22 juillet 2013 : Soubeyrand, clap de fin

22 juillet 2013 : Soubeyrand, clap de fin

Web main_000_Par7357807.jpg

mercredi 22 juillet 2020 - 08:20 -

À l’issue d’un quart de finale de l’Euro 2013, Sandrine Soubeyrand tire sa révérence après 198 sélections, record du football français hommes et femmes confondus.

Lorsqu’elle revêt pour la première fois le maillot tricolore, à 24 ans le 12 avril 1997 pour un match amical en Belgique (victoire 3-0, à Mouscron), Sandrine Soubeyrand est loin d’imaginer qu’elle inaugure un bail de seize années avec l’Équipe de France féminine. Et qu’elle serait aujourd’hui encore détentrice du record de sélections du football français (198), hommes et femmes confondus*.

Appelée par Aimé Mignot, la joueuse du SC Caluire (Rhône) débute sous le capitanat de l’actuelle sélectionneure des Bleues Corinne Diacre et pour la trentième cape de Brigitte Henriques, désormais vice-présidente déléguée de la FFF. Quelques semaines plus tard, elle disputera le premier championnat d’Europe de l’histoire du football féminin français, en Suède et en Norvège.


Le 15 février 1998, avant une victoire sur l’Angleterre (3-2) pour sa dixième sélection (troisième en haut en partant de la gauche) – Photo Archives FFF.

Clin d’œil du destin, c’est aussi sur le sol suédois et lors de son cinquième Euro que l’Ardéchoise connaît sa dernière sélection, le lundi 22 juillet 2013 à Linköping. Pour son 84e capitanat (record chez les féminines, seulement devancée en France par Hugo Lloris, 90), elle tire sa révérence sur une élimination en quarts de finale face au Danemark (1-1, 2 tirs au but à 4).


Le 20 septembre 2013, deux mois après sa retraite internationale, honorée par Brigitte Henriques, l’une de ses premières coéquipières chez les Bleues – Photo Franck Fife/AFP

Entretemps, saison après saison, "Soub" s’est progressivement affirmée comme une pièce-maîtresse des Bleues, devenant la patronne du groupe et une capitaine exemplaire. Elle s’est imposée par son activité inlassable, ses qualités de récupératrice, de relanceuse et de régulatrice du jeu tricolore.


Au duel lors de son dernier match sous le maillot tricolore – Photo Jonathan Nackstrand/AFP

Autant d’atouts mis également au service du FCF Juvisy, qu’elle a rejoint en 2000 pour y décrocher deux championnats (2003, 2006) et un Challenge de France (2005, désormais Coupe de France féminine). Il n’aura manqué à sa carrière qu’un trophée ou un podium avec les Bleues, terminant notamment quatrième du Mondial 2011 et des JO 2012.


Capitaine de l’Équipe de France quatrième des Jeux Olympiques 2012 de Londres – Photo Graham Stuart/AFP.

La rétro du football français

* Lilian Thuram est le Bleu le plus capé (142).