Sport et éthique en débat à la FFF

Sport et éthique en débat à la FFF

Web_4B9A5483.jpg

mercredi 3 avril 2019 - 11:31 -

Une centaine de personnes a participé au petit-déjeuner débat « Sport et éthique », co-organisé par la FFF, Sport et Citoyenneté et l'IRIS, le mercredi 3 avril au siège de la Fédération.

Cette matinée de présentation et d’échanges a été lancée par Laura Georges, secrétaire générale de la FFF. Denis Masseglia, président du Comité national olympique et sportif français (CNOSF), lui a succédé à la tribune pour rappeler le devoir d'exemplarité du sport.

Tatiana Vassine, avocate spécialisée en droit du sport, a ensuite présenté le contexte de la loi du 1er mars 2017 « visant à préserver l'éthique du sport, à renforcer la régulation et la transparence du sport professionnel et à améliorer la compétitivité des clubs », amenant un regard juridique sur les dispositions du texte portant sur les aspects éthiques.

Une table ronde modérée par Laurent Thieule, président du think tank Sport et Citoyenneté, a ensuite réuni Arnaud Flanquart, président du Conseil national de l’éthique (CNE) de la FFF, et trois présidents de fédération : Joël Delplanque (handball), André Giraud (athlétisme) et Bernard Giudicelli (tennis).

Après des échanges sous forme de questions/réponses avec l’assistance, Pascal Boniface, directeur de l'Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS) et membre du CNE, a clos les travaux.