Tout ce qu'il faut savoir sur la finale

Tout ce qu'il faut savoir sur la finale

AFFICHE FINALE CDFF 2020.png

samedi 8 août 2020 - 19:00 -

L'OL et le PSG s’affrontent à nouveau en finale de la 19e édition de la Coupe de France féminine, ce dimanche 9 août, à Auxerre, au Stade de l'Abbé-Deschamps (21h00, France 4 et Eurosport 2).

► Le point sur les deux groupes

Le PSG comme Lyon sont arrivés dans la matinée de samedi à Auxerre. Les Parisiennes se sont entraînées au stade de l’abbé-Deschamps à 17h15 et la formation lyonnaise à 19h00. 

► Victoria Beyer au sifflet

Le comité exécutif de la FFF a désigné Victoria Beyer (29 ans) pour arbitrer la 19e finale de l'histoire de la compétition. Elle sera assistée de Camille Soriano (25 ans) et Élodie Coppola (37 ans), tandis qu'Alexandra Collin (25 ans), quatrième officielle, complètera l'équipe arbitrale.

►Le protocole COVID

Côté public, comme pour la finale de la Coupe de France disputée le 24 juillet dernier, un protocole sanitaire très strict est mis en place pour cette 19e finale de Coupe de France féminine. Le port du masque est obligatoire à l'intérieur comme aux abords du stade pour les personnes de plus de 11 ans, comme l'a annoncé la préfecture de l'Yonne. Du gel hydroalcoolique sera disponible à l'extérieur ainsi qu'à l'intérieur de l'enceinte, et la distanciation sociale sera respectée en tribunes.

Côté terrain, les remplaçantes ainsi que les staffs devront entrer avant ou après les titulaires pour éviter tout contact. Pour la remise du trophée et des médailles, il n'y aura pas de remise en mains propres : chaque joueuse devra se servir afin d'éviter tout contact.

► 5000 en tribune

En raison des mesures sanitaires prises par le gouvernement, la jauge de cette finale comme celle de la Coupe de France au Stade de France, le 24 juillet dernier, est limitée à 5000 personnes. Ce match se jouera à guichet fermé, dont 500 places réservés aux accrédités (médias, orga du match…).

► Noël Le Graët, Corinne Diacre, Nasser, Leonardo, Houllier ...

Le président de la FFF Noël Le Graët assistera à cette finale de même que la sélectionneure de l'Équipe de France féminine Corinne Diacre, accompagnée de son staff. Côté PSG, outre le président Nasser al-Khelaïfi, Leonardo et Jean-Claude Blanc respectivement directeur sportif et directeur général délégué du club seront également présents. Côté OL, Gérard Houllier, conseiller du président, représentera le club de Jean-Michel Aulas.

► Hommage à Jean-Claude Hamel

Avant le match, l'AJ Auxerre rendra hommage à Jean-Claude Hamel, son ancien président décédé début juin. A 14h00, un math amical entre les féminines de l'AJA et de C’ Chartres Foot, toutes deux pensionnaires de Régional 1, se jouera au Stade Groupama, ancienne annexe 3 du stade de l'Abbé-Deschamps. Une célébration aura également lieu en la Cathédrale Saint-Etienne d’Auxerre (16h00) avant une cérémonie "Centre de formation JC Hamel" au centre de formation du club.

► La finale en chiffres

8. Tenant du titre, l'OL vise un neuvième succès dans cette compétition (onzième si l'on compte les deux titres remportés par le FCF Lyon). C’est aussi la neuvième finale consécutive pour les Lyonnaises, la douzième au total (16 en prenant en compte les 4 finales du FCF Lyon).

2. Sacré en 2018 (face à l'Olympique Lyonnais) pour la deuxième fois de son histoire après 2010, le Paris Saint-Germain s'est qualifié pour la sixième finale de Coupe de France Féminine de son histoire, la cinquième contre l'ogre lyonnais.

1. Avant cette finale, les joueuses de Jean-Luc Vasseur n’ont encaissé qu’un but (face à l'OM en 16e de finale, victoire 9-1) pour 14 buts marqués dans la compétition. Meilleure buteuse ? L'Anglaise Nikita Parris (6 réalisations).

20. Les Parisiennes ont marqué à 20 reprises dans cette compétition et ont encaissé deux buts, face à Arras en quart de finale (3-1) et contre Bordeaux en demie (2-1). Meilleures buteuses ? Marie-Antoinette Katoto et l'internationale danoise Nadia Nadim (3 buts). 

► Les diffuseurs : France 4 et Eurosport 2

Cette finale sera commentée par le présentateur Fabien Lévêque et la consultante Laétitia Philippe, gardienne du FC Fleury et de l’Équipe de France.

La parole aux coachs

Jean-Luc Vasseur, entraîneur de l'OL :
"Nous sommes très heureux de la qualification en finale. C'est une nouvelle occasion pour l'équipe et le club de remporter un nouveau trophée. Ce premier match post-COVID a été très intense en émotion pour nous tous, les joueuses et le staff étaient heureux de retrouver les terrains".

Olivier Echouafni, entraîneur du PSG :
"Notre objectif premier était de réussir à se qualifier pour cette finale, maintenant que nous y sommes il ne reste plus que 90 minutes pour aller décrocher le titre. Une finale ça se joue, mais ça se gagne. C'est toujours gratifiant de pouvoir atteindre ce palier, nous espérons désormais gagner ce titre".