NATIONAL

Des stades, des histoires et des hommes

vendredi 26 février 2021 - 21:50 - Philippe MAYEN
Armand Cesari (2e à droite) a porté pendant quatorze saisons le maillot bleu du SC Bastia, de 1922 à 1936

D'Avranches à Villefranche, les stades du National ont une histoire souvent méconnue. Celle des hommes, des lieux ou des évènements auxquels ils rendent hommage et honorent la mémoire par leur nom.

Leurs noms reviennent à chaque journée, à chaque match à longueur de championnat, saison après saison. Ils appartiennent au paysage et même à l'histoire du football. Nous les connaissons tous. Mais savons-nous qui étaient Francis Le Basser, Armand Cesari (photo ci-dessus), Robert Diochon ou Dominique Duvauchelle ? Pourquoi l'US Orléans évolue-t-elle au stade de La Source ? Et le SC Lyon au stade de Balmont ? Réponses. 

Découvrir aussi Les chiffres à connaître sur les stades des clubs de National

Deux stades sans nom

Parc des Sports (FC Annecy) : à défaut de nom particulier, le stade du FC Annecy possède un surnom : "la cuvette". Il est en fonction depuis le 18 juillet 1964. Sa capacité est de 15 714 places.

Complexe sportif (FC Bastia-Borgo) : si les jeunes du FC Bastia-Borgo évoluent au stade Paul-Antoniotti, l’équipe de National joue sur les installations du grand complexe sportif de la ville, ouvert en 2014. 2 000 spectateurs peuvent y prendre place.

 

LA 23E JOURNEE AU PROGRAMME

La 23e journée de National se dispute ce samedi 27 février avec sept rencontres au programme (à suivre en direct sur FFFTV).

Le SC Bastia, leader, se rend au FC Sète 34 (19h00). Les Corses comptent actuellement cinq points d'avance au classement sur Quevilly-Rouen. 

L'équipe normande sera en déplacement au Stade Lavallois, lundi soir (18h45, en direct sur Canal+ Sport), en clôture de cette journée. 

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo PMU logo Volkswagen logo