Qui était Emmanuel Gambardella ?

Qui était Emmanuel Gambardella ?

Emmanuel Gambardella

jeudi 28 novembre 2019 - 11:40 -

Le tirage au sort du 1er tour fédéral de la Coupe Gambardella-Crédit est effectué ce jeudi à la FFF, avec l'entrée en lice des équipes du championnat national U19. L'occasion de rendre hommage à celui qui a donné son nom à la plus convoitée des compétitions de jeunes.

Le samedi 25 avril prochain, au Stade de France, la Coupe Gambardella-Crédit Agricole vivra la 66e finale de son histoire, et son vainqueur soulèvera alors celle que beaucoup considèrent comme la "petite Coupe de France" des jeunes. La comparaison est encore plus vraie depuis que la FFF a pris la décision, symbolique, d'organiser cette finale en lever de rideau de celle de sa prestigieuse aînée, afin de renforcer l'éclat de cette compétition qui rend hommage à un grand dirigeant du football français.

Évoquer Emmanuel Gambardella, c'est d'abord évoquer l'une des places fortes du football de l'entre-deux guerres, le FC Sète (appelé FC Cette de 1914 à 1928), dont il devient secrétaire administratif en 1919, après avoir participé à la création de l'AS Sétoise, en 1905, à seulement 17 ans. Sous la présidence de Georges Bayrou, dont il est le brillant bras droit, le club héraultais obtient deux titres de champion de France (1934, 1939). Il dispute aussi six finales de Coupe de France, en remporte deux en 1930 (contre le RC France, 3-1) et 1934 (2-1 contre l'Olympique de Marseille), pour quatre perdues (1923, 1924, 1929, 1942).

Du FC Sète à la présidence de la FFF

Le nom du jeune dirigeant sétois, devenu journaliste sportif à Montpellier, va rapidement franchir les frontières du Languedoc. En 1929, la Fédération Française de Football l'invite à prendre part en tant qu'expert aux travaux qui méneront à l'avènement, en 1932, du football professionnel. Emmanuel Gambardella devient alors président de la Commission du championnat de France professionnel, et vice-président de la Commission du classement et du statut des joueurs professionnels.

Son travail et son influence ne vont plus cesser de faire de lui une personnalité incontournable du football, jusqu'à le porter à la présidence du Groupement des clubs autorisés (l'ancêtre de ligue professionnelle) puis à celle de la FFF, où il succède à Jules Rimet, en 1949. Il dirige conjointement les deux instances, jusqu'à sa disparition, le 30 août 1953, à 65 ans.

2 134 engagés cette saison

L'homme, inhumé au cimetière marin de Sète, sa ville natale, aura marqué son époque. Élu à la présidence du Groupement, Paul Nicolas propose de donner son nom à la Coupe nationale des Juniors nouvellement créée, dont la première édition se déroule en 1954-1955 (victoire de l'AS Cannes, en finale). D'abord réservée aux jeunes des clubs professionnels, l'épreuve est ouverte à l'ensemble des clubs dès 1955. Six-cents environ sont engagés dans la deuxième édition et des milliers se disputent désormais chaque année (2 134 cette saison) cette Coupe Gambardella que tous les jeunes joueurs rêvent d'inscrire à leur palmarès.

Le calendrier        Le palmarès

Le règlement

Un homme de passions

Emmanuel Gambardella avait plus d'une passion à son arc. S'il a découvert le football dans sa prime jeunesse à l'AS Sétoise, au poste de gardien de but mais aussi de secrétaire, l'homme s'est également fait connaître par sa carrière de journaliste mais aussi... d'auteur de romans, de pièces de théâtre et d'opérettes, ainsi que de parolier.

Son parcours de journaliste, débuté en 1921 dans les colonnes du quotidien sétois L'information Méridionale, a surtout été dominé par sa participation active dans la création du journal Midi-Libre, en août 1944. Il en présidera le Conseil d'administration jusqu'à sa mort, en 1953. Sa réussite artistique est, elle, restée limitée à une audience régionale, hormis quelques chansons et spectacles joués en province.