30 mars 2010, Bordeaux-Lyon pour une première

30 mars 2010, Bordeaux-Lyon pour une première

000_Par3150700.jpg

lundi 30 mars 2020 - 08:30 -

Deux clubs français opposés en quart de finale, c’est une première dans l’histoire de la Ligue des Champions…

Le 19 mars 2010 à Nyon, l’UEFA a réuni les huit équipes encore en lice pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. Gianni Infantino, alors secrétaire général de l’instance européenne, intervient pour rappeler les modalités du tirage au sort. Il est accompagné de l'ambassadeur de la finale de Madrid, Emilio Butragueño. Jean-Michel Aulas et Jean-Louis Triaud, présidents respectifs de Lyon et de Bordeaux, ne savent pas encore que les deux premiers noms sortis du chapeau sont ceux de leur club.

L’OL et les Girondins s’affronteront le 30 mars au stade Gerland et le 7 avril à Chaban-Delmas. « C'est très particulier, relève Jean-Michel Aulas. Il faut en tirer les conclusions. Ce sera aussi l'affrontement entre le champion en titre contre le champion de la saison d'avant et il y aura un club français en demi-finale. » « C’est une bonne chose pour l’indice européen des clubs français », poursuit Jean-Louis Triaud.

Le 19 mars donc, lorsque Lyonnais et Bordelais pénètrent sur la pelouse de Gerland, on ne sait plus bien s’il s’agit d’un choc de Ligue 1 ou de Ligue des Champions. Dans les tribunes en tout cas, c’est l’ambiance des grands soirs.

Énorme Lloris

Les Girondins, qui ont devancé le Bayern Munich et la Juventus Turin en phase de poule et sorti Olympiakos en huitième de finale (1-0 en Grèce ; 2-1 à Bordeaux), ne sont pas forcément au mieux. Trois jours plus tôt, Marseille les a battus en finale de la Coupe de la Ligue (1-3) au Stade de France. Alou Diarra, leur capitaine, est suspendu après son exclusion au retour face aux Grecs dans la confusion née après l’égalisation d’un certain Mitroglou...

Dès la 10e minute, Lisandro fait rugir les 37859 spectateurs en prolongeant du bout du pied dans le petit filet de Cédric Carrasso un centre puissant de Mathieu Bodmer. Mais quatre minutes plus tard, Yoann Gourcuff adresse une merveille de centre du gauche pour Marouane Chamakh, plus haut que Cris (1-1). Le jeu, alerte et ouvert, offre des opportunités aux deux équipes mais Hugo Lloris et Cédric Carrasso veille. Le gardien bordelais ne peut néanmoins rien faire sur la frappe à bout portant de Michel Bastos (32e).

En seconde période, Lloris, auteur d’un réflexe énorme devant Chamakh (67e), est sauvé par sa barre sur une reprise de Wendel (69e). A la 77e minute, Lyon hérite d’un penalty à la suite d’une main de Chalmé sur un tir de Cissokho. Lisandro transforme le penalty. L’OL s’impose 3-1. Battus seulement 1-0 au retour, les Rhodaniens retrouveront le Bayern Munich pour la première demi-finale de leur histoire en Ligue des Champions. 

La fiche technique

Arbitre : Felix Brych (GER)

Buts pour Lyon : Lisandro 10e, 77e (s. p.), Bastos 32e.
Buts pour Bordeaux : Chamakh 14e

Avertissements pour Lyon : Govou 74e, Lisandro 80e

Lyon : Lloris - Réveillère, Cris (cap.), Bodmer, Cissokho - Makoun, Toulalan - Bastos (Govou, 66e), Pjanic (Källström, 66e), Delgado (Gonalons, 86e) - Lisandro. Entraîneur : C. Puel.

Bordeaux : Carrasso - Chalmé (Henrique, 82e), Sané, Ciani, Trémoulinas - Plasil, Fernando - Gouffran (Bellion, 84e), Gourcuff, Wendel (Jussiê, 72e) - Chamakh (cap.). Entraîneur : L. Blanc.