Evian élimine le PSG

Evian élimine le PSG

Evian élimine le PSG

mercredi 17 avril 2013 - 23:35 -

Après Troyes, Lorient et Bordeaux, Evian Thonon Gaillard a été la dernière formation à se qualifier pour les 1/2 finales de la Coupe de France. A cette occasion, Evian accueillera Lorient.

C'est la seconde fois cette saison que le PSG, également éliminé en quart de finale de l’UEFA Champions League, est sorti d'une coupe nationale aux tirs au but (1-1 ap, 4 tab à 1), après son élimination de la Coupe de la Ligue en novembre par Saint-Etienne.

Javier Pastore avait pourtant rapidement ouvert la marque en reprenant en deux temps un centre délivré de l'aile droite par Christophe Jallet, Laquait ne faisant qu'accompagner le ballon se logeant sous la barre (8ème). L'équipe haut-savoyarde a toutefois réussi à égaliser juste avant la mi-temps par Khlifa qui reprenait au seconde poteau un tir croisé manqué par Sagbo (43ème).

Le PSG avait bien débuté, étouffant son adversaire notamment dans l'entrejeu. Ainsi, le Brésilien Betao sauvait son équipe devant Ibrahimovic après un centre de Blaise Matuidi (11ème) alors que David Beckham envoyait un coup franc au-dessus (20ème).

Laquait s'interposait aussi sur une reprise de Thiago Silva à la réception d'un corner de Beckham (30ème) avant que le dos de Jérémy Menez, devant Laquait encore, ne repousse une magnifique reprise de la tête d'Alex sur un nouveau corner de Beckham (42ème).

En seconde période, Ibrahimovic aurait pu redonner l'avantage au PSG mais sa reprise, à la réception d'un centre délivré de la droite par Jallet, heurtait l'extérieur du poteau (56ème) alors que Betao manquait de peu de marquer contre son camp sur un centre adressé, toujours de l'aile droite par Ezequiel Lavezzi (71ème) dont l'entrée en jeu a été intéressante.
Dans la prolongation, Laquait arrêtait un tir de Kévin Gameiro (102ème) et détournait une reprise de Lavezzi sur un centre de Gameiro (112ème).

De son côté, hormis son égalisation, l'ETG a également été dangereux sur des tirs lointains de Sagbo (17ème), Mohamed Rabiu (24ème) ou encore Khlifa (27ème) que Nicolas Douchez, habituel titulaire en coupes nationales, détournait.

Après la mi-temps, Matuidi contrait in-extremis une tentative de Kevin Bérigaud (72ème) avant un tir lointain non cadré d'Olivier Sorlin (75ème). Mais comme souvent cette saison, l'ETG a souffert d'un manque de précision et de percussion dans la phase décisive. Les Roses ont toutefois su tenir le résultat nul jusqu'à la séance de tirs au but dont ils sont sortis vainqueurs (4-1).

 Bertrand Laquait (gardien d'Evian Thonon Gaillard) sur France 3
"Cela sentait bon cette séance de tirs au but. Le public nous a soutenus jusqu'au bout dans ce match que nous savions difficile. Les joueurs ont été formidables ce soir, donc, je leur dois bien ça (l'arrêt du tir d'Ibrahimovic). Cela fait quelques temps qu'on a prouvé notre solidarité, c'est une page du club qui est écrite, mais la plus belle sera de rester en Ligue 1."

Olivier Sorlin (milieu de terrain et capitaine d'Evian Thonon Gaillard) sur France 3

"On est content, mais il reste encore un match. On va recevoir (Lorient en demi-finale), c'est sympa pour la région et pourquoi pas aller jusqu'au Stade de France" en finale.

Pascal Dupraz (entraîneur d'Evian Thonon Gaillard) sur France 3

"On s'est accrochés et on s'est qualifiés. J'aimerais associer à cette victoire ceux qui ne sont pas là ce soir. Et on croit rêver, car nous sommes à 120 minutes d'une petite visite du Stade de France. Depuis le match contre Amiens en 32e en janvier, j'avais dit aux garçons qu'on allait aller au Stade de France. Il faut un peu de réussite. Je pense que la première mi-temps était complète, on a souffert ensuite. On a éliminé le PSG, on est désolés, mais nous aussi on voulait aller au Stade de France! On avait dit à l'issue du tirage au sort des quarts que ce serait la meilleure chose qui pouvait arriver au groupe (de tomber contre le PSG). On espère maintenant que cette qualification nous permettra de nous maintenir (en L1), et faire les deux, c'est pas mal non plus !"

Patrick Trotignon (président d'Evian Thonon Gaillard) sur France 3
"Cette victoire n'était pas inespérée car nous sommes dans la même division mais c'est un exploit. On avait l'occasion de rencontrer le grand PSG qui, il y a une semaine, jouait au Camp Nou (en C1). On s'attaquait à une grosse montagne et on sait qu'en Haute-Savoie les montagnes sont très hautes !".

Javier Pastore (milieu du Paris SG)
"Ce n'est pas un échec. On a perdu un match c'est tout. Quand on joue mal comme ça et que l'équipe en face se défend bien, c'est ce qui arrive. On est éliminé de la coupe rien de plus. On a encore un Championnat à gagner. On est tombé sur une bonne équipe. Je n'ai pas vu le Mister (Ancelotti), il va nous parler demain."


Carlo Ancelotti (entraîneur du Paris Saint-Germain)
"C'est une grande déception, surtout pour l'attitude de l'équipe qui n'a pas été bonne. On peut perdre un match mais nous n'avons pas eu de caractère. Nous avons eu beaucoup de suffisance, nous avons raté beaucoup de passes et manqué beaucoup de ballons. Certains ont joué individuels, tenté des choses difficiles. Je suis en colère contre toute l'équipe. Quelques fois, dans la saison, quand l'équipe est concentrée, nous avons livré de grands matches comme contre Barcelone. La saison n'est pas terminée. Il faut donner notre meilleur sur tous les matches. Ce soir, c'est un désastre. C'est le pire match de la saison. L'attitude de l'équipe d'Evian a été très bonne. Elle a mérité d'être en demi-finale. Honte ? Je ne sais pas mais je suis vraiment désolé. J'ai une responsabilité car je suis avec les joueurs. Si l'équipe n'est pas montée sur le terrain avec la bonne attitude, c'est de la faute de l'entraîneur. Tous les matches sont difficiles".

Fiche technique

Spectateurs : 14.925.
Arbitre : Philippe Kalt.

Buts : Pastore (8ème) pour Paris SG ; Khlifa (43ème) pour Evian Thonon Gaillard.

Avertissements : Menez (16ème) pour Paris SG ; Rabiu (82ème), Lacour (116ème) pour Evian Thonon Gaillard. Expulsion : Thiago Motta (117ème) pour Paris SG.

Evian Thonon Gaillard : Laquait - Dja Djé Djé, Mongongu, Betao, Wass - Sorlin, Rabiu puis Lacour (84ème) - Khlifa, Ninkovic puis Barbosa (68ème), Berigaud puis Mbarki (90ème +2) – Sagbo. Entraîneur : Pascal Dupraz.

Paris SG : Douchez - Jallet, Alex, T. Silva, Armand - Pastore puis Verratti (106ème), Motta, Beckham puis Lavezzi (67ème), Matuidi - Ménez puis Gameiro (99ème), Ibrahimovic. Entraîneur : Carlo Ancelotti.