Diacre : "Préparer la qualification à l’Euro"

Diacre : "Préparer la qualification à l’Euro"

Web main_2000corinne3.jpg

mercredi 26 février 2020 - 13:10 -

La sélectionneure de l’Équipe de France féminine Corinne Diacre a dévoilé, mercredi 26 février au siège de la FFF, la liste des vingt-trois joueuses pour le Tournoi de France. Ce qu’il faut retenir de sa conférence de presse.

SARR ET ESTELLE CASCARINO RETENUES : "Observer au niveau international"

"Ces dernières semaines, j’ai vu de très bonnes performances à Bordeaux. Ouleymata Sarr (photo ci-dessous) a l’air moins gênée par des problèmes physiques, elle a marqué des buts, voit son temps de jeu augmenter. Le travail réalisé avec son club la met en condition d’intégrer l’Équipe de France. Estelle Cascarino a également beaucoup progressé au niveau athlétique et a gagné en maturité. Elle joue de plus en plus avec les Girondins de Bordeaux. J’ai souhaité observer maintenant ces joueuses à l’échelle internationale et les confronter avec les meilleures joueuses du monde."

KATOTO INSTALLÉE DANS LE GROUPE ? : "Ne pas lui mettre de pression"

"Je ne souhaite pas mettre la pression sur Katoto. Elle a beaucoup muri. Nous avons échangé ensemble, je lui ai expliqué les raisons pour lesquelles elle n’avait pas été retenue pour la Coupe du monde. Elle a apprécié cela et se tourne maintenant vers l’avant. Elle doit prendre du plaisir comme elle en prend en club, conserver les automatismes, être performante comme elle l’a été dernièrement en club et en sélection. Elle est retenue dans ce groupe des vingt-trois et j’espère qu’elle le sera dans un groupe plus réduit, à l’avenir."

UN TOURNOI DANS LES HAUTS-DE-FRANCE : "Redonner de l’émotion"

"Le président Noël Le Graët a exprimé sa volonté de voir un tournoi organisé en France, après le Mondial. Il était en discussion depuis quelques temps. Nous avons hâte de retrouver le public et de lui redonner de l’émotion après la Coupe du monde. D’autant plus que l’Équipe de France n’avait pas joué dans la région à cette occasion. À partir de la saison prochaine, nous espérons jouer plus à l’extérieur."

LES QUALIFICATIONS À L’EURO 2021 : "Se préparer pour le mois d’avril"

"Nous allons affronter trois adversaires de haut niveau. Notre but est de nous préparer au mieux pour ce qui nous attend ensuite : les prochains rendez-vous officiels sont en avril et en juin, avec le retour des qualifications à l’Euro 2021. Ce Tournoi de France va être intéressant de ce point de vue mais il ne faut pas oublier que le profil des trois équipes (Canada, Brésil, Pays-Bas) est très différent de celui de nos adversaires en parcours de qualifications. De plus, les trois participent aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Ils auront certainement plus de pression que nous."

UNE COMPÉTITION AVANT LE CHOC PSG-OL ? "Je ne ferai rien au détriment des deux clubs"

"Nous avons trois matches non officiels mais pourtant importants. Il est évident que je ferai attention au temps de jeu des joueuses concernées puisque Paris et Lyon s’affrontent quelques jours plus tard [le 14 mars, ndlr]. L’Équipe de France est au service des clubs et inversement. Nous souhaitons gagner ce tournoi mais je ne ferai rien qui soit au détriment des deux clubs."

L’intégralité de la conférence de presse