Josuha Guilavogui fête ses 23 ans

Josuha Guilavogui fête ses 23 ans

Josuha Guilavogui fête ses 23 ans

jeudi 19 septembre 2013 - 17:30 -

Ce jeudi, Josuha Guilavogui célèbre son 23ème anniversaire. L’occasion de revenir sur le parcours de celui dont le volume de jeu comme  la capacité à transpercer les lignes adverses lui ont permis de décrocher cinq sélections en Equipe de France depuis cet été.

Josuha Guilavogui voit le jour le 19 septembre 1990 à Ollioules, une commune limitrophe de Toulon. Il grandit dans la région et fréquente la même école primaire qu’un certain… Bafétimbi Gomis ! L’attaquant lyonnais servira d’ailleurs de guide et de modèle au jeune footballeur. Après avoir foulé le gazon pour la première fois à 5 ans sous les couleurs de l'USAM Toulon Marines (le club de son père), puis avoir joué en amateur à l'US Buxy, c’est tout naturellement qu’il rejoint à 14 ans l’AS Saint-Etienne, où évolue alors celui qu’il considère encore aujourd’hui comme son « grand frère ».

« Ce n’est pas grâce à lui que j’y suis allé c’est plutôt a cause de lui que je me suis retrouvé là-bas ! Comme il venait du même quartier que moi (ndlr : La Beaucaire), c’était un peu un exemple. C’est l’un des premiers footballeurs issu de Toulon à avoir réussi », explique Josuha Guilavogui. Dans le Forez, le milieu de terrain suit une courbe de progression ascendante et s’invite de plus en plus fréquemment en  sélections de jeunes (U18, U19, Espoirs). En janvier 2009, il dispute son premier match sous les couleurs stéphanoises face à Bordeaux, en 32èmes de finale de la Coupe de France.

Un an et demi plus tard, en 2010-2011, il s’impose comme un membre important des Verts avec lesquels il apparaît à 24 reprises. Il explose véritablement en 2012-2013, saison au cours de laquelle il dispute 50 rencontres et s’adjuge son premier trophée avec une victoire en Coupe de la Ligue face à Rennes (1-0). Point d’orgue de cet exercice accompli, le jeune milieu de terrain honore en juin 2013 ses deux premières capes en Equipe de France, face à l’Uruguay et au Brésil (retrouvez la vidéo de ses débuts chez les Bleus).

Il marche ainsi sur les traces des trois joueurs qu’il prend comme modèles depuis le début de sa carrière : Bafétimbi Gomis, bien sûr, Thierry Henry… et Patrick Vieira. Avec 107 sélections, « La Tour » a marqué l’histoire des Bleus. « El Présidente », surnom dont hérita Josuha Guilavogui lorsqu’il évoluait avec les Espoirs, sait ce qu’il lui reste à faire pour marquer de son empreinte le milieu de terrain des Bleus…

 

(photo : JEAN MARIE HERVIO / DPPI media)