ÉQUIPE DE FRANCE

L’Espagne gâche la fête (1-2)

mardi 9 juillet 2024 - 23:29 - Claire GAILLARD
Espagne-France demi-finale Euro 2024

Renversés en quatre minutes par la Roja après avoir ouvert le score, les Bleus ont été éliminés, mardi 9 juillet à Munich, en demi-finales de l’Euro 2024 (1-2). L’Espagne disputera la finale dans cinq jours à Berlin.

L’Équipe de France s'arrête aux portes de la finale de l’UEFA Euro 2024 en Allemagne. Après avoir éliminé la Belgique en huitièmes de finale (1-0), puis le Portugal en quarts (0-0, 5 tab 3), les Bleus ont été sortis en demies, mardi 9 juillet à la Munich Arena, par l’Espagne (1-2), l’un des favoris du tournoi qui a enchaîné un sixième succès en autant de sorties, une première sur une édition dans l’histoire de la compétition.

Les joueurs de Didier Deschamps ont démarré fort en ouvrant le score. Sur la première occasion tricolore, Randal Kolo Muani reprenait de la tête le centre de son capitaine Kylian Mbappé (1-0, 9e). Le jeune talent espagnol Yamine Lamal (16 ans) a, lui, sonné la révolte en face. D'un coup d'éclat, il égalisait pour la Roja (1-1, 21e) qui inversait la situation en quatre minutes grâce à Dani Olmo (1-2, 25e) et confirmait son statut de meilleure attaque (13 buts).

La France ne parvenait pas à revenir et s'arrête en ayant atteint le dernier carré de l'épreuve. L'Espagne, de son côté, disputera dimanche 14 juillet à Berlin sa 5ème finale. Elle tentera de s'emparer seule du record de titres (3 à date, à égalité avec l'Allemagne). 

3ème
Élimination en demi-finales de l'Euro pour les Bleus après 1960 (contre la Yougoslavie) et 1996 (contre la République Tchèque).
5ème
Finale d’Euro pour l’Espagne (1964, 1984, 2008, 2012 et 2024), seule l’Allemagne fait mieux (6). 

 LE MATCH 
Quatre minutes qui ont tout changé

À Munich, les Bleus se présentaient avec Adrien Rabiot, Ousmane Dembélé et Randal Kolo Muani au coup d’envoi. Les Espagnols portaient le danger d’entrée par l’intermédiaire d’un Fabian Ruiz actif mais inefficace sur son centre qui ne trouvait personne (3e) ou sa tête qui filait au-dessus du but de Mike Maignan (5e). L’Équipe de France entrait dans son match et sur sa première occasion faisait preuve d’une efficacité nouvelle dans le tournoi pour ouvrir le score dans le jeu grâce une tête de Randal Muani à la réception d’un centre de Kylian Mbappé, qui évoluait sans masque 22 jours après sa fracture du nez (1-0, 9e).


Photo LaPresse / ICON SPORT

Le capitaine voyait ensuite sa frappe croisée du droit détournée en urgence par un tacle de Nacho (19e). C’est alors que Lamine Yamal réveillait la Roja sur un coup d’éclat dont il a le secret d’un splendide tir enroulé dans la lucarne opposée sans laisser aucune chance à Mike Maignan (1-1, 21e). Une égalisation et une page d’histoire pour le nouveau plus jeune buteur en phase finale d'un Euro (16 ans et 362 jours). Les Bleus allaient plier moins de quatre minutes plus tard quand Dani Olmo reprenait le centre de Navas détourné par Saliba et donnait l’avantage aux siens avec l’aide de Jules Koundé (1-2, 25e). Ils accusaient le coup mais résistaient jusqu’à la mi-temps.


Le but du 2-1 espagnol signé Dani Olmo (photo Picture Alliance / ICON SPORT).

Au retour des vestiaires, la défense française s’illustrait. D’abord par Maignan qui coupait une offensive espagnole d’une sortie autoritaire dans les pieds de Nico Williams (47e). Puis par Saliba qui devançait Morata pour dévier le centre de Cucurella (50e). Les Bleus reprenaient alors l’ascendant et provoquaient le danger via les ailes par Ousmane Dembélé, qui obligeait Unai Simon à une claquette ferme de la main gauche devant Mbappé (60e), et Théo Hernandez dont le centre dangereux était dévié par un défenseur espagnol devant Kanté (62e). À l’heure de jeu, Didier Deschamps procédait à trois changements avec les entrées de Camavinga, Griezmann et Barcola, percutant sur son côté gauche. Mais les tentatives de Mbappé (tir au-dessus, 86e) ou Griezmann (tête, 90e+5) ne trouvaient pas le cadre. Une efficacité qui aura souvent fait défaut aux Tricolores dans cet Euro. 

 LES BUTS 

- 0-1 : Randal Kolo Muani (9e, passe Kylian Mbappé). Côté gauche, le capitaine tricolore est trouvé par Ousmane Dembélé. Mbappé centre dans la surface pour Randal Kolo Muani qui devance Aymeric Laporte et ouvre le score de la tête.

- 1-1 : Lamine Yamal (21e). Servi par Alvaro Morata à 25 mètres du but tricolore, Lamine Yamal fixe Adrien Rabiot et déclenche un puissant tir enroulé du pied gauche qui entre sous la lucarne opposée en touchant le poteau sans laisser aucune chance à Mike Maignan. À 16 ans, il devient le plus jeune buteur lors d’un match de l’Euro. 


Photo ANP / ICON SPORT.

- 2-1 : Dani Olmo (25e). Centre de Jesus Navas détourné par William Saliba. Dani Olmo récupère, crochète Aurélien Tchouaméni et arme une frappe croisée du droit au sol que Jules Koundé pousse dans son but. 

 LES RÉACTIONS 

Didier Deschamps (sélectionneur de l'Équipe de France, au micro de TF1) : « C'est une très belle équipe, on le savait, elle l'a prouvé ce soir. Même si on a eu le bonheur d'ouvrir le score, l'Espagne nous a posé des difficultés car elle a été supérieure dans la maîtrise même si on essayé jusqu'au bout. C'est l'équipe qui avait donné la meilleure impression et ce soir, elle a démontré toutes ses qualités. On était en retard, on avait certainement un peu moins de jus, de fraîcheur, peut-être aussi que cela a amené un peu trop de déchet technqiue dans la construction du jeu.On n'a pas assez souvent orienté le jeu vers l'avant. »

Antoine Griezmann (milieu de terrain de l'Equipe de France, au micro de TF1) : « Ce qu'il a manqué ? La solidité défensive, des jambes, je pense qu'ils ont été meilleurs que nous à part durant les vingt premières minutes. On savait avant le match qu'ils frappaient énormément de loin, on prend un but sur une frappe de loin, on sait qu'il est gaucher et on ne bloque pas son tir du gauche. Et après on relance mal le ballon et ils marquent le deuxième but. On a essayé mais c'était trop tard. On a eu quelques occasions qu'on n'a pas su mettre au fond. L'égalisation de Lamine Yamal nous a fait mal et le deuxième quatre minutes après nous a tués. C'est le football, il nous a manqué des choses aujourd'hui. On a perdu contre une grosse équipe d'Espagne. Eux aussi avaient joué une prolongation, il n'y a pas d'excuse de jambes coupées à aller chercher. Ils ont été meilleurs. »

La déception d'Antoine Griezmann et Olivier Giroud (photo Anthony DIBON / ICON SPORT).

La fiche technique

Le mardi 9 juillet 2024 à Munich (Allemagne, Allianz Arena)
17e édition du championnat d'Europe de l'UEFA - Demi-finales

ESPAGNE - FRANCE : 2-1 (2-1)

Arbitre : Slavko Vincic (Slovénie)
Avertissements. - Espagne : Jesus Navas (14e), Yamal (90e+1) ; France : Tchouaméni (60e), Camavinga (89e).
Buts. - Espagne : Yamal (21e), Dani Olmo (25e) ; France : Kolo Muani (9e).

ESPAGNE : Unai Simon - Jesus Navas (Vivian, 58e), Nacho, Laporte, Cucurella - Rodrigo, Fabian Ruiz - Yamal (Ferran Torres, 90e+4), Olmo (Merino, 76e), Williams (Zubimendi, 90e+3) - Morata (cap., Oyarzabal, 76e). 
- Remplaçants : Raya (g), Remiro (g.), Grimaldo, Baena, Joselu, Lopez, Perez.
- Suspendus
: Carvajal, Le Normand.
- Sélectionneur : Luis de la Fuente.

FRANCE : Maignan - Koundé, Upamecano, Saliba, T. Hernandez - Kanté (Griezmann, 62e), Tchouaméni, Rabiot (Camavinga, 62e) - Dembélé (Giroud, 79e), Kolo Muani (Barcola, 62e), Mbappé (cap).
- Remplaçants : Areola (g.), Samba (g.), Clauss, Pavard, Konaté, Fe. Mendy, Fofana, Zaïre-Emery, Coman, M. Thuram.
- Sélectionneur : Didier Deschamps.


Le onze de départ tricolore photo Simon MORCEL / FFF). 

 LES STATISTIQUES 

915e match de l'histoire de l'Équipe de France depuis 1904 (460 victoires, 193 nuls, 262 défaites, 1 646 bp, 1 240 bc).
159e rencontre de l'ère Didier Deschamps (101 succès, 33 nuls, 25 défaites), remplacé sur le banc par son adjoint Guy Stéphan le 3 juin 2022 contre le Danemark (1-2).
36e match de phase finale de Didier Deschamps (22 victoires, 10 nuls, 4 défaites).
37e opposition franco-espagnole (bilan français : 13 victoires, 7 nuls, 17 défaites, 40 bp, 66 bc).
16e sortie des Bleus cette saison (2023-2024) pour un bilan de 8 victoires (République d'Irlande, Pays-Bas, Écosse, Gibraltar, Chili, Luxembourg, Autriche, Belgique), 5 nuls (Grèce, Canada, Pays-Bas, Pologne, Portugal), 3 défaites (Allemagne x2, Espagne), 34 buts marqués, 13 encaissés.
90e rencontre de compétition officielle avec les Bleus pour Antoine Griezmann et 17e à l'Euro (record, devant Lilian Thuram, 16).

Les records des Bleus

 

Résultats et calendrier

1er tour (groupe D)

- Lundi 17 juin 2024 :

- Vendredi 21 juin 2024 :

- Mardi 25 juin 2024 :

  • France - Pologne 1-1
    Buts : Mbappé (56e s.p) pour la France ; Lewandowski (79e s.p) pour la Pologne.

Classement final

  1. Autriche, 6 points (+ 2), qualifiée
  2. France, 5 pts (+ 1), qualifiée
  3. Pays-Bas, 4 pts (0), qualifiés
  4. Pologne, 1 pt (- 3)

8es de finale

- Samedi 29 juin 2024 :

  • Suisse - Italie 2-0
  • Allemagne - Danemark 2-0

- Dimanche 30 juin 2024 :

  • Angleterre - Slovaquie 2-1 a.p.
  • Espagne - Géorgie 4-1

- Lundi 1er juillet 2024 :

- Mardi 2 juillet 2024 :

  • Roumanie - Pays-Bas 0-3
  • Autriche - Turquie 1-2

Quarts de finale

- Vendredi 5 juillet 2024 :

- Samedi 6 juillet 2024 :

  • Angleterre - Suisse 1-1 (5 tab 3)
  • Pays-Bas - Turquie 2-1

Demi-finales

- Mardi 9 juillet 2024 :

  • Espagne - France 2-1

- Mercredi 10 juillet 2024 :

  • 21h00 : Pays-Bas-Angleterre à Dortmund

Finale

- Dimanche 14 juillet 2024 :

  • 21h00 : Espagne - Angleterre ou Pays-Bas à Berlin

 

Tout sur l’UEFA EURO 2024

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo Uber Eats logo Volkswagen logo