Et à la fin c'est Lyon qui gagne (1-1, 4 tab 3)

Et à la fin c'est Lyon qui gagne (1-1, 4 tab 3)

000_1KH621.jpg

samedi 21 septembre 2019 - 17:20 -

L'Olympique Lyonnais a remporté la première édition du Trophée des Championnes en venant à bout du Paris SG aux tirs au but samedi 21 septembre à Guingamp.

L'Olympique Lyonnais est le premier lauréat de l'histoire du Trophée des Championnes, nouvelle épreuve créée par la FFF. Les Rhodaniennes se sont imposées aux dépens du Paris Saint-Germain au terme de la séance des tirs au but, au stade de Roudourou, après une rencontre conclue sur un score de parité (1-1).

L'OL ajoute ainsi un nouveau titre - le vingt-huitième - à un palmarès déjà garni de six Champions League, treize championnats de France et huit Coupes de France.

Le club parisien vit lui une nouvelle désillusion après ses échecs aux tirs au but en finale de l'UEFA Champions League et en finale de la Coupe de France en 2017 contre ces mêmes Lyonnaises.

Amel Majri (masquée) a ouvert le score pour l'OL d'un superbe but.

LE MATCH

Si la logique hiérarchique a finalement été respectée avec la victoire des championnes de France en titre contre leurs dauphines, cette rencontre n'a donc livré son verdict qu'au-delà des quatre-vingt-dix minutes réglementaires. Les Lyonnaises ont affiché une plus grande maîtrise d'ensemble et ont hérité des meilleures occasions, enrayées à plusieurs reprises par Christiane Endler, l'excellente gardienne chiliennne du PSG, face à des essais d'Hegerberg, la Ballon d'or (45e), de Majri (49e), Le Sommer (62e) et Marozsan (63e), notamment. L'OL a logiquement pris les devants grâce à un magnifique but d'Amel Majri (31e) mais a été rejoint par un PSG lutteur et sans complexe, avec une égalisation de la Danoise Nadia Nahim (43e).

Wendie Renard, la capitaine de l'OL, seule Lyonnaise à avoir remporté les vingt-huit titres de son club.

LES BUTS

1-0 - Majri (31e) : Ada Hegerberg lance Amel Majri en profondeur. La Lyonnaise pénètre dans la surface de réparation, côté droit, et fait face à Perle Morroni qu’elle parvient à fixer et éliminer pour mieux revenir sur son pied gauche et décrocher une frappe enroulée dans la lucarne opposée. Endler est battue.
1-1 - Nadim (43e: relance au pied de Sarah Bouhaddi sur la gauche de la surface vers Amandine Henry, qui veut redonner à sa gardienne sous le pressing de Kadidiatou Diani. La remise, pas assez appuyée, est interceptée par Nadia Nadim (photo ci-dessous) en embuscade. L’attaquante danoise n’a plus qu’à pousser le ballon dans la cage grande ouverte pour égaliser.

Tirs au but pour Lyon : Majri (1-0), Mbock (2-0), Le Sommer (échec), Hegerberg (3-2), Renard (4-3)
Tirs au but pour Paris SG : Katoto (échec), Däbritz (2-1), Diani (2-2), Dudek (3-3), Geyoro (échec).

La Danoise Nadia Nadim a permis au PSG d'égaliser.

L’AMBIANCE

Plus de 12 000 spectateurs ont rejoint le Stade de Roudourou pour cette rencontre qui proposait un casting de gala. Pas moins de vingt-trois joueuses inscrites sur la feuille de match ont ainsi pris part à la Coupe du monde féminine cet été. Parmi elles neuf Tricolores (Bouhaddi, Renard, Mbock, Majri, Henry, Le Sommer, Cascarino, Geyoro, Diani) mais aussi trois Anglaises (Bronze, Greenwood, Parris), trois Canadiennes (Buchanan, Lawrence, Huitema), deux Allemandes (Däbritz, Marozsan), une Brésilienne (Formiga), une Chilienne (Endler), une Espagnole (Paredes), une Japonaise (Kumagaï), une Norvégienne (Sævik) et une Suédoise (Glas).

FICHE TECHNIQUE

Le samedi 21 septembre 2019 à Guingamp (stade de Roudourou)
Trophée des Championnes 2019 (1ère édition)

OLYMPIQUE LYONNAIS-PARIS SAINT-GERMAIN : 1-1 et 4 tirs au but à 3 (1-1)

Spectateurs : 12 558
Arbitre : Marie-Soleil Beaudoin (Canada)
Avertissements : Nadim (27e), Morroni (90e + 4) au Paris SG.

Buts : Amel Majri (31e) pour Lyon ; Nadia Nadim (43e) pour le Paris SG.

Olympique Lyonnais : Sarah Bouhaddi - Lucy Bronze, Wendie Renard (cap.), Griedge Mbock, Alex Greenwood - Dzsenifer Marozsan, Amandine Henry, Saki Kumagaï puis Delphine Cascarino (63e) - Eugénie Le Sommer, Ada Hegerberg, Amel Majri. Entraîneur : Jean-Luc Vasseur.

Paris Saint-Germain : Christiane Endler - Hanna Glas puis Ashley Lawrence (83e), Irene Paredes (cap.), Paulina Dudek, Perle Morroni - Grace Geyoro, Formiga, Sara Däbritz - Kaditiatou Diani, Marie-Antoinette Katoto, Nadia Nadim puis Jordyn Huitema (59e). Entraîneur : Olivier Echouafni.

Avant le coup d'envoi, Laura Georges, secrétaire générale de la FFF, et Gilles Galinier, directeur de la communication du groupe Arkema (partenaire de la D1 féminine Arkema), ont remis à la Parisienne Marie-Antoinette Katoto, le trophée de meilleure buteuse du championnat de France 2018-2019.