D1 Arkema

J7 : L’OL impressionne, le PSG s’accroche

dimanche 1 novembre 2020 - 14:30 - Raphaël RAYMOND
Delphine Cascarino, Eugénie Le Sommer Olympique Lyonnais

Au lendemain de la victoire du leader lyonnais à Montpellier (5-0), Paris SG est revenu à deux points en battant FLeury (4-0). Le duel Lyon-PSG se confirme un peu plus chaque semaine au sommet de la D1 Arkema.

Samedi à Montpellier, pourtant troisième du classement, Lyon n’a jamais tremblé, inscrivant trois buts en première période et deux en seconde. Dimanche, le PSG est revenu à deux longueurs des Lyonnaises en battant Fleury (4-0). Dans l'ombre de ce duel à distance, la lutte pour la troisième place promet d'être serrée entre Montpellier, Bordeaux et le Paris FC. Tout comme celle pour le maintien, d'ailleurs.

L'AFFICHE

MONTPELLIER HSC - OLYMPIQUE LYONNAIS : 0-5

Carton plein pour l'OL
Après la démonstration lyonnaise à Montpellier samedi 31 octobre, il ne va pas être évident de lutter contre l’idée selon laquelle il y aurait l’OL et les autres. À part le Paris SG, qui a saisi l’occasion de revenir à deux longueurs du leader rhodanien dimanche 1er novembre après-midi en battant Fleury (4-0), l’équipe de Jean-Luc Vasseur semble intouchable pour toutes ses rivales. 

Dans le choc de la 7e journée face aux troisièmes du classement, les coéquipières de Wendie Renard ont mis six minutes pour se mettre à l’abri. Le temps pour Dzsenifer Marozsan de reprendre de la tête un centre parfait de Delphine Cascarino (0-1, 4e) puis pour Amandine Henry d’en faire de même à la réception d’un coup franc de l’internationale allemande (0-2, 6e). Supérieures dans tous les domaines, les Lyonnaises vont ajouter un troisième but. À l’origine, un nouveau débordement de Cascarino sur l’aile droite et un centre repris du gauche par Eugénie Le Sommer (20e, photo principale).

Après le repos, les Lyonnaises ne seront jamais vraiment inquiétées par des Montpelliéraines pourtant désireuses de se rebiffer. Et alors que le rythme était retombé, Sara Björk Gunnarsdottir ajoutait un quatrième but (71e). Et Kadeisha Buchanan un cinquième dans le temps additionnel (5-0)..

Sept matches, sept victoires, vingt-trois buts marqués, un seul encaissé : l’OL, au tiers du championnat, présente des temps de passage idéaux pour s’octroyer une quinzaine couronne d’affilée. Pour Montpellier, en revanche, l’objectif troisième place reste accessible. Mais Bordeaux et le Paris FC ce samedi ont repris du terrain et sont à l’affût.

LES AUTRES MATCHES

PARIS SG - FC FLEURY 91 : 4-0

Katoto et Diani portent le PSG
Grâce à ses deux attaquantes internationales, Marie-Antoinette Katoto et Kadidiatou Diani, le Paris SG a  rapidement pris la mesure de Fleury, dimanche. Le premier but est intervenu dès la 8e minute, à la suite d'un mouvement initié par Grace Geyoro et d'un centre de Diani repris de la tête par Katoto. À la 34e minute, Diani doublait la mise, en ajustant Manon Heil, la gardienne de Fleury, à l'entrée de la surface d'une frappe du droit. Après le repos, le PSG va donner au score un peu plus d'ampleur par l'intermédiaire de Paredes, buteuse de la tête (58e) et Katoto, qui profitait d'une relance rate de Heil pour marquer son cinquième but de la saison (75e). Le PSG revient donc à deux points de Lyon à l'issue de la septième journée. Fleury, avec 8 points, reste ancré dans le milieu du classement. Mais derrière, ça revient fort...  

FC GIRONDINS DE BORDEAUX - DIJON FCO : 5-1

Le show Shaw !
Privées d’Estelle Cascarino, suspendue après son expulsion à Issy lors de la journée précédente, les Bordelaises ont parfaitement réagi après leur défaite dans les Hauts-de-Seine, en écrasant Dijon sur la pelouse du Bouscat. La rencontre avait pourtant mal débuté pour elles avec l’ouverture du score de Léa Declercq sur une frappe déviée malencontreusement par Gilles (6e). Mais Claire Lavogez va sonner le réveil des Girondines sur un magnifique coup franc (12e, 1-1) puis, après le repos, Khadija Shaw (photo principale) va entrer en scène en signant un triplé. Une reprise du droit de près (2-1, 48e) pour commencer, une frappe dans la lucarne de Mylène Chavas dix minutes plus tard pour poursuivre (3-1) et un plat du pied droit à terre pour terminer (4-1, 66e). Altruiste, elle offrira sur un plateau le cinquième but de son équipe à Maëlle Garbino (88e). Ce qui ne l'empêche pas de confirmer sa position de leader au classement des buteuses de la D1 Arkema, avec neuf réalisations !

PARIS FC - STADE DE REIMS : 3-1

Signé Matéo
Le Paris FC peut remercier Clara Matéo. Avec déjà sept réalisations à son actif, elle s'affirme comme une buteuse qui compte dans cette D1 Arkema. Samedi la championne d’Europe U19 2016 a signé un triplé face à Reims. Après avoir ouvert la marque à la 14e minute en ajustant de près Tullis-Joyce, la capitaine champenoise, la native de Nantes a redonné l’avantage au PFC juste avant la mi-temps d’une lourde frappe du droit (40e). Entre temps, Daphné Corboz avait égalisé pour Reims sur penalty (34e). Le troisième but de Matéo interviendra à la 56e minute après un relais avec Evelyne Viens, l’avant-centre du PFC. Ce succès permet au PFC de se glisser à la cinquième place, à égalité de points avec Bordeaux.

EA GUINGAMP - LE HAVRE AC : 2-1

Guingamp sort de la zone rouge
Les Guingampaises ont signé un succès important face au promu havrais, qui leur permettent de s’éloigner de la zone rouge et de se rapprocher du milieu d’un classement encore relativement serré. Un succès qui aura été long à se dessiner. Après une entré en matière idéale, matérialisée par une belle frappe de Faustine Robert dans la lucarne de Picaud (2e), les Bretonnes se sont immédiatement fait reprendre sur un corner. Berglind Thorvaldsdóttir, l’attaquante havraise, à l’affût, égalisait (4e). A dix minutes de la fin, Sarah Cambot donnait la victoire à l’EAG, d’une frappe de l’extérieur de la surface de réparation.

ASJ SOYAUX - GPSO 92 ISSY : 0-1

Issy enchaîne !
Et si le promu isséen était lancé pour de bon ? Après avoir créé la surprise et signé son premier succès de la saison, lors de la sixième journée, en battant Bordeaux (3-1), la formation des Hauts-de-Seine a arraché sa première victoire à l’extérieur à Angoulême, face à Soyaux. L’unique but de la rencontre a été marqué par Batcheba Louis (13e), qui a battu Romane Munich d’une frappe du gauche sur un contre. Soyaux aurait pu égaliser mais Solène Froger a détourné le penalty de Laura Bourgouin, accordé par l'arbitre Justine Catania à la suite d’une faute d'Allison Pantuso.

La D1 Arkema sur FFFtv

Octobre Rose :
Arkema verse 10 00€ à Ruban Rose

Initiée au début du mois d'octobre, l’opération "Octobre Rose" s’achève ce week-end. À travers diverses actions (port de brassards ou lacets roses, habillage des comptes sur les réseaux sociaux, messages de sensibilisation...), les douze clubs et l’ensemble des joueuses du championnat ont apporté leur soutien à la lutte contre le cancer du sein. Arkema, partenaire et namer de la D1, s’est également mobilisé en faveur de cette cause via le versement de 100 euros par but marqué lors de toutes les journées du championnat disputées en octobre. À l'issue de la 7e, dimanche 1er novembre, 81 buts ont été inscrits. Mais Arkema a pris la généreuse décision d'arrondir la somme à 10 000 euros. Wendie Renard (OL) et Iva Landeka (MSHC) ont ainsi pu présenter le chèque remis à l'association Ruban Rose avant le coup d'envoi de la rencontre. "Arkema est très heureux d’avoir accompagné et soutenu l'association Ruban Rose à travers cette formidable campagne de sensibilisation 2020. Un engagement solidaire parfaitement en ligne avec les valeurs et la stratégie RSE du Groupe", a déclaré Gilles Galinier, le directeur de la communication d'Arkema.

 


Photo MHSC.

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo PMU logo Volkswagen logo