Les Bleus s'imposent (3-1)

Les Bleus s'imposent (3-1)

Les Bleus s'imposent (3-1)

vendredi 22 mars 2013 - 22:55 -

Pour son quatrième match du groupe I dans les qualifications au Mondial 2014, l'Equipe de France était opposée ce vendredi soir à la Géorgie au Stade de France. Avec une équipe remaniée au coup d'envoi, les Bleus se sont imposés de belle manière sur le score de 3-1, grâce à des buts d'Olivier Giroud, Mathieu Valbuena et Franck Ribéry. Prochain rendez-vous dès mardi face à l'Espagne.

Au coup d'envoi, le sélectionneur Didier Deschamps avait décidé de faire confiance à deux nouveaux venus dans ce groupe France en titularisant Raphaël Varane et Paul Pogba (photo ci-dessous), 20 ans tous les deux.

On notait également la présence de Christophe Jallet sur le côté droit de la défense, Gaël Clichy à gauche et le Parisien Mamdou Sakho composant l'axe central avec le jeune madrilène. Au milieu de terrain, pour épauler le jeune joueur de la Juventus Turin, le sélectionneur avait placé Blaise Matuidi, Mathieu Valbuena et Franck Ribéry étant chargés de l'animation des couloirs. Enfin, le duo d'attaque était composé de Karim Benzema et Olivier Giroud.

Par un temps frais à Saint-Denis, les Bleus se mettaient les premiers en action puisqu'après moins de six minutes de jeu, Franck Ribéry, après un bon raid solitaire, trouvait la barre du gardien de but. A la dixième minute, c'est Raphaël Varane qui voyait sa reprise de la tête sur corner être contrée in-extremis par un défenseur. Les Tricolores continuaient leur marche en avant et un beau mouvement collectif terminait dans la surface où la frappe de Karim Benzema, trop écrasée, ne trompait pas la vigilance de Loria (15ème).

Après un moment calme, Karim Benzema tentait sa chance sur une frappe lointaine enroulée, bien captée par le gardien adverse (23ème). Dans la foulée, Paul Pogba, à l'aise dans ces premières minutes, s'essayait lui aussi au tir longue distance, sans plus de réussite. Sur la première occasion géorgienne, le capitaine Amisulasvili était pourtant tout près de doucher les espoirs français avec une tête à bout pourtant repoussée par Hugo Lloris en deux temps (27ème). Les Bleus réagissaient dans la foulée puisque lancé en profondeur, Olivier Giroud se présentait suel face à Loria mais manquait son lob.

Les Géorgiens se montraient une nouvelle fois dangereux sur une de leurs rares incursions, la frappe de Kobakhidze obligeant le gardien français à s'employer (40ème). Mais dans le temps additionnel de cette première période, Olivier Giroud délivraient les siens en reprenant de la tête un coup franc de Mathieu Valbuena (1-0, 45ème, photo).

Dès la reprise, les Bleus enfonçaient le clou par l'intermédiaire de Mathieu Valbuena, auteur d'une frappe enroulée superbe (2-0, 47ème). Quelques minutes plus tard, bien lancé en profondeur, Karim Benzema se heurtait une nouvelle fois au portier adverse, auteur d'une belle parade sur le coup (53ème). Cela n'empêchait pas les hommes de Didier Deschamps de continuer à mettre la pression sur leur adversaire du soir, Franck Ribery inscrivant d'une frappe à ras de terre le troisième but à l'heure de jeu (3-0, 60ème). Un léger coup de froid tombait ensuite sur Saint-Denis avec le but de Kobakhidze en angle fermé moins de dix minutes plus tard (3-1, 69ème).

Durant les vingt dernières minutes, les Bleus contrôlaient le match et empochaient les 3 points. Ils occupent seuls la tête du groupe I après le match nul de l'Espagne face à la Finlande à domicile dans le même temps (1-1). Mardi, toujours au Stade de France, les coéquipiers de Gaël Clichy tenteront de consolider cette position en accueillant les Champions du Monde et d'Europe espagnols.

 

Compositions

Stade de France, éliminatoires Mondial 2014

Arbitre : Ivan Bebek (Croate)

Avertissements : Amisulashvili (avert, 78ème)

France : Lloris (cap), Clichy, Sakho, Varane, Jallet, Matuidi (puis Sissoko, 66ème), Pogba, Valbuena (puis Rémy, 66ème), Ribéry (puis Menez, 77ème), Benzema, Giroud

Géorgie : Loria, Lobjanidze, Amisulashvili (cap), Kashia, Kvirkvelia, Khizanishvili, Davshvili, Kobakhidze, Ananidze puis Kenia (46ème), Vatsadze (puis Dvalishvili, 73ème), Targamadze (puis Gelashvili, 84ème)