17 mai 2014, la révérence du recordman

17 mai 2014, la révérence du recordman

Web main_000_ARP3880647.jpg

dimanche 17 mai 2020 - 09:00 -

Mickaël Landreau achève sa carrière en club sur un record avant de retrouver les Bleus pour le Mondial 2014 et un maillot tricolore porté durant vingt ans, en détenteur d’un autre record obtenu avec les Espoirs.

L’émotion est palpable et une boucle est bouclée lorsque le SC Bastia et le FC Nantes se séparent sur un nul (0-0), lors de cette 38e et dernière journée de Ligue 1. Pas tant pour le score mais pour le gardien des buts corses, Mickaël Landreau, qui achève sur cette rencontre une carrière professionnelle inaugurée le 2 octobre 1996 sous les couleurs nantaises face au… SC Bastia.

Ce 17 mai, il a porté le record de matches disputés en D1/L1 à 618*, après avoir bouclé une autre boucle lorsqu’il avait égalé le précédent détenteur, six mois auparavant. Le 1er décembre 2013, avant une victoire bastiaise sur l’Évian TG (2-0), il avait confié son échauffement à Jean-Luc Ettori (602 avec l’AS Monaco), gardien de l’Équipe de France lors du Mondial 1982. Comme pour aussi honorer une autre tunique bleue qui lui est chère.


Ultime étreinte au coup de sifflet final avec son coéquipier à Bastia et auparavant chez les Bleus Djibril Cissé – Photo AFP/Pascal Pochard Casabianca.

Tricolore à 15 ans

Car Mickaël Landreau, ce sont aussi deux décennies d’histoires avec le maillot tricolore, revêtu pour la première fois avec les U16 à l’âge de 15 ans. Il a ensuite gardé les buts de toutes les sélections nationales de jeunes, remportant le Festival international Espoirs de Toulon 1997 avec les U20.


L’un de ses premiers matches sous le maillot bleu, en mars 1995 avec les U16 contre Israël – Photo Archives FFF.

Dans l’intervalle, il est appelé en Équipe de France Espoirs, trois mois avant d’atteindre sa majorité. Il ne sait pas encore qu’il a signé un bail de cinq ans avec cette sélection.


La première de ses 46 sélections en Espoirs, le 26 février 1997 face aux Pays-Bas – Photo Archives FFF.

Avec elle, il va atteindre un autre record, celui du plus grand nombre de capes dans cette catégorie d’âge (46). Mais alors qu’il en est devenu le capitaine, il ne parviendra pas à l’amener à un titre, échouant sur le fil en finale de l’Euro 2002 face à la République tchèque et son gardien d’exception, Petr Cech (0-0, 1-3 tab).


Dernier match avec les Espoirs le 28 mai 2002 en finale de l’Euro, perdue aux tirs aux but contre la République tchèque – Photo DR.

Treize ans d’Équipe de France A

Au soir de tirer sa révérence en club ce 17 mai, Mickaël Landreau n’en a pas pour autant terminé avec le maillot bleu. Fort de son solide parcours chez les jeunes, la logique voulait qu’il soit appelé en A. Il le sera au gré de onze sélections (première en juin 2001, dernière en novembre 2007), avec la particularité de garder la cage tricolore inviolée lors de ses sept premières capes. Mais il sera rarement le premier choix, dans une période où se succèdent en titulaires Fabien Barthez, Grégory Coupet, Steve Mandanda puis Hugo Lloris.

Durant ces treize années, il joue parfaitement le jeu – glanant au passage les Coupes des Confédérations 2001 et 2003 – au point que le sélectionneur Didier Deschamps l’emmène au Brésil pour la Coupe du monde de la FIFA 2014. Certain de ses qualités décelées vingt ans auparavant par d’autres éducateurs, pour une dernière aventure en équipier modèle bouclant cette dernière boucle bleue.


Fin du parcours en Bleu comme troisième gardien de l’Équipe de France, lors du Mondial 2014 au Brésil – Photo FFF/Guillaume Bigot.

* 335 avec le FC Nantes, 114 avec le PSG, 119 avec le LOSC Lille, 50 avec le SC Bastia.

La rétro du football français

Ses onze trophées

Sous le maillot bleu, Mickaël Landreau s’est adjugé trois trophées, dont deux avec les A, assortis de deux finales :

  • 2 Coupes des Confédérations (2001, 2003)
  • 1 Tournoi de Toulon U20 (1997)
  • finaliste de la Coupe du monde 2006 et de l’Euro Espoirs 2002

Entre ses débuts en jeunes au FC Nantes, en 1993, et son dernier match avec le SC Bastia, il n’a connu que deux autres clubs professionnels : le Paris Saint-Germain (2006-2009) et le LOSC Lille (2009-2012). Quatre équipes avec lesquelles il s’est constitué un palmarès national appréciable :

  • 2 championnats de France de Division 1/Ligue 1 (2001, 2011)
  • 3 Coupes de France (1999, 2000, 2011)
  • 1 Coupe de la Ligue (2008)
  • 2 Trophées des Champions (1999 et 2001)