DTN

Nouveau Continent en formation

vendredi 11 septembre 2015 - 15:00 - Antonio MESA
Nouveau Continent en formation

La 2ème session de formation dispensée par les cadres de la DTN aux responsables des centres de formation des 20 clubs nord-amércains de Major League Soccer a débuté cette semaine à Clairefontaine.

Ce partenariat FFF/MLS est élargi cette année d'un second volet permettant l'envoi de jeunes footballeurs français dans les Universités du Nouveau Continent.

7h45 ce jeudi matin à Clairefontaine : les représentants des 20 franchises de la MLS s'apprêtent à rejoindre le terrain pour une séance sous la direction de Jean-Claude Giuntini. Quatre techniciens nord-américains prennent le temps de consulter les résultats de leur club lors des deux rencontres de championnat disputées dans la nuit sur la Côte Pacifique : en Colombie-Britannique, les Whitecaps de Vancouver, une des trois équipes canadiennes en lice, ont ainsi dominé les Colorado Rapids de Denver sur le score de 2-0, reprenant provisoirement le fauteuil de leader de la Conférence Ouest devant les Los Angeles Galaxy. Un peu plus au sud, dans l’Oregon, les Portlands Timbers n’ont pu se départager avec le Sporting Kansas, club où le Français Aurélien Collin était devenu Champion en 2012 avant de rejoindre Orlando au poste de défenseur central.

Outre-Atlantique, la saison régulière touche à sa fin (31ème journée sur 34), mais la Major League Soccer voit déjà beaucoup plus loin avec des plans de développement très ambitieux pour ce championnat, né il y a tout juste 20 ans et qui s’est imposé dans un contexte de très forte concurrence, au côté du basket, du baseball, du football américain et du hockey. (photo, ci-dessus, les coaches de Philadelphie et Toronto)

Deux nouvelles franchises, Atlanta et Los Angeles (la 2ème avec le Galaxy, photo AFP ci-dessus) devraient rejoindre la Ligue dès 2017, quatre autres à l’horizon 2020, avec l’arrivée possible de Miami et Minneapolis. Si des stars en fin de parours continuent de rejoindre la MLS, à l’image de Didier Drogba auteur d’un triplé la semaine dernière sous le maillot de l’Impact Montréal, mais aussi de Pirlo, Lampard pour ne citer qu'eux, des talents font désormais de même en pleine carrière. C'est le cas du Mexicain Giovanni Dos Santos - qui figure désormais en attaque du Los Angeles Galaxy, mai aussi de Giovinco. A 28 ans, celui qui vient de rejoindre Toronto après Parme et la Juventus de Turin, pointe à la 2ème place du classement des buteurs (17 buts), derrière les 18 réalisations de Kei Kamara (Colombus Crew) et devant les 15 buts de Robbie Keane (LA Galaxy) et David Villa (NY City).... 

Alors pour accompagner ce développement, les clubs de l’élite se structurent et misent sur la formation. Initiée en 2013, la collaboration se poursuit cette année pour 20 entraîneurs d’équipes de jeunes ou de directeurs d’Académie. Au programme, rien de moins que les cours du "Formateur" (BEFF), niveau de qualification le plus élevé du système français après le BEPF dédié aux professionnels. 

Avec un encadrement français au cœur des réalités de terrain : ce jeudi, trois membres de la DTN étaient tout juste rentrés de déplacement : Jean-Claude Giuntini, de retour du Tournoi de Limoges disputé la semaine dernière avec les U18, Ludovic Batelli, revenu du tournoi amical U19 joué en Biélorussie, ou encore José Alcocer, entraîneur adjoint des Espoirs. Les 20 stagiaires nord-américains ont d’ailleurs fait le déplacement mardi au Mans pour suivre les débats du match amical disputé par les Bleuets de Pierre Mankowski face au Brésil (2-1). Egalement sur le terrain ce jeudi, le sélectionneur des U16 Lionel Rouxel et Frédéric Lipka (photo ci-dessus), ancien joueur et entraîneur professionnel assurant désormais le rôle de Directeur technique en charge du développement des joueurs à la MLS.

A l’issue de cette session à Clairefontaine, les stagiaires prendront part à quatre autres rendez-vous qui seront organisés jusqu’en juin 2016 aux Etats-Unis. Avant le retour sur le Nouveau Continent, ils effectueront un séjour au sein d'un club européen : Alkmaar, Feyenoord, Leverkusen, Atletico Madrid, Valence, mais aussi le FC Lorient pour trois d'entre eux. 

Directeur Exécutif de la MLS, Todd Durbin a exposé lors d’un point presse les raisons de ce partenariat avec la FFF : "Nous nous sommes fixé l’ambition d’être parmi les meilleurs ligues de football mondial en 2022 (ndlr : le championnat est actuellement 12ème au monde en terme d’audience). Devenir leader en matière de formation des joueurs fait partie intégrante de cette ambition. Ayant étudié les différentes organisations de la formation des coaches en Europe, il nous est apparu que celui proposé par la FFF répondait le mieux aux besoins de nos futurs responsables des centres de formation. Ce n’est pas pour rien que les joueurs français sont les plus représentés dans les grandes compétitions européennes comme la Ligue des Champions. Grâce à son approche pédagogique qui met le jeu au cœur de la formation des jeunes, le système français a permis à nos formateurs de développer les meilleures pratiques sur le terrain et en dehors."

A son côté, le Directeur Technique National François Blaquart a livré son avis sur les avantages d’un tel partenariat : "Ce programme est à la fois valorisant et flatteur, dans le bon sens du terme pour notre savoir-faire en matière de formation. Cela montre que nous sommes sur le bon chemin. Il ouvre aussi une connexion avec un pays émergent du football à très fort potentiel. C’est aussi un outil extrêmement stimulant pour nos formateurs, qui s’ouvrent ainsi l’esprit et peaufinent leurs méthodes par la même occasion."

2ème volet du partenariat : l’envoi de jeunes footballeurs dans les Universités américaines
Représentant la MLS en Europe, Jérôme Meary a conclu cette conférence de presse en rappelant que la connexion avec les Etats-Unis s’est élargie avec le placement de jeunes footballeurs français, titulaires du baccalauréat et n’ayant pas pu devenir professionnels, dans les Universités de la MLS (plus d’informations sur le site www.fffusa.fr).  L’University Elite Athletes (UEA) s’engage à leur décrocher les meilleures opportunités en termes d’aides financières et de programmes sportifs et scolaires, la MLS assurant le suivi de ce placement. 

Jeudi, la journée s’est conclue sur le "Platini" par l’observation d’une séance de l’INF. Après une heure et demie d’entraînement de la toute nouvelle promotion, Jean-Claude Lafargue a fait part de sa longue expérience avec les jeunes, répondant aux questions des stagiaires (voir les portraits en diaporama) sur le thème de la préformation. 

Outre-Atlantique, nouveau match dès demain. Les New-York Red Bulls, 2èmes de la Conférence Est, reçoivent les Chicago Fire. Dans la défense new-yorkaise, Damien Perinelle, ancien professionnel à Boulogne (L1), Clermont et Istres (L2)… mais aussi Ronald Zubar (SM Caen, OM, AC Ajaccio…). Deux des nombreux Français à avoir tenté l’aventure en MLS dans les pas de Youri Djorkaeff, Thierry Henry, mais aussi Pegguy Luyindula (photo AFP/ au duel avec Vincent Nogueira, au Philadelphie Union depuis 2014), Benoît Cheyrou ou Florent Sinama-Pongolle ; ces derniers étant tous passés eux aussi par Clairefontaine lors de rassemblements tricolores.

Les vingt stagiaires

  • Atlanta : Tony Annan
  • Chicago : Gonzalo Segares
  • Colorado : Jamie Smith
  • Columbus : Nico Estevez
  • Dallas : Francisco Molina
  • DC : Tom Torres
  • Houston : Thomas Harris
  • KC : Josh Gardner
  • Los Angeles : Mike Munoz
  • Montreal : Philipe Eullaffroy
  • New England : Jonathan Pereira
  • New York : Paul O'Donnell
  • Orlando : Jeff Negalha
  • Philadelphia : Mark Prizant
  • Portland : Andrew Gregor
  • San Jose : Paul Holocher
  • Salt Lake : Michael Kraus
  • Seattle : Sean Henderson
  • Toronto : Anthony Capotosto
  • Vancouver : Richard Fagan
fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo Volkswagen logo