D1 Arkema

10e J. : Le Paris SG garde le rythme

dimanche 6 décembre 2020 - 16:30 - Philippe MAYEN
D1 Arkema

Le Paris SG, vainqueur du derby contre le Paris FC (4-1), conserve la tête du championnat de France féminin de D1 Arkema à l'issue de la 10e journée disputée les 5 et 6 décembre.

Lyon gagne, Paris répond. Le scénario attendu avant la 10e journée de D1 Arkema a bien eu lieu. L'OL l'avait respecté en s'imposant au Havre AC (3-1) samedi, se portant provisoirement en tête du classement. Le PSG l'a aussi suivi à la lettre en remportant sans trembler le derby contre son voisin du Paris FC (4-1), dimanche, reprenant son fauteuil de leader avec un point d'avance.

Le chassé-croisé pourrrait bien se poursuivre le week-end prochain. Les Lyonnaises recevront le GPSO 92 Issy samedi (14h30), puis les Parisiennes accueilleront Le Havre dimanche (14h30).

À bonne distance des deux ténors, c'est le statu quo parmi les poursuivants : Bordeaux (3e), Montpellier (4e) et Fleuy (5e) ont gagné. Les Bordelaises et les Montpelliéraines, en lutte pour la troisième place (qualificative pour la Ligue des champions 2021-2022), ont rendez-vous samedi prochain lors de la 11e journée. Battus, l'ASJ Soyaux et Le Havre AC restent relégables.

Dix-sept buts ont été inscrits lors de cette journée. La Bordelaise Khadija Shaw a conforté sa première place au classement des buteuses (13) en réalisant un doublé.

LES MATCHES DE SAMEDI

Le Havre AC (12e, 4 pts) - Olympique Lyonnais (1er, 27 pts) : 1-3
Sans doute autant pressées de remettre les pendules à l'heure après leur défaite contre le PSG que de régler le sort de cette rencontre, les Lyonnaises ont fait le travail en moins de vingt minutes. Le temps pour Wendie Renard (0-1, 5e), Saki Kumagai (0-2, 11e), de la tête, et Amel Majri, d'une reprise, d'inscrire trois buts à la suite de trois corners tirés par Dzsenifer Marozsan. Bien que vite condamnées à une septième défaite consécutive et à rester en queue de classement, les Havraises ont eu une belle réaction, récompensée par la réduction du score de Sylia Koui (1-3, 42e). À la pause, tout était dit.

Girondins de Bordeaux (3e, 20 pts) - AS Soyaux-Charente (11e, 6 pts) : 2-1
L'ASJ Soyaux a viré en tête au repos dans ce derby de la Nouvelle-Aquitaine, Coralie Austry trouvant le chemin des filets juste avant le retour aux vestiaires (0-1, 45e). Mais les Girondines possèdent dans leurs rangs un atout essentiel en la personne de Khadija Shaw, meilleure buteuse du championnat. L'attaquante jamaïcaine a remis son équipe en selle d'un tir en pivot à la 57e (1-1) et lui a offert la victoire en fin de partie (2-1, 84e), ses douzième et treizième buts cette saison. Les Bordelaises enchaînent ici un quatrième succès d'affilée. Ce sixième revers de rang maintient en revanche les Charentaises en position de relégables.

Montpellier HSC (4e, 19 pts) - GPSO 92 Issy (10e, 6 pts) : 3-1
Le MHSC a dû attendre le dernier quart d'heure pour faire prévaloir son statut de favori face à un promu isséen très accrocheur. Mené à la marque au retour des vestiaires sur une belle frappe enroulée de la Slovaque Dominika Skorvankova (1-0, 47e), le GPSO 92 a ainsi immédiatement répondu par une égalisation signée par son attaquante haïtienne Batcheba Louis (1-1, 49e). Mais le pressing héraultais a fini par payer, avec deux buts coup sur coup de la Croate Marija Banusic (2-1, 76e) et de l'Allemande Lena Petermann (3-1, 78e).

Léa Le Garrec, auteure du but de la victoire de Fleury à Guingamp (photo Clément Guillonneau/FFF).

EA de Guingamp (9e, 10 pts) - FC Fleury 91 (5e, 17 pts) : 0-1
Une (ex-)Guingampaise a signé le seul but de cette rencontre et c'est le FC Fleury 91 qui en a profité pour prendre les trois points à la clé. Léa Le Garrec a porté pendant quatre saisons le maillot de l'En Avant (2012-2014 et 2017-2019) mais l'ex-internationale a mis les sentiments de côté au moment de déclencher une frappe victorieuse sous la barre de Solène Durand à la 37e (0-1). Un but synonyme de rechute pour les Bretonnes et de troisième succès de suite pour les
Essoniennes, conquérantes pour la quatrième fois en déplacement cette saison.

Dijon FCO (6e, 13 pts) - Stade de Reims (8e, 11 pts) : 0-0
Les défenses ont pris le pas sur les attaques, selon la formule consacrée. Les Dijonnaises enregistrent ainsi leur premier résultat nul de la saison et les Rémoises, après s'être imposées à Soyaux, repartent de Bourgogne avec un point qui leur permet de progresser d'une place au classement, en doublant Guingamp.

LE MATCH DE DIMANCHE

Paris Saint-Germain (1er, 28 pts) - Paris FC (7e, 12 pts) : 4-1
Confronté au leader, à la meilleure attaque et à la meilleure défense du championnat, le Paris FC s'est compliqué un peu plus la tâche en... marquant contre son camp à la 2e minute par l'infortunée Anaïg Butel. Le PSG s'est engouffré dans la brèche, Marie-Antoinette Katoto doublant la mise de la tête à la 17e, pour mener 2 à 0 à la pause. Si le PFC avait encore des espoirs dans ce match, ils se sont évaporés à l'entame de la seconde période, sous l'effet d'un troisième but de Sandy Baltimore sur un centre de Kadidiatou Diani (3-0, 46e). La jeune néo-internationale délivrait ensuite une passe décisive pour sa coéquipière suisse Ramona Bachmann (4-0, 67e). En sauvant l'honneur par la Canadienne Evelyne Viens (4-1, 82e), le Paris FC aura eu le mérite de mettre fin à 817 minutes d'invincibilité de la défense du PSG (2 buts encaissés en dix matches).

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo PMU logo Volkswagen logo