Un succès contre la Chine avant le Mondial

Un succès contre la Chine avant le Mondial

Web_000_1GW742.jpg

vendredi 31 mai 2019 - 22:45 -

Les Bleues ont dominé la Chine (2-1) vendredi 31 mai à Créteil pour leur dernier match de préparation avant le coup d'envoi de la Coupe du monde, le vendredi 7 juin contre la Corée du Sud.

Ultime répétition réussie pour l'Équipe de France féminine. À sept jours du grand rendez-vous du Mondial en France (7 juin-7 juillet), les Bleues de Corinne Diacre (4es au classement mondial de la FIFA) ont obtenu une victoire contre la Chine (16e FIFA, vice-championne du monde 1999), autre sélection qualifiée pour la phase finale (la Chine évoluera dans le groupe B avec l'Allemagne, l'Espagne et l'Afrique du Sud). 

Les Tricolores ont ainsi enchaîné un cinquième succès d'affilée depuis le mois de mars (Uruguay, Danemark, Japon, Thaïlande et Chine), le dixième en onze matches cette saison. Place désormais à la Corée du Sud, vendredi prochain, en ouverture de la Coupe du monde (21h00, en direct sur TF1 et Canal +). 

La liste des vingt-trois Bleues

LE MATCH

Avec Wendie Renard (photo ci-dessous) et Griedge Mbock Bathy de retour en défense centrale, mais sans Amel Majri, Amandine Henry ou Eugénie Le Sommer, les Bleues ont livré un match intense qu'elles ont globalement dominé et assez logiquement remporté. Plus affirmée en première période, leur maîtrise et leur allant offensif se sont concrétisés par un but de Valérie Gauvin à la demi-heure de jeu, qui leur a permis de rejoindre la pause avec cet avantage (1-0). Surprises au retour des vestiaires par une égalisation chinoise qui a pris à revers leur défense (1-1), les Bleues n'ont douté que quelques minutes avant d'être remises sur le chemin de la victoire sur un exploit personnel de Kadidiatou Diani (2-1). 

LES BUTS

1-0 (30e) : sur un ballon mal repoussé par la défense chinoise, Marion Torrent tente une reprise depuis l'angle droit de la surface de réparation. La tentative non cadrée de la Montpelliéraine se transforme en centre décisif pour Valérie Gauvin (photo ci-dessous) dont la frappe instantanée, au second poteau, s'engouffre sous la barre transversale.

1-1 (52e) : rapide récupération chinoise au centre du terrain sur un dégagement de Bouhaddi. Shuang Wang hérite du ballon et sert Shanshan Wang idéalement en profondeur dans le dos de la défense tricolore. L'attaquante chinoise s'avance et trompe Sarah Bouhaddi d'un petit ballon piqué.

2-1 (58e) : partie en dribbles du milieu de terrain, Kadidiatou Diani (photo du bas) transperce la défense adverse, résiste à plusieurs défenseures avant de placer une frappe du droit à l'entrée de la surface qui fait mouche. 

Le calendrier de la Coupe du monde

L'AMBIANCE

Pour ce dernier match avant la Coupe du monde, les Bleues ont découvert pour la première fois de leur histoire le stade Dominique-Duvauchelle de Créteil (Val-de-Marne), une enceinte située à moins de soixante kilomètres du CNF Clairefontaine, qu'elles ont regagné sitôt la rencontre terminée pour poursuivre leur préparation du Mondial (voir leur programme). Le public cristolien leur a réservé un bel accueil et les a soutenues de bout en bout. Elles ont ainsi bouclé un "tour de France" qui les a conduites cette saison à Amiens, Saint-Étienne, Grenoble, Nice, Le Havre, Laval, Tours, Auxerre, Strasbourg et Orléans. 

La billetterie de la Coupe du monde

LES STATISTIQUES

438e match de l'histoire des Bleues, depuis le premier, le 17 avril 1971 contre les Pays-Bas (4-0), à Hazebrouck (Nord).
11e opposition franco-chinoise, depuis la première, le 21 avril 1989 (0-2, amical), à Varna (Bulgarie). Bilan : 4 succès, 3 nuls, 4 défaites, 12 bp, 12 bc.
23e match de Corinne Diacre à la tête des Bleues, depuis sa nomination le 1er septembre 2017. Bilan : 17 victoires, 3 nuls, 3 défaites, 61 bp, 15 bc.
10e victoire de la saison en 11 matches joués : Mexique (4-0), Australie (2-0), Cameroun (6-0), Brésil (3-1), États-Unis (3-1), Uruguay (6-0), Japon (3-1), Danemark (4-0), Thaïlande (3-0), Chine (2-1). Pour une défaite : Allemagne (0-1).
188e sélection pour Élise Bussaglia qui devient la deuxième Tricolore la plus capée derrière Sandrine Soubeyrand (198) et à égalité avec Laura Georges.

RÉACTION DE CORINNE DIACRE

"Deux matches, deux victoires (Thaïlande et Chine, ndlr), celle-là a été plus difficile, mais l'adversaire était différent, on le savait. On concède une égalisation sans avoir été mises en danger, c'est le jeu. On s'est mises en danger toute seules, je pense même. Mais on a su réagir et on a fait un gros match, tout le groupe a été en vue. Le premier match de la Coupe du monde ? On essaye de ne pas trop y penser, on sait que le Parc des Princes sera plein. Le risque serait de jouer ce match avant l'heure. J'espère surtout que le public portera cette équipe. Il reste une semaine et encore un peu de travail pour l'affûtage". 

La fiche technique