Coupe de France

FC de M’tsapéré : "Rêver grand !"

mercredi 24 février 2021 - 12:00 - Richard LOYANT
FC M'tsapéré

Avant son 32e de finale face au SO Romorantin (N2), jeudi, rencontre avec l’entraîneur et le capitaine du FC M’tsapéré, premier club mahorais à atteindre ce niveau.

Ibrahim Chaquir, entraîneur du FC de M’tsapéré avec Abidi Massoundi, qui a dû rester à Mayotte, et Mcolo El-Yanour, le capitaine de l’équipe, savourent depuis lundi les derniers jours de leur préparation au CNF Clairefontaine. Parce qu’ils vont disputer jeudi 25 février le dernier 32e de finale de la 104e Coupe de France chez le SO Romorantin (National 2), une première pour un club mahorais.

Parce qu’ils ont bien cru aussi que ce plaisir allait leur être retiré il y a deux semaines, lorsque l’embarquement pour Paris leur a été refusé pour cause de Covid-19. Et parce qu’ils vont pouvoir finalement défendre leurs chances, avec la perspective en cas de succès d’affronter les Voltigeurs de Châteaubriant (N2) en 16es neuf jours plus tard.

Le coach Ibrahim Chaquir et le capitaine Mcolo El-Yanour (photo Joël Noyon/FFF).

"La première participation de Mayotte au 7e tour remonte à 2001. Vingt ans après, on est en 32es. Cette image restera gravée dans nos mémoires et celles des générations futures".

Ibrahim Chaquir

D’ESPOIRS EN FAUX-DÉPART

"Touchés moralement"

Mcolo El-Yanour : "Lorsque l’on a su que la Coupe de France était maintenue malgré les restrictions sanitaires, on a tout de suite repris les entraînements, notamment grâce à la préfecture qui nous a donné une dérogation à cause du couvre-feu. On s’est préparé quatre semaines et physiquement, on était au top avant de partir le jeudi 11. On est arrivé à La Réunion mais on a dû rebrousser chemin. On a été touché moralement mais on a compris que c’étaient les consignes et qu’il fallait les respecter pour protéger tout le monde. Aujourd’hui, on repart à zéro mais on repart plus fort".

UNE FIN DE PRÉPARATION ÉCOURTÉE

"La solidarité est notre force"

Ibrahim Chaquir : "On s’adapte au peu de temps que l’on a. On a d’abord basé les séances sur la possession pour que les joueurs retrouvent leurs automatismes. On est ensuite passé à la vitesse supérieure pour travailler des animations offensives, les aspects défensifs et renouveler un peu notre système de jeu en l’adaptant aux joueurs dont on dispose. Il nous en manque cinq sur les vingt-deux prévus et je n’ai véritablement qu’un seul choix par poste. Heureusement, ils sont polyvalents : je peux utiliser les latéraux en milieux, un récupérateur en stoppeur… Mais notre grande force, c’est la solidarité".

À l’entraînement cette semaine au CNF Clairefontaine (photo Joël Noyon/FFF).

1978
L’année de création du club, le 11 février, par fusion entre l’Éclair et l’Étoile de M’tsapéré.
22
titres régionaux (10 championnats, 8 Coupes et 4 Supercoupes de Mayotte).
7
participations à la Coupe de France (7e tour en 2002, 2005, 2013, 2017, 2019 et 2020, 32es de finale en 2021).

LA COUPE DE FRANCE

"La chance de toute une vie"

M. E-Y. : "C’est la compétition suprême à Mayotte, qui nous permet de rêver grand parce que l’on sait qu’il y a le voyage au bout. Elle est très suivie et donne des ailes aux joueurs mahorais. Cette saison, elle nous a en plus permis de retrouver le jeu, la forme et l’état physique. On a relevé le défi malgré les conditions, des matches qui s’enchaînaient tous les trois jours et on a fini par remporter la Coupe de Mayotte. Nous avons ensuite franchi le cap d’une bonne équipe de La Réunion et on est en 32es. Un rêve pour tout amateur de football, que je n’aurais jamais imaginé il y a deux ans. On va se donner à fond les 90 minutes car si l’on passe Romorantin, ce sera après une autre National 2 et peut-être la chance de toute une vie. On espère que l’aventure va continuer".

Tout Mayotte poussera jeudi derrière l’équipe (photo FC M’tsapéré).

Le parcours du FC de M’tsapéré

2e tour : ASCJ M’liha (R4) - FC de M’tsapéré 0-1
3e tour : FC de M’tsapéré - UCS de Sada (R1) 2-1 a.p.
4e tour : Olympique de Miréréni (R2) - FC de M’tsapéré 1-2
5e tour : RDN d’Acoua (R3) - FC de M’tsapéré 1-7
6e tour : US Ouangani (R3) - FC de M’tsapéré 0-1
7e tour : Pamandzi SC (R3) - FC de M’tsapéré 0-2
8e tour : JS Saint-Pierroise (R1 La Réunion) - FC de M’tsapéré 1-1, 4 t.a.b. 5
32es de finale : SO Romorantin (National 2) - FC de M’tsapéré (jeudi 25 février, 14h00)

LE MATCH CONTRE ROMORANTIN

"Il y aura du spectacle"

I. C. : "On les connaît parce qu’ils avaient éliminé les Mahorais de Combani en 2017, dans un match à sens unique (10-1). On les a regardés contre l’US Orléans (1-1, 4 t.a.b. 2) au tour précédent. Ils ont de bons éléments, notamment des joueurs excentrés qui repiquent pour créer une supériorité numérique. On va essayer de les en empêcher et de bien cadrer leurs meilleurs joueurs. Nos chances sont minimes par rapport à tout ce que l’on a traversé mais avec ce que l’on va mettre en place, je dirais 50-50".

Le groupe retenu pour disputer le 32e de finale (photo Joël Noyon/FFF).

M. E.-Y. : "On est très motivé parce que cinq coéquipiers n’ont pas pu venir, pour diverses raisons. On va mettre beaucoup de cœur en pensant à eux. C’est historique pour le club et toute une île qui nous soutient à 8 000 kilomètres de là. J’aurais aimé que tout le monde soit ici, ce n’est pas la même chose avec un groupe restreint. Mais je peux vous assurer qu’il y aura du spectacle et que l’on va donner le maximum parce que l’on sait qu’il y a la place de réaliser quelque chose".

LE CNF CLAIREFONTAINE

"Une motivation supplémentaire"

I. C. : "On est isolé et au calme dans un bon environnement pour la récupération et travailler tranquillement, à huis clos, sans que personne ne nous gêne. On n’a pas à attendre que quelqu’un termine une séance pour reprendre le terrain. L’objectif est de passer ce tour pour y préparer notre 16e de finale. Et si on nous laisse ici, pourquoi ne pas être logé au château, dans la « maison bleue » ?"

M. E.-Y. : "C’est la « maison bleue », c’est une motivation supplémentaire. J’ai eu la chance d’y venir déjà deux fois avec la sélection de Mayotte pour la Coupe des DOM mais quand les autres gars ont su que l’on allait terminer notre préparation ici, j’ai vu des visages éblouis. Clairefontaine, c’est Zidane, Thuram, Desailly, Pogba, Mbappé… Deux générations dorées ! On est là où ils sont passés et c’est déjà très grand".

De nouveaux bleus séduits par Clairefontaine (photo Joël Noyon/FFF).

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo PMU logo Volkswagen logo