Monaco ferme le bal, Limonest s'y invite

Monaco ferme le bal, Limonest s'y invite

Web_trophe.jpg

lundi 20 janvier 2020 - 22:45 -

L'AS Monaco est le dernier des douze clubs de Ligue 1 qualifiés pour les 8es de finale de la Coupe de France 2019-2020. Belfort (N2) et Limonest (N3) y accèdent pour la première fois de leur histoire.

Douze équipes de Ligue 1 ont franchi le cap des 16es de finale de la Coupe de France, disputés du 16 au 20 janvier. Un total atteint seulement à deux reprises ces vingt dernières années (2006-2007 et 2012-2013). La Ligue 2 sera en revanche absente du tour suivant, du jamais vu depuis la création de ce championnat en 1933.

Après l'élimination de la JS Saint-Pierroise (R1), le FC Limonest (N3) est le nouveau Petit Poucet de cette 103e édition et participera pour la première fois aux 8es de finale, tout comme l'ASM Belfort (N2). Le Pau FC (National) et le SASF Épinal (N2) complètent le tableau des qualifiés.

Les résultats des 16es de finale         Le tirage des 8es de finale        Le programme TV des 8es de finale

Monaco en toute logique

L'AS Monaco (L1) n'a pas tremblé lundi soir (photo ci-dessous) pour le dernier rendez-vous de ces 16es de finale. Les Monégasques l'ont aisément emporté (3-1) à Orléans face à Saint-Pryvé-Saint-Hilaire (N2), qui n'a pu rééditer son exploit du tour précédent contre le Toulouse FC. L'ASM a fait la différence dès la première période avec, notamment, un doublé de Keita Baldé.

Photo Philippe Le Brech

Le PSG dans la douleur, Angers, Dijon, Montpellier et Rennes plus faciles

Le détenteur du record de victoires dans l’épreuve (douze trophées) et leader de la L1 a souffert pour se qualifier dimanche sur le terrain du FC Lorient, en tête de la L2. Les Parisiens se sont imposés en fin de rencontre sur la plus petite des marges, sur un but inscrit par Pablo Sarabia (0-1, 80e).

La L1 a perdu logiquement un autre de ses représentants dimanche au terme d'un match entre deux équipes de ce championnat, le Dijon FCO s’imposant sur son terrain face au Nîmes Olympique (5-0). Les Dijonnais ont réalisé la plus large victoire de ces 16es, à égalité avec le Montpellier HSC (photo ci-dessous) vainqueur sur le même score à domicile face au SM Caen (L2).


Photo Sylvain Thomas/AFP

Les autres clubs de l’élite en lice dimanche ont justifié leur standing. Angers SCO s’est imposé (1-4) chez le FC Rouen (N3) et le Stade Rennais, tenant du titre, l’a emporté (0-2) sur les terres de l’Athlético Marseille (N3).

Belfort, un appétit de lion

L’ASM Belfort (N2) a signé la deuxième sensation des 16es de finale en éliminant (3-1) l’AS Nancy-Lorraine (L2) samedi, rejoignant le Pau FC tombeur jeudi d’une équipe de Ligue 1, les Girondins de Bordeaux. Les Belfortains ont pris les devants en tout début de rencontre par Enzo Grasso (1-0, 7e), avant d’être repris sur un but de Malaly Dembélé (1-1, 25e). La rencontre a basculé à l’heure de jeu lorsque le buteur nancéen a été exclu (57e). Belfort a alors assuré son succès sur un doublé de Thomas Régnier (2-1, 72e ; 3-1, 79e sp), accédant pour la première fois de son histoire aux 8es de finale.


Photo Eurosport

Limonest première, Saint-Pierroise dernière

Le duel entre clubs du National 3 le même jour a tourné à l’avantage du FC Limonest, qui s’est imposé sur le terrain de l'AS Prix-lès-Mézières grâce à un but d’Evan Rouvière (0-1, 52e). Les Rhodaniens accèdent eux aussi pour la première fois aux 8es, tandis que Prix échoue de nouveau à ce stade, battu sur le même score en 2017 par Fréjus-Saint-Raphaël.

Après avoir éliminé les Chamois Niortais (L2) au tour précédent, la JS Saint-Pierroise (R1, photo ci-dessous), Petit Poucet de ces 16es, a résisté jusqu’au bout sur le terrain d’Épinal (N2). Rapidement réduits à dix après l’expulsion de leur attaquant Jean-Michel Fontaine (15e), les Réunionnais ont cédé à deux minutes de la fin de la prolongation sur un but d’Adel Berkane (1-0, 118e). Après avoir échoué à quatre reprises en 16es, le SASF Épinal égale son meilleur parcours de 2013.


Photo Jean-Christophe Verhaegen/AFP

Lyon s’impose à Nantes au bras de fer

L’Olympique Lyonnais a démarré pied au plancher samedi soir une rencontre spectaculaire et prolifique en buts, sur un doublé de Rayan Cherki (0-1, 1ère ; 0-2, 9e). Renaud Emond (1-2, 16e) a réduit le score avant que Martin Terrier redonne de l’air aux Lyonnais (1-3, 37e). Moussa Dembélé a creusé un écart semblant définitif (1-4, 69e) mais les Nantais sont revenus en fin de match grâce à Imran Louza (2-4, 83e) puis Moses Simon (3-4, 86e), échouant sur le fil.


Photo Loïc Venance/AFP

Lille, Nice, Saint-Étienne et Strasbourg solides

Les autres équipes de L1 ont tenu leur rang dans les rencontres de samedi. L’OGC Nice (L1) a battu le Red Star (N) sur des réalisations de Danilo (1-0, 27e) et d’Ignatius Ganago (2-0, 29e), Yanis Hamache réduisant le score dans les arrêts de jeu sur penalty (2-1, 90e + 2). Le LOSC Lille s’est imposé chez l’ESM Gonfreville-l'Orcher (N3) sur des buts de Loïc Rémy (0-1, 69e) et Victor Osimhen (90e + 2).

L’AS Saint-Étienne, mené à deux reprises par le Paris FC (L2) sur des buts de Jérémy Ménez (1-0, 23e) – auquel a répliqué Wahbi Khazri (31e, 1-1) – et Jonathan Pitroipa (2-1, 54e), s’en est sorti en seconde période grâce à Charles Abi (2-2, 70e) et Mathieu Debuchy (2-3, 78e).

D’abord surpris par Angoulême CFC (N2), ouvrant la marque par Lucas Franco (1-0, 6e), le RC Strasbourg s’est rapidement repris pour écarter les Charentais sur des réalisations de Kévin Zohi (1-1, 34e), Adrien Thomasson (1-2, 37e), Jean-Ricner Bellegarde (1-3, 38e), Alexander Djiku (1-4, 44e) et Ludovic Ajorque sur penalty (1-5, 83e).

L’OM à l’usure, Pau à toute allure

Vendredi, l'US Granville (N2) a fait douter l'Olympique de Marseille (L1) avant de céder dans le dernier quart d’heure. La balance a penché du côté olympien après l’expulsion de l’attaquant normand William Sea (deuxième jaune, 75e), les Marseillais ouvrant le score dans la foulée par leur défenseur espagnol Alvaro Gonzalez (0-1, 77e). Leur attaquant serbe Nemanja Radonjic (0-2, 83e) et Dimitri Payet (0-3, 90e + 2) ont donné davantage de relief à une qualification longue à se dessiner.


Photo Philippe Le Brech

Jeudi, le Pau FC avait fait chuter (3-2 a.p.) les Girondins de Bordeaux (L1), créant la première surprise de ces 16es. Un succès mérité après avoir mené au score à trois reprises grâce à leur capitaine Moustapha Name (1-0, 23e, photo ci-dessous), Yankuba Jarju (2-1, 43e) et Mamadou Lamine Gueye (3-2, 117e). Les Palois seront présents pour la quatrième fois à ce stade de l'épreuve (1992, 1993, 1998), qu'ils n'ont jamais franchi.


Photo Gaizka Iroz/AFP

Le calendrier      Le palmarès

Résultats, programme et retransmission TV

Jeudi 16 janvier
Pau FC (N)-Girondins de Bordeaux (L1) : 3-2 a.p. (2-2)
Buts : Name (23e), Jarju (43e), Gueye (117e) pour Pau ; Maja (41e), De Préville (81e) pour Bordeaux.

Vendredi 17 janvier
US Granville (N2)-Olympique de Marseille (L1) : 0-3
Buts : Gonzalez (77e), Radonjic (83e), Payet (90e + 2) pour Marseille.

Samedi 18 janvier
OGC Nice (L1)-Red Star FC (N) : 2-1
Buts : Danilo (27e), Ganago (29e) pour Nice ; Yanis Hamache (90e + 2) pour le Red Star.

SASF Épinal (N2)-JS Saint-Pierroise (R1) : 1-0 a.p.
But : Berkane (118e) pour Épinal.

AS Prix-lès-Mézières (N3)-FC Limonest (N3) : 0-1
But : Rouvière (52e) pour Limonest.

ESM Gonfreville-l'Orcher (N3)-LOSC Lille (L1) : 0-2
Buts : Rémy (69e), Osimhen (90e + 2) pour Lille.

ASM Belfort FC (N2)-AS Nancy Lorraine (L2) : 3-1
Buts : Grasso (7e), Régnier (72e, 79e sp) pour Belfort ; Dembélé (25e) pour Nancy.

Paris FC (L2)-AS Saint-Étienne (L1) : 2-3
Buts : Ménez (23e), Pitroipa (54e) pour Paris ; Khazri (31e), Abi (70e), Debuchy (78e) pour Saint-Étienne.

Angoulême CFC (N2)-RC Strasbourg (L1) : 1-5
Buts : Franco (6e) pour Angoulême ; Zohi (34e), Thomasson (37e), Bellegarde (38e), Djiku (44e), Ajorque (83e) pour Strasbourg.

FC Nantes (L1)-Olympique Lyonnais (L1) : 3-4
Buts : Emond (16e), Louza (83e), Simon (86e) pour Nantes ; Cherki (1ère, 9e), Terrier (37e), Dembélé (69e) pour Lyon.

Dimanche 19 janvier
Montpellier HSC (L1)-SM Caen (L2) : 5-0
Buts : Savanier (24e), Laborde (37e), Delort (40e, 64e), Mollet (59e) pour Montpellier.

FC Rouen (N2)-Angers SCO (L1) : 1-4
Buts : Sidibé (13e) pour Rouen ; Alioui (5e), El Melali (19e, 23e), Bahoken (81e) pour Angers.

Athlético Marseille (N2)-Stade Rennais FC (L1) : 0-2
Buts : Traoré (23e), Raphinha (45e + 2) pour Rennes.

Dijon FCO (L1)-Nîmes Olympique (L1) : 5-0
Buts : Cadiz (18e), Mavididi (75e, 90e), Chouiar (79e), Ecuele Manga (86e) pour Dijon.

FC Lorient (L2)-Paris Saint-Germain (L1) : 0-1
But : Sarabia (80e).

Lundi 20 janvier
Saint-Pryvé Saint-Hilaire FC (N2)-AS Monaco (L1) : 1-3
Buts : Antoine (82e) pour Saint-Pryvé-Saint-Hilaire ; Keita Baldé (11e, 28e), Ben Yedder (36e) pour Monaco.

Qualifiés en gras.