Défaite frustrante face au Portugal (3-4)

Défaite frustrante face au Portugal (3-4)

Web main_7N8A8981.jpg

mercredi 4 décembre 2019 - 22:00 -

L'Équipe de France futsal a de nouveau rivalisé avec le Portugal pour échouer d’un but (3-4), mercredi 4 décembre en amical à Chambéry. 

Battue de peu la veille par le Portugal (1-2) dans la salle du Phare de Chambéry (Savoie), l'Équipe de France futsal a une nouvelle fois cédé par le plus petit des écarts (3-4) face au champion d'Europe en titre et n° 5 mondial, mercredi 4 décembre au même endroit. Ces deux dernières rencontres de l’année s’inscrivaient dans le cadre de la préparation des Bleus au tour Élite des éliminatoires de la Coupe du monde 2020, phase de qualification qu’elle disputera du 28 janvier au 2 février prochains contre l’Espagne, la Serbie et l’Ukraine.

La liste

Comme hier, les Portugais ont frappé les premiers sur un corner repris de volée par André Coelho, repoussée par le gardien tricolore Djamel Haroun mais conclu de près sous la barre par Cardinal (0-1, 16’47). Les Bleus ont rapidement réagi sur une erreur de la défense portugaise, Nilson ratant sa passe pour lancer dans l’axe Nelson Lutin qui s’est retrouvé seul pour ajuster d’un plat du pied droit le portier lusitanien Edu (1-1, 16’07).

Les joueurs du sélectionneur Pierre Jacky ont pris l’avantage sur un pressing gagnant de Souheil Mouhoudine sur Nilson, récupérant la balle pour la glisser à Landry N’Gala, à la conclusion depuis le cercle (2-1, 13’17). Ils ont été rejoints sur un enchaînement sans contrôle à trois, parti d’une touche et parachevé par Cardinal décalé près du but pour marquer d’un subtil touché de l’extérieur dans un angle fermé (2-2, 7’42).

Le Portugal a lancé la seconde période par un troisième but de Cardinal, en finesse de près au second poteau après une frappe lointaine préalablement sortie par Haroun d’une belle détente verticale (2-3, 19’33). Sauvés deux fois par leurs poteaux, les Bleus sont revenus sur une récupération dans leur camp alors qu’Edu avait déserté son but pour se porter aux avant-postes, Mouhoudine taclant la balle dans le but vide depuis la ligne médiane (3-3, 8’05).

Les visiteurs ont emporté la décision sur un contre de leur capitaine Ricardinho, qui libérait Cardinal d’une talonnade pour lui permettre d’inscrire en force un quadruplé (3-4, 5’06). Le power play des Français (sortie du gardien au profit d’un joueur de champ) à deux minutes du terme est resté vain.

Le match en replay

 

Pierre Jacky : "Chapeau à mes joueurs"

"Je salue la performance de mes joueurs car le Portugal est l’équipe au monde qui met le plus d’intensité, avec le Brésil, et on a su quand même résister et être dangereux jusqu’au bout. Alors, chapeau à mes joueurs. La deuxième mi-temps a été plus compliquée, certains sont encore un peu novices à ce niveau, cela s’est vu notamment sur les nombreuses fautes concédées. On peut aussi s’améliorer en power play parce que lors des matches couperets de qualification au Mondial, il y en aura forcément, de la part de nos adversaires ou de nous-mêmes. On n’a pas été suffisamment dangereux sur cette phase mais en face, il y avait les Portugais…".