Les 8 chiffres clés du football féminin

Les 8 chiffres clés du football féminin

10_000_1GM4XB_Web inter.jpg

dimanche 8 mars 2020 - 14:35 -

À l’occasion de la Journée internationale des femmes, tour d'horizon des derniers chiffres clés du football féminin qui confirme sa progression, à tout niveau.

Alors que se déroule à Valenciennes et Calais la première édition du Tournoi de France, réunissant quatre des meilleures nations du top 10 féminin mondial (Pays-Bas, Canada, Brésil, France), le football féminin confirme sa progression.

Une évolution constante depuis 2012, favorisée par le plan d’actions déployé par la FFF sous la présidence de Noël Le Graët. En ce dilmanche 8 mars, voici les derniers chiffres clés à retenir.

Photo Denis Charlet/AFP

8 chiffres à connaître

198 340 licenciées
Le football français compte aujourd’hui 198 340 licenciées, soit + 7,5 % par rapport à la saison dernière et +128,5 % depuis la saison 2011-2012. Avant d’engager le plan de développement du football féminin, en 2012, la FFF dénombrait 86 787 licenciées.

158 132 joueuses
La FFF a atteint à ce jour 158 132 pratiquantes licenciées, soit une augmentation de + 166 % depuis 2011-2012.

9 000 équipes féminines
Sur 15 000 clubs amateurs, la FFF peut s'appuyer sur 9 000 équipes féminines, une hausse de + 100 % depuis 2011-2012. Quatre clubs sur cinq accueillent des féminines (un sur deux en 2012).

8 pôles Espoirs
La FFF dispose de 8 pôles Espoirs féminins répartis sur l’ensemble du territoire, à Blagnac, Vincennes (INSEP), Liévin, Lyon, Mérignac, Rennes, Strasbourg et Tours. Chaque saison, la FFF forme près de 180 joueuses (U16 à U18) de haut niveau.

7 sélections nationales
La FFF gère 7 sélections nationales (des U16 aux U23) dont l’Équipe de France féminine A, 4e au classement mondial de la FIFA.

Photo Bullent Kilic/AFP

1 140 arbitres
La FFF dénombre aujourd'hui 1 140 arbitres féminines, soit + 63 % depuis 2012. Parmi elles, les internationales Stéphanie Frappart (ci-dessus, à droite) et Manuela Nicolosi (à gauche) qui ont officié en finale de la Coupe du monde 2019 et lors de la Supercoupe de l'UEFA 2019.

36 805 dirigeantes
La FFF compte 36 805 dirigeantes pami ses 198 340 licenciées, une hausse de + 37 % par rapport à 2011-2012. Depuis la saison 2017-2018, la FFF a créé le "Club des 100 femmes dirigeantes" pour favoriser l’accès des femmes aux organes de direction du football. Au niveau amateur, 300 femmes occupent aujourd’hui des fonctions de direction au sein des 22 ligues régionales et 91 districts. Trois femmes siègent au Comité exécutif de la FFF, dont la vice-présidente et la secrétaire générale. La fonction de directirice générale de la FFF est également occupée par une femme depuis 2013.

6 Ligues des Champions
L’Olympique Lyonnais féminin détient le record de titres remportés en Ligue des Champions de l'UEFA, obtenus en 2011, 2012, 2016, 2017, 2018 et 2019. Depuis 2010, les clubs français ont par ailleurs disputé quatre finales (OL en 2010 et 2013, Paris Saint-Germain en 2015 et 2017).

 

En milieu scolaire, les sections sportives sont aussi plus nombreuses

En 2019-2020, la Fédération recense 917 sections sportives scolaires labellisées par la DTN, un chiffre record constitué de 719 sections de premier cycle (collèges) et 198 sections de second cycle (lycées). En cohérence avec le plan de féminisation du football mis en place par la FFF depuis 2012, le nombre de ces structures destinées aux jeunes filles a également bondi.

Dans les collèges, 67 sections accueillent celles âgées de 11 à 14 ans, soit une augmentation de 25 % par rapport à 2018-2019. Dans les lycées, pour les adolescentes de 15 à 18 ans, 50 sections sont ouvertes. C’est deux fois plus qu’il y a huit ans. Par ailleurs, trois Pôles d’Excellence du Football Amateur (PEFA) sont aussi reconnus par la FFF. Situées à Liévin, Strasbourg et Valence, ces structures, implantées sur un ou plusieurs lycées, regroupent une section sportive de chaque "catégorie" : féminine, masculine, futsal et arbitrage. L’ensemble de ce maillage territorial permet aux jeunes de suivre une formation de qualité dans le cadre d’une scolarité adaptée. Sur les 27 000 élèves que comptent ces sections, on dénombre 3 300 filles.

Pour obtenir plus d’informations, rapprochez-vous de votre Ligue d’appartenance et de son Conseiller technique régional (CTR) chargé du suivi du football en milieu scolaire. Si la situation géographique du domicile de la jeune fille ne lui permet pas d’intégrer une section sportive scolaire féminine, en rejoindre une qui propose une pratique en mixité peut tout à fait s’envisager.