FUTSAL

Abdessamad Mohammed : « On rêve très grand »

jeudi 18 février 2021 - 10:04 - Jérôme MILLAGOU
Abdessamad Mohammed

Comme le PSG mardi, Abdessamad Mohammed et ACCS Futsal, le club d’Asnières-Villeneuve, défient le Barça dans sa salle, vendredi soir. Enjeu : une place en quart de finale de la Ligue des Champions.

Après l’exploit du PSG au Camp Nou, une autre équipe française, ACCS Futsal, vient défier le FC Barcelone en 8e de finale de la Ligue des Champions vendredi soir (21h05 en direct sur La Chaine L’Equipe et FFFTV.Fr). Pour sa toute première participation dans la plus prestigieuse des compétitions européennes de clubs, et après avoir éliminé les Italiens de Pesaro au terme d’une séance de tirs au but à suspense au tour précédent, le club d’Asnières-Villeneuve se retrouve opposé au tenant du titre barcelonais au pied du Camp Nou, au Palau Blaugrana. Deux équipes constellées de joueurs parmi les meilleurs de la planète Fustal et pas moins d’une demi-douzaine d’internationaux français. Parmi eux, l’attaquant-pivot Abdessamad Mohammed (30 ans), l’un des cadres de l’Equipe de France de Futsal et l’un des plus anciens d’ACCS qu’il a rejoint en 2016 lorsque le club était en 3e division. Le capitaine nous livre les enjeux et les clés de cette affiche de gala.

 

La Ligue des Champions, Le Barça…

« Une affiche comme ça, que demander de mieux ? »

Clairement l’expression Ligue des Champions elle résonne comme… oui c’est comme un son de cloche dans les oreilles. Dès qu’on entend ce terme, que ce soit en football ou en futsal, il fait rêver et une affiche comme celle-là trois jours après Barça-PSG, que demander de mieux ? Tous les ingrédients sont réunis pour qu’on ait droit à un match spectaculaire. C’est un choc entre un mastodonte du Futsal et un club qui essaie de faire sa place le plus vite possible parmi les meilleurs. Ça va être un choc de styles, de générations. Il y a beaucoup, beaucoup d’enjeux. Sportifs tout abord pour nous français, pays émergeant, on va dire, dans la discipline, face au tenant du titre. On a une envie folle de montrer qu’on peut être à la hauteur. Pour le club c’est un formidable défi, pour tout le travail accompli depuis une dizaine d’années, avec tous les échelons successifs gravis. Cela fait 5 ans que je suis au club et je mesure le chemin parcouru. Et puis, en termes de développement pour le Futsal et pour le grand public, c’est une formidable occasion.

Il y a beaucoup, beaucoup d’enjeux. Sportifs tout abord pour nous français, pays émergeant, on va dire, dans la discipline, face au tenant du titre. On a une envie folle de montrer qu’on peut être à la hauteur. Pour le club c’est un formidable défi

Adbessamad Mohammed

 

Un exploit dans le sillage du PSG ?

« L’histoire serait belle »

D’abord félicitations à eux. C’est vrai que l’histoire serait belle. En tous cas, je peux vous dire qu’on y va parce qu’on croit qu’on peut gagner sinon on n’irait pas. Quand on voit ce que le PSG a fait, quand on voit le résultat final sur le tableau d’affichage, il inspire forcément n’importe quelle équipe qui jouerait contre un grand club. Les ingrédients sont les mêmes : être agressifs, être soudés, efficaces. C’est un peu le même mode d’emploi. On espère avec la même réussite vendredi soir.

 

Les atouts d’ACCS

« Cette insouciance qui nous a permis d’être là »

Sur le papier, en face de nous, ils ont les meilleurs : Ferrao, le meilleur joueur du monde, le meilleur coach du monde (Andreu Plaza). Nous on a aussi nos stars Ricardinho (six fois désigné meilleur joueur du monde), Carlos Ortiz (capitaine de la sélection espagnole), et nos internationaux français. Nelson Lutin en particulier (présenté comme le Kylian Mbappé du Futsal) sera très surveillé et très attendu. On a du talent aussi mais notre force, surtout, c’est cette insouciance qui nous a permis d’être là. On est une équipe qui ne se refuse rien, qui travaille d’arrache-pied pour y arriver, une équipe qui rêve très grand, qui ne se fixe aucune limite et qui a beaucoup d’humilité malgré les paliers franchis ces dernières années et les succès engrangés. On est vraiment une bande de rêveurs qui ne se refusent rien.

Le match retransmis en direct sur La Chaîne L’Equipe et FFFTV.fr

« Le grand public va se régaler »

C’est une fenêtre qui nous est ouverte et qui est vraiment importante. Nous, les internationaux de l’Equipe de France, on le sait, on avait fait de belles audiences en 2018 à l’Euro (retransmis sur La Chaine L’Equipe), il y a eu un bel élan de sympathie autour de la discipline, et le grand public a appris à connaître le Futsal. On sait que La Chaîne L’Equipe diffusera aussi le prochain match de l’Equipe de France (contre la Russie, vice-championne du monde, le vendredi 5 mars à 21H05 à la Halle Georges-Carpentier à Paris dans le cadre des éliminatoires de l’UEFA Futsal Euro 2022). Là c’est différent puisqu’il s’agit d’un club. C’est une grande première. Le fait que ce soit le Barça face à un club parisien, cela suscite l’intérêt de tout le monde et je pense que le grand public va se régaler. Ça va être un match magnifique. La qualification pour les ¼ de finale va se jouer sur un match sec. Pour ceux qui ont vu notre seizième de finale contre les italiens (Pesaro, 2-2, 8-7 aux tab), je pense qu’on sera sur le même type de match, disputé jusqu’au bout, avec la possibilité de prolongation et de tirs au but. Ça va vraiment être un match à voir. On reçoit énormément de messages depuis le tirage au sort et surtout ces derniers jours. On ressent vraiment l’excitation autour de ce match. On a hâte.

 

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo PMU logo Volkswagen logo