ÉQUIPE DE FRANCE

Kylian Mbappé : « Une envie au maximum »

mercredi 5 juin 2024 - 08:54 - Philippe MAYEN
Kylian Mbappé

Avant France-Luxembourg, en match amical ce soir à Metz (21h00, TF1), le capitaine des Bleus a affirmé sa volonté de tout donner pour permettre à l'Équipe de France de relever le challenge de l'Euro.

Avec les arrivées d'Eduardo Cavaminga, Olivier Giroud, Théo Hernandez, Ferland Mendy et Aurélien Tchouaméni, les Bleus sont désormais au complet pour poursuivre leur préparation de l'Euro 2024 (du 14 juin au 14 juillet en Allemagne), débutée mercredi dernier à Clairefontaine. Après six jours au CNF, ils ont rejoint Metz (Moselle), en train mardi, pour le premier des deux matches amicaux à leur programme : le Luxembourg (87e FIFA) est leur adversaire ce soir au stade Saint-Symphorien (21h00, en direct sur TF1), avant le Canada (49e FIFA), dimanche prochain au Matmut Atlantique de Bordeaux (21h15, en direct sur TF1). 

« C'est un match amical, il y a toujours des enseignements à tirer, a indiqué Didier Deschamps en conférence de presse à la veille de ce rendez-vous luxembourgeois. Évidemment le deuxième, où tout le monde devrait être disponible, le dernier avant la compétition, sera plus important. Mais déjà faire en sorte sur ce premier match de faire une bonne répétition par rapport à ce que j’ai décidé de mettre en place. »
Le sélectionneur national attendait l'entraînement effectué dans la soirée (voir vidéo ci-dessus), auquel Camavinga, Kanté, Mendy, Rabiot et Tchouaméni n'ont pas participé, « pour savoir, demain, qui je peux utiliser mais Aurélien (Tchouaméni) ne sera pas concerné par les deux matches. » Il pourrait offrir au Parisien Bradley Barcola sa première cape internationale et pourra surtout compter sur son capitaine Kylian Mbappé venu en conférence de presse pour confier son soulagement et son bonheur d'être désormais joueur du Real Madrid, mais aussi pour marteler sa détermination à conduire l'Équipe de France à l'Euro pour le gagner. 

La liste des vingt-cinq Bleus

Kylian Mbappé lors de l'entraînement de veille de match, mardi à Saint-Symphorien (photo Simon MORCEL/FFF).

 Le match contre le Luxembourg 
« Peaufiner la préparation » 

« On va respecter cet adversaire, on est dans une phase de préparation. La meilleure façon de se préparer, bien sûr c’est de gagner, mais c’est aussi avoir des repères dans le jeu, des repères en tant qu’équipe, tactiquement et techniquement, avoir des bonnes sensations avec les collègues. On va continuer de peaufiner cette préparation pour arriver le plus prêt possible contre l’Autriche le 17 juin (premier match des Bleus à l'Euro, à Düsseldorf). » 

 Sa condition physique 
« Retrouver la meilleure forme possible » 

« J’ai beaucoup moins joué en fin de saison, c’est comme ça, il faut s’adapter. Il y a des difficultés à surmonter quand on est un joueur de haut niveau. Mais cela ne sera absolument pas une excuse pour ma compétition, pour les performances que j’ai eu ou que je vais avoir. Aucune excuse. On a beaucoup bossé physiquement avec le coach et le groupe. J’essaye de retrouver la meilleure forme possible. Il y a un boulot à faire, toute l’équipe doit se préparer, moi le premier. J’aborde ces matches (de préparation) sereinement, avec bonne humeur et enthousiasme. Mon objectif est d’aider l’Équipe de France à aller le plus loin possible dans cet Euro et bien sûr, d’essayer de rentrer avec la coupe à la maison. » 

La fiche de Kylian Mbappé

18
La France et le Luxembourg se sont rencontrés à dix-huit reprises. Bilan : 16 G, 1 N, 1 D, 71 bp, 12 bc pour les Tricolores.

Kylian Mbappé au soir de sa 77e sélection avec les Bleus, contre le Chili le 26 mars dernier à Marseille (photo Simon MORCEL/FFF).

 L'Euro en Allemagne 
« Vingt-quatre ans qu'on ne l'a pas gagné » 

« C’est une compétition très compliquée, pour moi plus compliquée qu’une Coupe du monde où il y a beaucoup de pression et où l’enjeu prend beaucoup le dessus. Si on parle de niveau, c‘est difficile, toutes les équipes se connaissent, elles ont l’habitude de se jouer tout le temps, tactiquement c’est un football qui se ressemble. C’est très difficile dès les phases de poule. On joue l’Autriche, une équipe très surprenante, on a les Pays-Bas, une très bonne équipe, la Pologne, une équipe que l’on a jouée en 8es de finale à la Coupe du monde, qui s’est qualifiée de justesse aux barrages, cela prouve la complexité de la compétition. C’est une compétition que l’on n’a pas gagnée depuis vingt-quatre ans, c’est énorme pour un pays comme le nôtre. Mais on ne se met pas de pression supplémentaire, l’objectif c’est d’arriver prêt et d’arriver dans la meilleure forme possible à la phase de poules qui sera la première compétition. » 

 Son expérience des compétitions 
« J'ai pris une baffe en 2021 » 

« En 2018 (Coupe du monde en Russie), je n’ai pas appris, je suis arrivé et j’ai gagné tout de suite, et tu n’apprends pas quand tu gagnes. J’ai pris une baffe à l’Euro 2021 (l'Euro 2020 joué en 2021), avec une compétition ratée (élimination par la Suisse en 8es de finale). C’est la compétition où j’ai le plus appris, c’est sûr. C’est la grosse tâche noire dans mon CV en sélection. L’Euro m’a servi pour la Coupe du monde un an et demi après (2022 au Qatar). On perd aux tirs au but, on va jusqu’au bout de ce que l’on peut faire. C’est aussi de l’expérience, cela t’enrichi en tant qu’homme et en tant que joueur. Donc l’Euro m’a beaucoup servi et cela tombe bien puisque l’on va jouer un Euro. J’ai un état d’esprit revanchard, le joueur que je suis a encore tout à démontrer à l’Euro. C’est excitant, c’est un challenge individuel et collectif. Les gens sont impatients de regagner cette compétition. » 

3
Les Bleus ont joué trois fois à Metz : France-Hongrie (2-1) en 2005,  France-Luxembourg (2-0) en 2010,  France-Écosse (3-0) en 2016.

 Un capitaine au nouveau visage ? 
« Tout donner pour ce maillot » 

«  Nouveau ? Non, je ne pense pas. J’ai toujours eu la volonté de briller en bleu, de faire du mieux possible en sélection et cela va continuer comme ça. Je n’aurais pas plus d’envie et je n’en aurais pas moins, parce que quand je viens en sélection, mon envie est toujours au maximum. J’essaye de tout donner pour ce maillot, pour ce coq, avec mes réussites et mes échecs, les réussites et les échecs de l’équipe. J’ai toujours eu cette fierté et cette ambition de tout donner et d’essayer de marquer l’histoire du football français. » 



 LES STATS DU MATCH 

908e match de l'histoire de l'Équipe de France depuis 1904 (457 victoires, 189 nuls, 261 défaites, 1639 bp, 1237 bc).
152e rencontre sous l'ère Didier Deschamps (98 succès, 29 nuls, 24 défaites) qui avait été remplacé sur le banc par son adjoint Guy Stéphan le 3 juin 2022 contre le Danemark (1-2). 
117e match des Tricolores en province (bilan : 80 succès, 22 nuls, 14 défaites).
9e sortie des Bleus cette saison, pour un bilan de 5 victoires (République d'Irlande, Pays-Bas, Écosse, Gibraltar, Chili), 1 nul (Grèce), 2 défaites (Allemagne), 28 buts marqués, 10 encaissés. 

Calendrier

- Matches de préparation à l'Euro 2024 :

  • Mercredi 5 juin 2024 (Metz, 21h00, TF1) : France - Luxembourg
  • Dimanche 9 juin 2024 (Bordeaux, 21h15, TF1) : France - Canada

- Euro 2024 (1er tour, groupe D) :

  • Lundi 17 juin 2024 (Düsseldorf, 21h00) : Autriche - France
  • Vendredi 21 juin 2024 (Leipzig, 21h00) : Pays-Bas - France
  • Mardi 25 juin 2024 (Dortmund, 18h00) : France - Pologne

- Ligue des Nations 2024-2025 (phase de groupes, groupe A2) :

  • Vendredi 6 septembre 2024 (Paris, Parc des Princes, 20h45) : France - Italie
  • Lundi 9 septembre 2024 (Lyon, Groupama Stadium, 20h45) : France - Belgique
  • Jeudi 10 octobre 2024 (20h45) : Israël - France
  • Lundi 14 octobre 2024 (20h45) : Belgique - France
  • Jeudi 14 novembre 2024 (Saint-Denis, Stade de France, 20h45) : France - Israël
  • Dimanche 17 novembre 2024 (20h45) : Italie - France
fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo Uber Eats logo Volkswagen logo