National

J23 : Quevilly Rouen ne lâche rien

lundi 1 mars 2021 - 20:50 - Richard LOYANT
Quevilly Rouen Métropole

Quevilly Rouen Métropole a confirmé ses ambitions pour le titre en s’imposant au Stade Lavallois (1-2), lundi 1er mars en clôture de la 23e journée.

Les Normands de Quevilly Rouen Métropole ont comblé une partie de l’écart les séparant du SC Bastia en battant le Stade Lavallois MFC (1-2), lundi 1er mars au stade Francis-Le Basser

Ils reviennent à trois points des Corses et relèguent à onze longueurs leurs suivants immédiats, l’US Orléans et Le Mans FC, avec un match en retard à disputer* (le mardi 9 mars sur leur terrain de Robert-Diochon contre l’US Concarneau).

19
buts inscrits lors des huit matches disputés lors de cette journée, dont un triplé d'Ahmad Allée (Stade Briochin).
5
victoires lors de cette 23e journée (dont deux à l’extérieur) et trois résultats nuls.
13
succès pour Quevilly-Rouen Métropole, meilleur total à égalité avec le leader, le SC Bastia.
10
buts pour Thomas Robinet (Laval), deuxième meilleur réalisateur après Andrew Jung (17, QRM).

Andrew Jung a confirmé son statut de meilleur buteur en ouvrant le score de la tête (9e), sa dix-septième réalisation de la saison. Gustavo Sangaré a enfoncé le clou d’une volée déviée (34e).

Thomas Robinet a remis les Mayennais dans la course en début de seconde période, d’une belle frappe depuis l’entrée de la surface (47e). Les Normands ont ensuite résisté et auraient pu alourdir le score s’ils avaient transformé un penalty accordé dans le temps additionnel (90e + 1).

Le dernier match de la 23e journée, qui devait opposer l’US Concarneau dans son stade Guy-Piriou au Red Star FC, a été reporté (date à déterminer).

*Un match en retard aussi pour l’US Orléans, trois pour le Red Star FC, un pour l’US Créteil Lusitanos.

À lire : 

Le compte rendu des autres matches de la 23e journée

L’histoire des noms des stades du National

fédération française de football - FFF
Crédit Agricole logo EDF logo Nike logo Orange logo PMU logo Volkswagen logo