La conférence de presse de veille de match

La conférence de presse de veille de match

Corinne Diacre

vendredi 8 novembre 2019 - 17:25 -

Corinne Diacre, sélectionneure de l’Équipe de France Féminine, a pris part à une conférence de presse à la veille du match France-Serbie, au stade Matmut Atlantique à Bordeaux (21h00, en direct sur W9). Elle était accompagnée de la défenseure Marion Torrent, capitaine pour la rencontre.

Quatre joueuses absentes, une difficulté ?

"Il faut s’adapter"

"Je l’avais dit la semaine dernière en annonçant la liste, le mois de novembre est toujours compliqué. Cela s’est confirmé lundi avec trois forfaits, suivi de celui d’Eugénie hier. Mais nos objectifs restent inchangés. Il faut s’adapter, on ne peut pas faire autrement. Nous devons démontrer que, malgré les absences, nous sommes capables de faire de bonnes choses. L’équipe n’est pas perturbée."

Quel onze de départ avec les forfaits ?

"Confiance envers les joueuses présentes"

"On travaille avec un groupe, pas avec seulement une, deux, trois ou quatre joueuses. Tout le monde a été appliqué depuis le début de la semaine. Il y aura des choix à faire, ce soir ou demain matin quand je composerai mon 11 de départ. Les absences peuvent permettre de stimuler d’autres joueuses. J’ai toute confiance envers celles présentes. Demain, j’alignerai les joueuses les plus en forme."

L’état d’esprit face à la Serbie ?

"Les joueuses sont concentrées"

"Il s’agit d’un match international. Il sera sûrement difficile face à une équipe accrocheuse qui souhaitera faire un bon résultat. De notre côté, l’objectif est inchangé. Il faut gagner et les filles le savent. Elles ont très bien travaillé cette semaine, elles ont été concentrées et à l’écoute. Quel que soit le 11 aligné, il sera performant, j’en suis sûre."

Marion Torrent capitaine samedi

En l’absence de la capitaine Amandine Henry, forfait en début de rassemblement, et de la première vice-capitaine, Eugénie Le Sommer, blessée lors d’un entraînement jeudi au CNF, Marion Torrent, seconde vice-capitaine, portera le brassard samedi soir contre la Serbie. La défenseure montpelliéraine s’attend à un match difficile :

"On a vu cette équipe à la vidéo. Elle est accrocheuse, elle joue avec le cœur. La Serbie a une ou deux joueuses qui portent le ballon et qui le portent bien. On ne sous-estime pas notre adversaire. C’est un match de qualification pour l’Euro, tout le monde a envie de le gagner. Nous allons l’aborder avec sérieux et tout donner pour gagner comme on le fait depuis le début. On ne part pas en se disant que l’on est favorites. C’est un match international, difficile à jouer donc. On l’a vu au Kazakhstan, où il nous a été difficile de marquer. La Serbie est peut-être un niveau au-dessus. Je le répète, on ne sous-estime jamais l’adversaire. Le public sera présent nombreux, demain, comme il l’a été pour nos rencontres contre l’Espagne (à Clermont-Ferrand) et à Nîmes (contre l’Islande). On remercie toujours les gens et on essaye de leur offrir un beau spectacle."