D1 ARKEMA

J12 : Paris résiste à la pression

samedi 16 janvier 2021 - 16:44 - Philippe MAYEN - Richard LOYANT
D1 Arkema

Le leader parisien a lancé sa phase retour du championnat par un succès contre Bordeaux (1-0) vendredi soir et maintenu Lyon, vainqueur de Reims (3-0), à distance. Samedi, deux matches ont été reportés à cause de la neige et le Paris FC a gagné à Soyaux (3-0).

Le Paris SG résiste à la pression. À celle des Girondins de Bordeaux, son adversaire dans le choc de la 12e journée, vendredi soir. Et à celle de l’Olympique Lyonnais, son rival numéro un, collé à ses basques depuis la 9e journée.

Ni l’une ni l’autre n’ont empêché le leader parisien de remporter un nouveau succès (1-0), de garder son point d’avance sur Lyon, vainqueur (3-0) contre Reims, et de conserver ainsi les commandes de la D1 Arkema.

Paris devant, Lyon derrière, débarrassés de Bordeaux (3e) et de Montpellier (4e), étrillé à Guingamp (4-1) et qui voit revenir le Paris FC, intraitable à Soyaux (0-3) : l’ouverture de la phase retour du championnat a plus que jamais planté le décor de la seconde partie de saison.

 

PARIS SG, LE MINIMUM MAIS L’ESSENTIEL

L’opposition entre le leader et le troisième du championnat a offert le duel serré que l’on attendait, le match aller (0-0) en Gironde en septembre ayant déjà montré que les deux équipes se tenaient de près. Face à des Bordelaises qui restaient sur cinq succès d’affilée et possédant la troisième défense du plateau, les Parisiennes se doutaient qu’elles auraient peu d’occasions. Et face à des Parisiennes fortes de la meilleure attaque, les Bordelaises savaient qu’elles ne devraient pas commettre d’erreurs... 

Ce jeu d’échecs a finalement souri au PSG, prompt à exploiter une relance hasardeuse de la défense adverse peu avant la mi-temps : une récupération et un centre de Perle Morroni en retrait pour Sara Däbritz (photo ci-dessus), un tir croisé à ras de terre de l’Allemande qui fait mouche (1-0, 43e), pour un but qui suffit amplement au bonheur de Grace Geyoro et de ses coéquipières. "On a fait un bon match. On savait qu’il ne fallait pas faire de faux-pas pour ce premier match de l’année. La petite pression de notre place de leader nous pousse à la vigilance".

Avant le match contre Bordeaux, vendredi soir au stade Georges-Lefèvre de Saint-Germain-en-Laye, la Parisienne Marie-Antoinette Katoto a reçu le Trophée de meilleure joueuse du mois de décembre de D1 Arkema. Il s'ajoute à celui obtenu par l'attaquante internationale en novembre. (Photo FFF)

LES AUTRES MATCHES DE VENDREDI 

Renard réveille l’OL
Lorsque le doute semble le guetter, l’Olympique Lyonnais sait qu’il peut compter sur ses patronnes. Ainsi après avoir passé une mi-temps à buter sur la défense d’un Stade de Reims regroupé sur ses bases, l’équipe rhodanienne s’en est remise à sa capitaine Wendie Renard pour débloquer la situation sur deux corners : une reprise sous la barre (1-0, 48e) et une tête bien ajustée (2-0, 64e), pour les sixième et septième buts cette saison de la défenseure internationale. Et c’est encore sur un corner qu’Amandine Henry, autre cadre de la maison, a donné au succès des joueuses de Jean-Luc Vasseur une allure plus conforme à leur domination (3-0, 90e).

Quatre Bretonnes à la fête
Les attaquantes de l’En Avant ont été à la fête contre une pâle équipe du MHSC (4-1). Les quatre joueuses de la ligne offensive bretonne ont marqué chacune un but, avec la manière qui plus est. Une tête splendide d’Alison Peniguel pour commencer (1-0, 14e), un dribble suivi d’un tir croisé de Margaux Le Mouël pour continuer (2-0, 42e), en première période.

Puis une frappe lobée de Louise Fleury (3-0, 56e) et une échappée victorieuse de Faustine Robert (4-0, 68e) en seconde... De quoi rendre anecdotique la réduction du score de l’Allemande Lena Petermann en fin de rencontre (4-1, 83e). Battues (2-0) à l’aller dans l’Hérault, les Guingampaises se sont ainsi offert une belle revanche.

LES MATCHES DE SAMEDI

Paris FC enchaîne à Soyaux
Samedi, le Paris FC a réalisé la bonne opération en allant s’imposer à l’ASJ Soyaux (3-0). Les visiteuses ont ouvert le score sur une frappe enroulée du gauche de Clara Matéo (52e), servie en retrait par Camille Catala
Un face-à-face avec la gardienne Romane Munich remporté par Evelyne Viens (73e) et une reprise de près contrée de Matéo (77e) ont assuré la victoire aux Parisiennes. Ce second succès consécutif leur permet de remonter au cinquième rang, à un point de Montpellier.

L'effet boule de neige
Les chutes de neige sur l’Île-de-France ont entraîné le report à une date ultérieure des matches FC Fleury 91-Le Havre AC et GPSO Issy 92-Dijon FCOF, initialement prévus samedi en début d’après-midi. Les pelouses des stades Walter-Felder de Fleury-Mérogis et Alphonse-Le-Gallo de Boulogne-Billancourt ont été jugées impraticables par les corps arbitraux.

Le terrain enneigé du GPSO Issy 92 (photo GPSO Issy 92).

Chiffres

10
Dixième victoire d’affilée pour le PSG, toujours invaincu cette saison (11 succès, 1 nul).

12
Le nombre de buts comptabilisés lors des quatre rencontres disputées de cette 12e journée (8 à domicile et 4 à l’extérieur, soit 3 par match).

1
La Guingampaise Alison Peniguel a inscrit le premier but de l’année 2021 en D1 Arkema, son deuxième de la saison.


fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo PMU logo Volkswagen logo