COUPE DE FRANCE

Alain Griezmann, Mâcon au cœur

vendredi 5 février 2021 - 18:00 - Vincent Orsini
Coupe de France

Président de l'UF Mâconnais (R1), Alain Griezmann revient sur la qualification pour le 7e tour de la Coupe, son ambition pour le club mais aussi l'amour de son fils, Antoine, pour l'équipe de ses débuts.

Qualifié pour le 7e tour, "une première pour l'UFM"

"On sort d'un match très compliqué face à l’IS Selongey, une équipe d’un niveau supérieur (N3) au nôtre. C’est aussi ça le charme de la Coupe de France. On mène 2-0 puis on voit l’équipe adverse égaliser à la dernière minute, ce qui nous conduit à la séance des tirs au but. On a réussi à tenir et à se qualifier (4 tirs au but à 3), c’est une satisfaction pour tout le club. Il me semble que c'est une première dans son histoire, même si le club est issu de la fusion de deux entités qui s'étaient hissées jusqu'en 32es de finale. On y retrouve l'US Cosne, une équipe de R1 également, il faut aborder cette rencontre en se disant que rien n’est gagné. Bien que nous ne soyons pas dans la même poule cette saison, nous nous sommes affrontés l’an dernier en championnat pour une victoire à domicile et une défaite à l’extérieur. Ce sera une opposition d'autant plus équilibrée que'elle aura lieu à huis-clos".

Disputer la Coupe de France, "une chance"

"Jouer à domicile nous permet de ne pas avoir à nous déplacer, même si cela se fera sans nos supporters. C’est difficile certes, mais dans le contexte sanitaire actuel c’est déjà très bien que la Coupe de France puisse se dérouler. On a la chance de pouvoir jouer des rencontres, de disputer une compétition officielle, ce qui n’est pas le cas de tous les clubs amateurs aujourd’hui. À partir de là, il faut s’estimer heureux et chanceux de pouvoir jouer, tout donner sur le terrain en espérant aller le plus loin possible. La priorité reste que tout se passe bien pour les deux équipes".

Daniel Gbadigui, auteur du premier but de l'UFM contre Selongey (photo Delphine Cresson/UFM)

Son projet, "faire de Mâcon un club de N2"

"Je suis toujours resté proche de l’UF Mâconnais. Lorsqu’Antoine est parti pour la Réal Sociedad en 2006, j’ai continué de m’investir dans le club, où j’ai entraîné dans toutes les catégories. J’ai ensuite fait une coupure de quatre ans avant de revenir, il y a deux ans, en tant que directeur sportif, puis en tant que vice-président et enfin comme président aujourd’hui. Ce club compte vraiment beaucoup pour moi et Antoine, et c’est après s'être concertés que j’ai décidé d'en prendre les rênes pour y développer notre projet. Mon objectif est simple : faire de Mâcon un club de National 2. Nous avons une ville de 38 000 habitants, plus de 100 000 avec l’agglomération. Avec ce vivier, je pars du principe que Mâcon se doit d’avoir une équipe à ce niveau-là. Le but est d’accéder en National 3 le plus rapidement possible, de faire progresser nos jeunes et de les garder, surtout, au lieu de les voir s’éparpiller dans tous les clubs de la région. C’est un projet d’envergure, mais nous restons lucides : le jeune talentueux qui aspire à passer professionnel doit aller dans une grande structure, c’est logique et nous ne nous y opposerons jamais".  

L'influence d'Antoine : "Je m'inspire de son parcours"

"Pour l’UFM, Antoine représente une chose importante. Il est issu de la ville, c’est un enfant du club et il lui reste extrêmement attaché. Il suit nos prestations, comme le match du week-end dernier qu’il a regardé avant de disputer sa rencontre de championnat (victoire 2-1 contre l'Athletic Bilbao, Antoine Griezmann auteur du second but). J’essaie de m’inspirer de son parcours, notamment lors de la Coupe du monde 2018. L’Équipe de France a véhiculé des valeurs de cohésion, de force de groupe impressionnante, pas un joueur n’était au-dessus du collectif créé par Didier Deschamps. Ces valeurs-là, je tente de les transmettre tous les jours dans mon club, car j’estime que c’est capital pour aller plus loin et plus haut".  


Alain Griezmann et son fils Antoine célèbrent la victoire en Coupe du monde, à Mâcon (photo AFP).

UF Mâconnais - US Cosne, match de rêve du 7e tour

À l'image de la rencontre entre l’USSM Loos-en-Gohelle (R1) et le RC Labourse (D1) au tour précédent, le match de l'UMF a été désigné comme "Match de rêve" de ce 7e tour. Cette opération, lancée en 2012-2013, se traduit par la mise en place d’un dispositif exceptionnel par la FFF et son partenaire Intermarché. "Cela donne encore plus de saveur à cette rencontre. Notre partenaire à Mâcon a tout fait pour que nous soyons retenus, c’est une fierté pour nous et cela donnera un supplément d’âme à nos joueurs", a déclaré Alain Griezmann.

Tout sur la Coupe de France

La joie des Mâconnais après la qualification pour le 7e tour (photo Delphine Cresson/UFM).

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo PMU logo Volkswagen logo