Ramirez : "à présent, il faut confirmer"

Ramirez : "à présent, il faut confirmer"

Kevin Ramirez.jpg

vendredi 24 janvier 2020 - 14:00 -

International depuis 2014, Kevin Ramirez se confie à quelques jours de disputer le tour Élite de la Coupe du monde 2020.

À trois matches d'un Mondial : "Dans les meilleures dispositions possibles"
"On y est presque ! On se sent véritablement soutenu dans cette belle mission qui est la nôtre, à savoir envoyer la France à la Coupe du monde de Futsal. Que ce soit par nos proches, bien sûr, mais aussi par la Fédération qui met tout en œuvre pour nous mettre dans les meilleures dispositions possibles. On profite du château et des superbes installations de Clairefontaine pour mettre toutes les chances de notre côté et bien travailler, la tactique, le mental ainsi que la récupération, qui seront trois aspects clés de ces qualifications."  

La liste pour le tour Élite du Mondial

Un groupe relevé : "Prêts pour relever le défi"
"On a affronté l’Espagne à trois reprises sur les trois dernières années, dont cette fameuse rencontre lors de l’Euro (4-4). Nous avons progressé depuis, notre groupe a acquis plus de confiance. Face à la Serbie, on reste sur cette défaite frustrante lors du tour préliminaire (5-4) mais je pense qu’on aura notre mot à dire sur cette rencontre.  Enfin l’Ukraine, que l’on a battue à Roubaix il y a un peu plus d’un an (3-1). Bref, un groupe facile ! Plus sérieusement, c’est encore un beau morceau qui nous attend, mais nous serons prêts pour relever le défi."

Le tour Élite

L'évolution du Futsal français : "Nous ne sommes pas un tirage facile"
"On se sent beaucoup plus respecté qu’avant par les autres nations, elles ont envie de se mesurer à nous et de voir de quoi nous sommes capables. On s’en est rendu compte au tirage au sort de ce tour Élite : hériter de la France, ce n’est pas un tirage facile, bien au contraire. Les grandes forces de notre groupe, c’est une énorme solidarité, une pincée d’insouciance et désormais une expérience du haut niveau. Tout cela est très positif, mais maintenant il faut confirmer."

Retour sur le tour principal