Une bonne pêche contre l'Islande (4-0)

Une bonne pêche contre l'Islande (4-0)

Web_Intro_000_1HG839.jpg

vendredi 4 octobre 2019 - 22:50 -

Les Bleues ont dominé l'Islande (4-0) vendredi soir en match amical à Nîmes. Une bonne préparation avant les éliminatoires de l'Euro 2021.

L'Équipe de France féminine a fait le plein de confiance avant d'aborder les éliminatoires de l'UEFA Euro 2021, mardi prochain au Kazakhstan (17h00 en direct sur W9).

La liste des Bleues

Un peu plus d'un mois après leur rentrée victorieuse en amical contre l'Espagne (2-0), le 31 août dernier à Clermont-Ferrand, les Bleues (4es au classement mondial de la FIFA) ont remporté un nouveau succès en s'imposant nettement (4-0) contre l'Islande (17e FIFA), au stade des Costières de Nîmes.

Les joueuses de Corinne Diacre ont allié la manière à l'efficacité, à l'image de leur capitaine Eugénie Le Sommer (photo ci-dessous), auteure d'un magnifique doublé qui la rapproche à deux unités du record de Marinette Pichon (81 buts).

Lire l'interview d'Eugénie Le Sommer

79 buts au compteur désormais pour Eugénie Le Sommer en 166 sélections.

LE MATCH

Les Bleues ont maîtrisé cette rencontre et rapidement mis leur adversaire à la raison avec deux buts en dix-sept minutes. Elles n'ont laissé qu'un minimum d'espaces à des Islandaises peu dangereuses pour Pauline Peyraud-Magnin, titularisée dans la cage tricolore. Avec un doublé pour Eugénie Le Sommer, un but et deux passes décisives pour Delphine Cascarino, les attaquantes tricolores se sont montrées à leur avantage et réalistes. Amel Majri a complété le spectacle en signant une entrée réussie en seconde période (une passe décisive, un but). Au total, une belle soirée pour les Tricolores et leurs supporters.

LES BUTS

1-0 - Eugénie Le Sommer (4e) : de la droite, Marion Torrent adresse un centre aérien à destination de Valérie Gauvin, à la lutte avec une joueuse islandaise dans la surface. Le ballon, dévié de la tête par la Montpelliéraine, arrive sur Eugénie Le Sommer à l’affût au second poteau, qui place une volée imparable sous la barre de la gardienne scandinave.

2-0 - Eugénie Le Sommer (17e) : Delphine Cascarino amorce une offensive côté droit, repique au centre et sert Eugénie Le Sommer dans l’axe. La Lyonnaise, aux vingt mètres face à la cage, arme une frappe sèche du droit dans la lucarne sur laquelle Sandra Sigurdardottir ne peut rien faire.

3-0 - Delphine Cascarino (66e) : tout juste entrée en jeu, Amel Majri hérite du ballon côté droit, fixe sa défenseure pour déclencher un centre fuyant devant la cage islandaise qui surprend la gardienne adverse. Delphine Cascarino, au second poteau, reprend le ballon instantanément et trouve le chemin des filets malgé un angle très fermé.

4-0 - Amel Majri (85e) : une nouvelle fois dans le rôle de passeuse, Delphine Cacascarino, partie de la droite, revient vers l'intérieur et sert Amel Majri. La Lyonnaise tente sa chance de loin d'un tir du gauche flottant puis plongeant qui vient se loger dans lucarne de Sandra Sigurdardottir.

Le sourire satisfait de Corinne Diacre après ce deuxième succès en deux matches cette saison, sans encaisser de but.

L’AMBIANCE

Plus de 11 000 supporters ont garni le stade des Costières pour ce deuxième match de l’histoire des Bleues sur le sol nîmois, disputé dans une belle ambiance. C’est bien plus que pour leur premier passage, le 1er juin 2000, pour une rencontre face à la Suède, en éliminatoires du championnat d’Europe 2001, qui avait attiré 6 787 spectateurs. Un match conclu sur un succès 2 à 0, auquel avait participé Corinne Diacre, alors capitaine de l'Équipe de France.
Le coup d’envoi de la seconde période de ce France-Islande a été donné par Élise Bussaglia, l’ex-Tricolore, en retraite internationale depuis la Coupe du monde. La joueuse du Dijon FCF s’est vue remettre un maillot floqué du nombre de ses sélections (192) par Brigitte Henriques, vice-présidente déléguée de la FFF.

LA FICHE TECHNIQUE

STATISTIQUES

445e match de l'histoire de l'Équipe de France féminine depuis son premier, contre les Pays-Bas (4-0), le 17 avril 1971, à Hazebrouck. 
166e sélection pour Eugénie Le Sommer, joueuse la plus capée de la sélection tricolore, la cinquième de l'histoire des Bleues.
78e et 79e buts internationaux pour Eugénie Le Sommer, deuxième meilleure buteuse de l’histoire derrière Marinette Pichon (81).
30e match de Corinne Diacre à la tête des Bleues (23 victoires, 3 nuls, 4 défaites, 80 buts marqués, 20 buts encaissés).
20e match d'affilée à domicile des Tricolores (record), depuis le 6 avril 2018 (18 victoires, 2 défaites). 
11e confrontation franco-islandaise, depuis la première, le 30 septembre 1995 (3-3), à Akranes (bilan : 9 victoires, 1 nul, 1 défaite, 24 buts marqués, 6 buts encaissés).
1re sélection pour la Montpelliéraine Élisa de Almeida.

Les tops des Bleues

Kenza Dali à la lutte avec Alexandra Johannsdottir.

La réaction de Corinne Diacre (sélectionneure)

"Le bilan est positif. On a fait un bon début de match et c'est justement ce que l'on voulait travailler. Cela nous a rendu les choses plus faciles, même si on s'est un peu laissées aller ensuite. La seconde période a été cohérente, malgré encore quelques imperfections. Je suis relativement satisfaite."