5-2). Malgré la sortie rapide de leur capitaine Amandine Henry, blessée à l'épaule gauche (7e), elles ont dominé leur sujet, se créant de belles occasions, et n'ont laissé qu'un mimumum d'opportunités aux Matildas (6es au classement mondial de la FIFA). Avec un peu plus d'efficicaté dans le dernier geste, la victoire tricolore aurait pu être plus large. Heureusement, Eugénie Le Sommer (photo ci-dessous), déjà auteur d'un doublé contre le Mexique le 1er septembre dernier, s'est une nouvelle fois montrée en réussite, signant les deux buts du succès français en seconde période. Le premier d'une reprise de près sur un ballon repoussé par la gardienne australienne, après une frappe de Diani (1-0, 55e). Le second sur une montée et un tir parfaitement cadré, en fin de match (2-0, 90e).

Eugénie Le Sommer a inscrit huit buts lors des six derniers matches des Bleues.

L’ambiance

À l’occasion de ce match, les Bleues ont retrouvé le stade Geoffroy-Guichard de Saint-Étienne qui a longtemps détenu le record d’affluence pour un match de l’Équipe de France féminine avec 23 680 spectateurs pour une rencontre face à l’Angleterre, le 16 novembre 2002. En s’imposant 1 à 0, les Tricolores avaient obtenu ce jour-là leur billet pour la Coupe du monde 2003, la première de leur histoire, grâce à but de leur capitaine…Corinne Diacre.

Statistiques

429e match de l’Équipe de France féminine, depuis le premier contre les Pays-Bas (4-0), le 17 avril 1971 à Hazebrouck.
180e sélection pour Élise Bussaglia, joueuse tricolore la plus capée sur le terrain.
71e et 72e buts internationaux d’Eugénie Le Sommer en 155 sélections, deuxième meilleure réalisatrice tricolore derrière Marinette Pichon (81 buts).
14e rencontre de Corinne Diacre à la tête des Bleues : 9 succès, 3 nuls, 2 défaites, 34 buts pour, 11 buts contre.
7e match face à l’Australie (tous en amical). Bilan : 3 victoires, 1 nul, 3 défaites, 8 buts pour, 8 buts contre.
1re sélection pour Julie Debever (EA de Guingamp) et Emelyne Laurent (Ol.Lyonnais).

La fiche technique

Le vendredi 5 octobre 2018 à Saint-Étienne (stade Geofffroy-Guichard)

Match international amical

FRANCE bat AUSTRALIE : 2-0 (0-0)

Arbitre : Ivana Martincic (Croatie)

Buts: Le Sommer (55e, 90e).
Avertissement
: Crummer (8e) à l'Australie.

France : Bouhaddi - Debever puis Torrent (75e), Mbock-Bathy, Renard - Henry (cap.) puis Bussaglia (7e), Bilbault - Diani puis Laurent (70e), Thiney puis Dali (75e), Majri - Le Sommer, Gauvin. Entraîneure : Corinne Diacre
Australie : Arnold - Carpenter, Polkinghorne, Crummer puis Luik (62e), Catley - Simon, Kellond-Knight (cap.), Butt puis Sayer (82e) - Logarzo, Foord puis Gielnik (73e), De Vanna puis Fowler (73e). Entraîneur : Alen Stajcic.

La fiche technique

La réaction de Corinne Diacre, sélectionneure

"L'équipe a réalisé un match abouti ce soir, je suis satisfaite de la production de mes joueuses. Le contenu était déjà bon en première période, mais il nous avait manqué la finition. Elle est venue en seconde période. On y travaille. Le système de jeu était nouveau, et les filles ont répondu aux exigences. Maintenant, on sait qu'on peut le faire. C'est positif. Cela peut nous servir en cours de match. On va en tester encore un nouveau mardi prochain contre le Cameroun."