Une victoire pour bien finir l'année (6-0)

Une victoire pour bien finir l'année (6-0)

Les Bleues sur la bonne voie (3-0).jpg

samedi 9 novembre 2019 - 23:00 -

Dans un match à sens unique, l’Équipe de France Féminine l’a emporté (6-0) face à la Serbie sur la pelouse du Matmut Atlantique de Bordeaux.​

Ce samedi sur la pelouse du Matmut Atlantique à Bordeaux, les joueuses de Corinne Diacre ont dominé la Serbie, 41ème au classement FIFA. Elles signent une large victoire (6-0) et prennent provisoirement la deuxième place au classement de leur groupe G derrière l’Autriche, qui compte un match d’avance. Amel Majri en profite pour inscrire son premier triplé sous les couleurs de l’Équipe de France.

LE MATCH

Les Bleues ont maîtrisé leur match dès l’entame de jeu. Grace Geyoro se procurait un premier face à face, repoussé par Milica Kostic, la gardienne serbe. Gauvin et Dali butait également tour à tour sur Kostic avant qu’Amel Majri n’ouvre le score sur un centre de Cascarino (7è). La numéro dix de l’Équipe de France récidivait 5 minutes plus tard, sur une nouvelle remise de sa partenaire à l'Olympique Lyonnais. Dominatrices, les Bleues cumulaient les occasions. Grace Geyoro inscrit le troisième but après un temps de jeu largement dominé par les Françaises. Au retour des vestiaires, Valérie Gauvin cédait sa place à Marie-Antoinette Katoto, qui marquait à son tour (52è), avant qu'Amel Majri ne réalise le triplé (63è). L’Équipe de France termine son festival de buts dans le temps additionnel : devant son public, Viviane Asseyi inscrit le sixième et dernier but de la rencontre.

Les réactions d'après-match

LES BUTS

- 1-0, Amel Majri (7 e) : Cascarino centre côté droit. Elle sert Amel Majri, bien placée dans la surface pour concrétiser cette première action franche.

- 2-0,Amel Majri (11e) : Sur un nouveau débordement côté droit de Cascarino, Majri arrive en pleine course pour reprendre d’un plat du pied gauche et inscrire un doublé.

- 3-0, Grace Geyoro (31 e) : Geyoro reprend de volé un centre repoussé par la défense adverse. Le ballon termine au fond des filets après avoir touché la barre transversale.

- 4-0, Marie-Antoinette Katoto (52è) : Marie-Antoinette Katoto reprend de la tête un coup-franc de Majri. La gardienne serbe, Kostic, boxe une première fois le ballon qui revient sur l’attaquante parisienne qui pousse le ballon au fond des filets. 

- 5-0, Amel Majri (63e) : Gaëtane Thiney, entrée à la place de Kenza Dali, est lancée par Torrent dans la surface. Elle centre en retrait pour Amel Majri qui s’offre un triplé.

- 6-0, Viviane Asseyi (90+3) : Mbock tire un coup franc, repoussé par la gardienne adverse dans les pieds de Viviane Asseyi. Entrée à la place de sa coéquipière de club, Charlotte Biilbault à vingt minute du terme, elle repousse le ballon dans le but adverse pour conclure la soirée.

L’AMBIANCE

21 211 spectateurs sont venus encourager les Bleues, soit de fois plus que lors de la précédente venue des Bleues en 2017 qui avait attiré près de 12 000 personnes. Malgré le froid et la pluie, une ambiance électrique a gagné le stade bordelais, largement acquis à l’Equipe de France. En 2017 les Bleues avaient été tenues en échec par la Suède (0-0) en amical. Elles l’emportent largement cette fois-ci, dans le cadre de leur match de qualification pour l’Euro 2021. Le public bordelais n’a pas manqué d’applaudir la performance des joueuses dont Viviane Asseyi, entrée dans les dernières minutes de jeu et auteure du sixième but. 

La fiche technique

STATISTIQUES

  • 447e match de l'histoire de l'Équipe de France féminine depuis son premier, contre les Pays-Bas (4-0), le 17 avril 1971, à Hazebrouck.
  • 2ème but en Equipe de France pour Grace Geyoro
  • 1èr triplé pour Amel Majri en Equipe de France
  • 32ème match de Corinne Diacre à la tête des Bleues (25 victoires, 3 nuls, 4 défaites, 88 buts marqués, 20 buts encaissés).
  • 23e succès d'affilée en match éliminatoire du championnat d'Europe depuis juin 2007 (86 buts marqués, 3 encaissés).
  • 5e confrontation franco-serbe, depuis la première, le 27 octobre 2007 (0-8), à Belgrade (bilan : 4 victoires, 24 buts marqués, 0 but encaissé).

La réaction de Corinne Diacre (sélectionneure)

"Je suis satisfaite du résultat obtenu, même s’il y a eu des petites relâchements. Je sais que cela peut arriver. Nous avons joué devant plus de 20 000 personnes ce soir, c’est bon pour le football féminin et pour les joueuses, qui sont poussées par le public. Aujourd’hui, cette victoire nous permet de prendre trois points de plus. On en a six en deux matchs, ce qui va nous permettre de passer bien passer l’hiver avant de revenir en février pour un tournoi amical. D’ici là, on aura encore bien travaillé et progressé. Sur cette année 2019, on ne compte que deux défaites. Celle contre les Etats-Unis est toujours amère mais on a su réagir pour bien entamer cette phrase de qualification. Nous nous servons de nos erreurs pour avancer."