15 juin 2002 : Ô Toulouse !

15 juin 2002 : Ô Toulouse !

toulouse.jpg

lundi 15 juin 2020 - 08:20 -

Il y a dix-huit ans jour pour jour, le Toulouse FC remportait la première édition du Challenge de France Féminin (devenu ensuite la Coupe de France Féminine), à Tournon-sur-Rhône, face au FCF Lyon (2-1).

Une victoire pour l’histoire. En battant le FCF Lyon lors de cette première finale du Challenge de France, le samedi 15 juin 2002 à Tournon-sur-Rhône (Ardèche), le Toulouse FC a inauguré le palmarès de cette nouvelle compétition souhaitée par la FFF, désireuse d’offrir au football féminin "sa" Coupe de France.

Cette première édition, dont le coup d'envoi a été donné le 20 janvier (phase fédérale), remporte un franc succès puisque 372 clubs (sur 775) se sont engagés dans cette nouvelle épreuve. Et, sans surprise, l’épilogue réunit deux des meilleures formations de Division 1 du moment : le Toulouse FC, triple champion de France en titre (1999, 2000 et 2001) et demi-finaliste de la Coupe d’Europe (battu par Francfort, futur vainqueur de l’épreuve) ; et le FCF Lyon, une valeur montante de la D1, toujours engagé dans la phase finale du championnat pour décrocher le titre national.

Si cette finale semble aussi indécise qu’équilibrée, les Toulousaines entrent sur la pelouse du Parc Léon-Sausset, devant 800 spectateurs, avec un ascendant psychologique sur les Lyonnaises, qu’elles ont déjà battues par deux fois en championnat cette même saison (1-0 à l’aller puis 2-0 au retour). Fort de ses internationales, Céline Marty, Gaëlle Blouin, Élodie Wook, Sandrine Rouquet ou encore Mélanie Briche, le club toulousain prend l’avantage juste avant la pause grâce à son attaquante Lilas Traika (1-0, 42e), malgré deux énormes occasions manquées par les Lyonnaises en début de rencontre.


Le trophée du Challenge de France remis au vainqueur de la compétition. L'épreuve deviendra ensuite la Coupe de France Féminine (saison 2011-2012), avec un nouveau trophée à partir de l'édition 2012-2013. (Photo FFF).

Les protégées de Farid Benstiti n’abdiquent pas et pensent avoir fait le plus dur en égalisant en seconde période par Virginie Dessalle (1-1, 67e), mais le réalisme est du côté des Violettes. Sandrine Rouquet trompe Pegaz à dix minutes du coup de sifflet final et offre la victoire à ses coéquipières (2-1, 79e). "Nous avons inscrit notre nom au palmarès de l’épreuve et cela restera dans l’histoire, savoure Jean-Pierre Bonnet, l'entraîneur, au moment de soulever le trophée. Ce titre a une saveur particulière et je remercie la FFF d’avoir créé ce Challenge".

Toulouse remporte cette première édition, entre dans l’histoire et confirme qu’il est le meilleur club féminin du moment. Le Téfécé réalisera d’ailleurs le doublé Coupe-Championnat en remportant la phase finale quinze jours plus tard après avoir dominé le Montpellier HSC, le FCF Juvisy et… le FCF Lyon.

De son côté, le club lyonnais peut se satisfaire d’avoir réalisé une saison pleine en ayant franchi un palier supplémentaire dans sa progression. "On réduit doucement l’écart avec les grosses équipes, positive l’entraîneur rhodanien Farid Benstiti. Nous sommes dans la vérité et nous pouvons envisager l’avenir avec optimisme".

Curiosité de l’histoire, les premières éditions de coupes ne sourient pas au club lyonnais puisqu’il avait perdu la première finale de la Coupe de France masculine en 1918, face à l’Olympique de Pantin (0-3). Les Lyonnais et Lyonnaises se sont bien rattrapés depuis, avec 5 titres en Coupe de France chez les hommes et 8 chez les féminines.

Le palmarès du Challenge de France/Coupe de France Féminine

La rétro du football français

Feuille de match

Le samedi 15 juin 2002 au Parc Léon-Sausset, à Tournon-sur-Rhône (Ardèche)
Finale de la 1re édition du Challenge de France Féminin

Toulouse FC-Lyon FCF : 2-1 (1-0)

Spectateurs : 800.
Arbitre : Mme Noëlle Robin.
Buts : Traika (42e), Rouquet (79e) pour Toulouse ; Dessalle (67e) pour Lyon.
Avertissements : Traika (80e), Rouquet (88e), pour Toulouse ; Casseleux (75e), Brétigny (78e) pour Lyon.

Toulouse FC : Céline Marty - Emmanuelle Boyer, Sabrina Viguier, Élodie Woock, Audrey Monicolle - Gaëlle Blouin puis Gaëlle Maugeais (77e), Marie-Ange Kramo, Karine Pavailler puis Myriam Saïdi (81e), Céline Bonnet (cap.) - Lilas Traika puis Mélanie Briche (80e), Sandrine Rouquet. Entraîneur : Jean-Pierre Bonnet.
Lyon FCF : Aurore Pegaz - Anne-Laure Casseleux, Cécile Locatelli (cap.), Marianne Grangeon, Anne-Laure Perrot puis Sandrine Brétigny (60e) - Virginie Dessalle, Valérie Dodille puis Jennyfer Burlat (81e), Emmanuelle Sykora, Karine Granjon - Séverine Creuzet, Aurore Giraud puis Gwenaëlle Pelé (87e). Entraîneur : Farid Benstiti.