Coupe de France

Toulouse surprise, quatre logiques

mercredi 10 février 2021 - 17:00 - Richard LOYANT - Raphaël RAYMOND
Toulouse CdF 32es 2020-2021

Toulouse est la deuxième L2 à passer en 16es de finale, accompagnant Lens, l’OM, Monaco et Montpellier, pour l’instant autres vainqueurs du jour.

Après Valenciennes FC hier, le Toulouse FC (photo principale) est la deuxième formation de Ligue 2 à se qualifier pour les 16es de finale après son succès à Bordeaux. La logique du moment a été respectée dans les cinq premières rencontres du jour de ces 32es de finale.

Toulouse coule Bordeaux dans le derby (0-2)

C’est vrai, Jean-Louis Gasset avait largement remanié son équipe pour ce derby. Il n’empêche, le mérite des jeunes Toulousains est immense. Patrice Garande, dont l’équipe (2e) joue la montée en L1, avait également laissé plusieurs cadres au repos. Cela n’a pas empêché ses Pitchounes de s’imposer à Bordeaux pour la première fois depuis 1974. 

Les Toulousains ont ouvert la marque par Bayo, lancé par Antiste (39e). Ils l’ont doublée par ce même Antiste, qui transperçait la défense girondine avant d’ajuster Poussin d’une frappe croisée du pied droit à ras de terre (57e). Les entrées de Ben Arfa, Adli, Hwang et Oudin ne changeront pas le scénario de ce derby. Comme Valenciennes, vainqueur mardi à Reims, Toulouse représentera la L2 en 16es de finale.  

Lens sans pitié à Nantes (2-4)

Photo Sébasrien Salom-Gomis/AFP.

Si les Nantais comptaient sur la Coupe de France pour se remonter le moral, eux qui sont actuellement barragistes en Ligue 1, c’est raté. Après avoir ouvert la marque par Kader Bamba, bien servi par Randal Kolo Muani (1-0, 24e), les Canaris ont sombré face à la fougue lensoise. 

Servi par Clauss, Corentin Jean a égalisé deux minutes après l’ouverture du score (26e). Puis, Doucouré a donné l’avantage aux Artésiens d’une frappe à l’entrée de la surface (34e). Sonnés, les Nantais encaissaient un nouveau but, de Jean, plus rapide que Nicolas Pallois et précis devant Denis Petric (34e). Les Lensois auraient pu ajouter un quatrième but avant le repos mais Mauricio trouvait la barre nantaise.

Finalement, Arnaud Kalimuendo s’en chargera, bien servi par Jean (58e). Le deuxième but de l’après-midi de Bamba (62e) ne changera rien à l’issue de cette rencontre. Vingt ans après son dernier sacre, Nantes ne remportera pas la Coupe de France.

L’OM renoue avec la victoire (0-2)

Photo Philippe Desmazes/AFP.

Entre deux anciens vainqueurs de l’épreuve, le dernier mot est revenu aux Marseillais (9e de L1), en déplacement chez le cinquième de L2. 

Les Olympiens ont rompu avec une série de sept rencontres sans succès pour rejoindre les 16es de finale, face a des Icaunais dont les nombreuses tentatives sont restées infructueuses comme ce poteau sur une tête d’Aly Ndom (21e).

Marseille a d’abord obtenu son salut sur un centre en retrait de Pol Lirola, trouvant Dario Benedetto esseulé dans la surface pour ouvrir la marque de la tête (54e). Le décuple vainqueur de la Coupe s’est mis à l’abri sur une belle frappe en fin de match d’Ahmadou Dieng (88e).

Monaco solide comme un roc (0-1)

Photo Jean-Philippe Ksiazek/AFP.

L’équipe du Rocher s’est contenté du minimum pour franchir en déplacement l’obstacle isérois. Face à Grenoble (3e de L2), les quatrièmes de L1 sont passés sans trembler mais sans parvenir à se mettre complètement à l’abri.

Bien servi sur un contre par le Bleuet U20 Sofiane Diop, le monténégrin Stevan Jovetic a donné l’avantage décisif aux Monégasques d’une frappe du droit (36e).

Montpellier aux moments opportuns (0-2)

Photo Frédérick Florin/AFP.

Plus réaliste en marquant en fin de chaque période les buts qui font mal à l’adversaire, Montpellier est allé se qualifier à Strasbourg sans trop se compliquer la tâche.

Les Héraultais ont attendu la toute fin de la première période pour ouvrir le score par Andy Delort, lancé dans l’axe par l’international Espoirs Nicolas Cozza, avant de fixer le gardien (45e + 1). Sur un coup-franc de Teddy Savanier, Petar Skuletic s’est jeté du gauche pour inscrire le but coupant court à tout suspense (88e).

LES AUTRES MATCHES DU JOUR

À 17h00 :
Amiens SC (L2)-FC Metz (L1)
Stade Brestois 29 (L1)-Rodez AF (L2)
Nîmes Olympique (L1)-OGC Nice (L1)

À 19h00 :
Dijon FCO(L1)-LOSC Lille (L1)

À 21h00 :
SM Caen (L2)-Paris Saint-Germain (L1)

LES MATCHES À VENIR

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo Volkswagen logo