J16 : les positions se resserrent en tête

J16 : les positions se resserrent en tête

Le-MANS-FC.jpg

lundi 17 décembre 2018 - 19:00 -

Au terme de la 16e journée, disputée jeudi 13 et vendredi 14 décembre, trois équipes, Le Mans FC, le Stade Lavallois et le Rodez AF, se tiennent en un petit point sur le podium du National.

Le Stade Lavallois se ressaisit
En match avancé de ce 16e épisode, jeudi, le Stade Lavallois a repris sur sa pelouse du stade Le Basser sa marche en avant en battant (1-0) le Tours FC. Alexy Bosetti a inscrit l'unique but de la partie et permis à son équipe de mettre fin à une série de trois défaites de rang. Les Mayennais grimpent à la deuxième place à égalité de points avec le leader, Le Mans FC. Les Tourangeaux de leur côté n'ont pas démérité mais leur enlisement dans la zone rouge se poursuit (15e). Ils n'ont plus trouvé le chemin du succès depuis treize journées.

Le Mans ne gagne pas mais garde le sourire
Les Manceaux en déplacement chez un relégable, l'Entente SSG, se sont créé les meilleures occasions de la partie - Nicolas Suchet heurtant même de la tête le poteau droit de Mickaël Salamone, le gardien francilien (65e) - mais n'ont pas réussi à s'imposer (0-0). Un bon points pris finalement puisqu'ils leur permet de prendre la tête du classement et de poursuivre leur série en cours de huit matches sans défaite.

Le résumé de la 16e journée en vidéo

L'US Boulogne CO se relance
La disette (six matches sans victoire) des Boulonnais s’est achevée sur la pelouse de l'US Concarneau grâce à une victoire (1-0). Rémi Dutertre a donné l'avantage aux Nordistes (38e), qui ont réussi à conserver leur avantage jusqu'à la fin malgré une bonne réaction bretonne en seconde période. L'USBCO remonte au 5e rang. Concarneau glisse lui la 10e place.

Un derby rhodanien sans vainqueur
C’est un derby du Rhône plutôt terne auquel ont assisté dans le froid les spectateurs au stade de Balmont de Lyon Duchère FC-FC Villefranche. Les Lyonnais à domicile, mieux classés et plus expérimentés que leur voisin, promu, n'ont pas trouvé les solutions pour emballer la partie. Ce sont même les Caladais qui ont été les plus entreprenants tout en manquant de précision dans le dernier geste. Au final, un partage des points qui a satisfait les deux formations.

Bourg en Bresse et Quevilly-Rouen se neutralisent
Bourg en Bresse Péronnas 01 et Quevilly Rouen métropole qui évoluaient la saison dernière en Ligue 2 se sont neutralisés (1-1) pour leurs retrouvailles à l'échelon inférieur. Menés au score dès la 7e minute (Steve Shamal), puis réduits à dix après l'exclusion de Quentin Martin (36e), les Bressans ont démontré leur force de caractère en égalisant à quatre minutes de la fin du temps règlementaire par l'intermédiaire de Jordan Pierre-Charles (86e).

Kevin Rocheteau brille avec Cholet
Courant comme bien souvent à domicile après le score à la suite du premier but du Pau FC signé Vincent Thil (28e), le SO Cholet a entamé la seconde période avec beaucoup plus de détermination. Les Vendéens ont ensuite vu leurs efforts récompensés par leur attaquant Kevin Rocheteau, auteur d'un doublé (60e, 82e). Ce dernier a offert à sa formation une cinquième victoire cette saison et lui permet de basculer dans la première partie de tableau (8e), à sept longueurs du podium.

La passe de trois pour Marignane Gignac
Derrière Le Mans FC, leader du championnat, Marignane Gignac est le promu qui s'en sort le mieux durant cette première partie de saison en National. Les Provençaux, pourtant en infériorité numérique après l'exclusion de Jérémy Bru (27e), ont donné une leçon de réalisme à leurs visiteurs de l'USL Dunkerque. Deux coups de pieds arrêtés contre une défense dunkerquoise attentiste et un coup franc direct transformé par Julien Benhaïm (84e) ont suffi aux hommes de Patrice Eyraud pour enregistrer une troisième victoire d'affilée. A une journée de la trêve hivernale, les joueurs des Bouches du Rhône (9es) comptent six points d'avance sur le Tours FC, premier relégable.

L'info : clap de fin pour Nicolas Cloarec (photo ci-dessous) avec l'US Concarneau

Le club finistérien a annoncé ce lundi dans un communiqué que Nicolas Cloarec ne sera plus l'entraîneur de son équipe première pour la suite de la saison. En poste depuis 2009 après avoir terminé sa carrière de joueur chez les Thoniers, l'ancien professionnel a fait monter l'USC de CFA2 en National. En retrait depuis quelques semaines, il a décidé à 41 ans de quitter son poste définitivement. "C’est avec émotion et tristesse que nous vous annonçons l’arrêt de Nicolas Cloarec au sein du management sportif de l’US Concarnoise, fidèle compagnon de route depuis plus de 10 ans. Après avoir échangé́ longuement ensemble et pour préserver sa personne, Nicolas a donc décidé de faire un break et ainsi conclure sur une note plus que positive son passage au sein du club", a indiqué le club concarnois.

Le classement