D1 Arkema

Pascal Bovis : "Vibrer en gardant nos valeurs"

vendredi 5 février 2021 - 08:00 - Richard LOYANT
FC Fleury 91

Le président du FC Fleury 91 raconte son club, 5e du championnat avant d’accueillir le Paris SG, leader, en ouverture de la 14e journée ce soir, cinq jours après leur opposition en 16es de finale de la Coupe de France.

RETROUVER LE PSG CINQ JOURS APRÈS

Progresser et marquer

"Ce n’est pas l’idéal mais c’est comme ça. On a réussi un beau match de Coupe avec une belle résistance, en ne perdant que 2-0. Peu d’équipes parviennent à tenir très longtemps face à une telle formation, on est sorti la tête haute. On a perdu 4-0 chez les Parisiennes à l'aller en championnat en ratant notre match, on a été un peu mieux en Coupe. On va essayer de progresser et peut-être de marquer, ce qui ne nous arrive pas assez souvent. On a eu des occasions franches en Coupe, ce serait bien de les concrétiser en championnat."

Un groupe soudé avant de retrouver le Paris Saint-Germain (photo Clément Guilloneau/FFF).

5e ET JAMAIS AUSSI BIEN CLASSÉ

Fleury est devenu difficile à jouer

"On essaie de se structurer et de s’améliorer chaque année. C’est notre quatrième saison en D1 Arkema, le temps que l’on comprenne un peu le mécanisme et comment cela se passe, on a déjà progressé sur les structures offertes aux joueuses, comme une salle de musculation. Ensuite sur le recrutement : en gardant pratiquement le même budget, on a su trouver un fond de jeu et une discipline collective qui ont rendu Fleury difficile à jouer, pas agréable à rencontrer pour les équipes de tête."

C’est très beau ce que l’on fait, je félicite les coaches et les joueuses car on n’a pas le même budget que l’OL ou le PSG mais avec nos valeurs, on se défend plutôt pas mal.

Pascal Bovis

L’IMPACT DU STAFF

Ils transmettent leurs richesses

"David Fanzel, arrivé en novembre 2019, a effectué un vrai travail de fond. Fabrice Abriel, venu en début de saison, apporte disponibilité, écoute et son expérience du haut niveau. Joueur professionnel, il a connu Christian Gourcuff*, sûrement l’un des meilleurs théoriciens français, et Didier Deschamps**, sûrement le meilleur entraîneur français. Il en est sorti plus riche et c’est ce qu’il transmet tous les jours aux joueuses, à l’encadrement et à moi-même."

L’AMBITION DE LA SAISON

Progresser chaque année

"L'ambition est d'être dans le Top 5 et d'être considéré comme une équipe sérieuse. On n’est pas le PSG, Lyon ou Bordeaux mais on souhaite au moins être l’égal de Montpellier ou de Guingamp, dans l’élite depuis un moment. On va continuer à améliorer nos bases de jeu et essayer de franchir un nouveau palier la saison prochaine. L’essentiel est de progresser chaque année, partager des valeurs communes, prendre du plaisir et vibrer. C’est ce qui nous amène sur un terrain de sport et qu’il ne faut surtout pas perdre en chemin. On veut continuer à grandir avec."

Un président attentif à la progression de son club et du football féminin (photo FC Fleury 91).

RIVALISER AVEC LES PROS

Tendre vers l’excellence

"On a plaidé pour une égalité des dotations fédérales afin que l’éthique du sport soit respectée entre Soyaux, Issy et nous par rapport aux autres équipes adossées à des clubs professionnels. Je remercie les instances et M. Le Graët, favorables à notre demande. C’est quand même plus dur car nous n’avons pas de nom comme "Girondins de Bordeaux", "Olympique Lyonnais" ou "Paris Saint-Germain". La considération de la presse ou des sponsors n’est forcément pas la même. Cela ne signifie pas que nous n’avons pas l’obligation d’être au niveau et de s’engager dans une démarche professionnelle. On se doit de tout mettre en œuvre pour tendre vers l’excellence."

* Au FC Lorient (2006-2009).
** À l’Olympique de Marseille (2009-2011), avec qui il a notamment été champion de France 2010.

FC Fleury 91 féminines en bref

Création : juillet 2017, par fusion entre le FC Fleury 91 et le FCF du Val d’Orge.
Président : Pascal Bovis (depuis 1990 de l’US Fleury-Mérogis, devenue FC Fleury 91 en 2015).
Entraîneurs : David Fanzel (depuis novembre 2019), Fabrice Abriel et Adrien Boissonot (adjoints).
Équipes féminines : 7 (trois seniors, quatre de jeunes) et une école de football.
Licenciées : 240.

La D1 Arkema sur FFFtv

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo PMU logo Volkswagen logo