Charlotte Bilbault : "Aller de l'avant"

Charlotte Bilbault : "Aller de l'avant"

Charlotte Bilbault

vendredi 8 novembre 2019 - 09:00 -

L’Équipe de France féminine continue sa préparation en vue du match de qualification à l’Euro 2021, ce samedi 9 novembre à Bordeaux (21h00), face à la Serbie. La milieu tricolore, qui a rejoint le FC Girondins de Bordeaux durant l’été, évoque les enjeux de cette fin d’année.

"Comment abordez-vous la rencontre face à la Serbie ?
On évolue dans un groupe hétérogène (*), nos adversaires ont des niveaux différents. Mais nous devons rester sérieuses lors de chaque match, dont celui-ci. On l’a vu face au Kazakhstan (3-0, le 8 octobre), on a eu des difficultés à marquer en première période. On s’attend à un match similaire, avec une défense compacte. Mais nous sommes prêtes.

C’est un match qualificatif pour l’UEFA Euro 2021, votre prochain objectif en sélection…
Oui, nous avons entamé un nouveau parcours. Il faut oublier la Coupe du monde. Elle est terminée, et même si nous avons toutes été déçues du résultat, il faut aller de l’avant. Ce qui compte à l’heure actuelle, c’est notre participation à cette prochaine compétition. Cela passe par une victoire samedi. Il faut gagner.

Quel bilan dressez-vous de 2019 ?
2019 a été une belle année. On a gagné le cœur des Français et des Françaises. À chacune de nos rencontres, nous voyions les tribunes remplies. Beaucoup d’autres matches affichaient complet ou presque. La Coupe du monde a montré une très belle image du football féminin, il faut qu’elle perdure. Et c’est notre rôle. Avec de bons résultats, les médias et les supporters vont continuer à nous suivre et participer au développement de la pratique.

Pensez-vous déjà à l’ambiance qu’il pourrait y avoir pour l’Euro en Angleterre ?
Toute joueuse aspire à jouer dans des stades remplis. Depuis la fin du Mondial, l’affluence est régulière pour nos matches et l’engouement ne semble pas être retombé. Nous avons appris que la rencontre entre l’Angleterre et l’Allemagne, qui se déroule samedi également, réunira près de 80 000 supporters à Wembley. Personne ne l’aurait cru il y a quelques temps. D’ici le début de l’Euro 2021, il faut souhaiter que cette tendance continue, en Angleterre, en France et partout en Europe."

(*) La France situe dans le groupe G avec l’Autriche, le Kazakhstan, la Macédoine du Nord et la Serbie.

La liste des Bleues