COUPE DE FRANCE

Mattéo Petitgenet : "La Montagne est une famille"

samedi 20 février 2021 - 17:40 - Vincent ORSINI
MATTÉO PETITGENET : "LA MONTAGNE EST UNE FAMILLE"

Héros de l'US Montagnarde lors de la victoire (1-1, 3 tab 2) des siens contre le Stade Briochin en 32es de finale, Mattéo Petitgenet revient sur le match et nous livre ses ambitions pour la suite de la compétition.

 Le match ? 

"On est allés les chercher"

« On mène au score puis ils égalisent, mais cela ne nous a pas déstabilisés. Hônnetement sur la deuxième mi-temps, j'ai 2-3 arrêts à faire mais je nous ai trouvés plus intéressants qu'eux. On est allés les chercher comme il fallait, on les a empêchés de développer leur jeu sans jamais reculer, et c'est vraiment ce qu'il fallait faire pour passer. Certes, sur le papier, c'est un club de National contre un club de Régional 1, mais ça reste 11 joueurs contre 11 autres. On se devait d'aborder la rencontre comme ça, et on l'a parfaitement fait. »

 La séance de tirs au but ? 

"La magie de la Coupe"

« Avant le coup d'envoi, le coach nous a dit "faites votre match et si on doit aller aux tirs au but, ne vous inquiétez pas, il y a Mattéo".. Ça met une certaine pression ! Je ne vous cache pas que j'étais surmotivé : je me retrouve au chômage après mon départ de Concarneau, je ne vis plus du football et je n'ai que 24 ans, j'ai perdu ma maman en début d'année ... C'est compliqué. Je suis revenu ici à la Montagne car c'est plus qu'un club, c'est une famille. Mais je reste un compétiteur, et ce parcours en Coupe de France m'a reboosté. Pendant la séance, j'arrive à repousser deux tentatives et une troisième atterit sur la barre ... la magie de la Coupe ! » 


Photo Philippe Le Brech / APL / FFF

 Tirer en dernier ? 

"Cette fois, c'était prévu !"

« J'avais déjà marqué le dernier tir au but contre Concarneau (5e tour) mais ce n'était pas prévu, j'avais juste envie de leur montrer qu'ils avaient fait une erreur de ne pas me prolonger. Cette fois, c'était prévu. Un penalty, c'est un duel entre le gardien et le tireur, et étant moi-même gardien je sais comment ça se passe dans la tête en face de moi. Il faut également beaucoup de confiance en soi, et vu que je venais d'arrêter deux tentatives, je me sentais parfaitement bien. C'est le football, on joue pour vivre des émotions pareilles. Aujourd'hui, ça nous a souri, et c'est vraiment mérité pour l'ensemble des joueurs et du club. » 

 L'adversaire en 16es ? 

"L'objectif, c'est Mbappé et Neymar"

« On ne va pas se le cacher : maintenant qu'on peut affronter des clubs professionnels, on veut défier le PSG de Neymar et Mbappé au Moustoir. En plus, quand on voit leur forme du moment et le match de Kylian Mbappé à Barcelone ... C'est l'occasion d'une vie d'affronter des joueurs et une équipe de classe mondiale. Sinon le SCO d'Angers, l'un de mes autres anciens clubs, cela aurait également une saveur particulière. Après, on peut aussi affronter une autre équipe amateur et avoir l'occasion d'entrer dans l'histoire du club : la Montagne a déja participé à deux huitièmes de finale, si on a l'occasion d'aller plus loin ce serait exceptionnel. Avant le match, on a regardé un reportage sur les plus grands exploits en Coupe de France. Pourquoi pas nous ? »

Lire aussi : "L'US Montagnarde sort Saint-Brieuc, le Red Star bat QRM"

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo PMU logo Volkswagen logo