Ripoll : "Construire un groupe investi"

Ripoll : "Construire un groupe investi"

Web_200234_Suisse-France_Espoirs_-_Match_amical__mai_2018_.jpg

mercredi 22 mai 2019 - 15:30 -

Sylvain Ripoll, sélectionneur de l'Équipe de France Espoirs, détaille sa liste pour le championnat d'Europe 2019 (16-30 juin).

Ce mercredi 22 mai, Sylvain Ripoll a donné une conférence de presse au siège de la FFF. Après avoir dévoilé la liste des joueurs retenus pour disputer l'Euro 2019 (du dimanche 16 au dimanche 30 juin en Italie et à Saint-Marin), le sélectionneur de l'Équipe de France Espoirs a répondu aux questions des journalistes.

L'absence du capitaine Abdou Diallo
"Abdou m'a informé qu'il avait programmé une intervention chirurgicale dans les prochains jours. Elle nécessite une vingtaine de jours de repos. Cette situation n'est pas envisageable avec cette compétition, c'est la raison pour laquelle j'ai estimé qu'il n'était pas possible de l'avoir avec nous pour cet Euro. C'était un joueur important dans le groupe, avec une âme de leader et le brassard de capitaine. Il faudra que d'autres joueurs prennent le relais. Mais je ne me fais pas de souci, car il y a beaucoup de joueurs qui ont de la personnalité. En son absence, le brassard de capitaine sera confié à Lucas Tousart."

Allan Saint-Maximin et Jean-Kévin Augustin non retenus
"Allan a participé à un match de qualification sur les dix. On connaît ses qualités, c'est un joueur atypique. Mais quand on fait une liste, on est contraint de faire des choix. Et quand on voit les joueurs offensifs, il y a beaucoup de concurrence. Concernant Jean-Kévin, je surveille les parcours de chacun. Son problème essentiel aujourd'hui, c'est qu'il ne joue plus depuis janvier quasiment ! C'est un choix avant tout sportif."



Le groupe
"On essaie d'avoir un effectif le plus performant possible, en tenant compte de la complémentarité des profils. Notre but est de construire un groupe investi. Nous allons passer un mois ensemble, il était important qu'il y ait un maximum d'enthousiasme et d'unité. Quand on fait une liste on doit penser à la fois à l'aspect sportif, mais aussi à la vie de groupe. Je comprends qu'il y ait de la déception chez certains, quand on ne retient que vingt-trois joueurs, forcément on laisse de bons éléments de côté. Il y a beaucoup de concurrence. C'est une réflexion d'ensemble, avec tous les paramètres. Nous avons un groupe riche, avec des qualités individuelles fortes. Il faudra mettre ce talent individuel au service du collectif."

Les nouveaux appelés, Anthony Caci et Colin Dagba
"Colin Dagba est un joueur que nous suivons depuis pas mal de temps. Il n'a pas toujours eu le temps de jeu nécessaire pour qu'on puisse le prendre avant. Il a pu enchaîner ces derniers temps de façon régulière, avec des prestations abouties. C'est un joueur frais, dynamique et polyvalent. Anthony Caci a fait une saison pleine avec Strasbourg. Il a été régulier et performant. Il est aussi capable de s'adapter à plusieurs postes, ce qui nous donne aussi une variété de choix. L'essentiel à cet âge-là est d'avoir du temps de jeu."

Le retour d'Olivier Ntcham
"C'est quelqu'un de très investi depuis le début de l'aventure, à la fois dans la vie de groupe et sur le terrain. Il a connu une deuxième année un peu plus difficile, mais il revient en forme au meilleur moment. C'est un joueur complet, très actif défensivement et très impactant sur le plan offensif."

L'objectif de la France dans cet Euro
"J'ai toute confiance en mon groupe. Ces vingt-trois joueurs-là ont la capacité de relever ce challenge et de bien figurer dans cette compétition. Nous voulons être un adversaire coriace pour toutes les équipes qui nous affronteront. Il ne faut pas oublier non plus que la France n'a pas participé à un Euro depuis treize ans. Il est évident que des nations ayant atteint le dernier carré de manière régulière ces dernières années partent favorites. Mais cela nous nous empêche pas d'avoir énormément d'ambition. L'objectif est clair, ce sera dans un premier temps de sortir de la poule et d'atteindre les demi-finales. Si on y arrive, il y aura deux matches couperets ensuite. Si nous sommes dans le dernier carré, cela serait également synonyme de qualification pour les Jeux olympiques. C'est une épreuve qui fait rêver tout le monde."

La liste pour l'Euro